lundi 27 mai 2024

Toute l’âme de la Toscane dans les villas magiques Casali di Casole

Toute l’âme de la Toscane dans les villas magiques Casali di Casole

Italie-Toscane-Casali di Casole

Les allées sinueuses bordées de cyprès conduisent à les villas cachées… ©JAL

Mai… Juin, juillet… Enfin voici revenu le temps du farniente, de la caresse du soleil sur la peau, de la fraîcheur de l’ombre, des bains dynamisants du matin et des bulles relaxantes du jacuzzi du soir, des tablées d’amis autour des merveilleux plats goûteux, du chant des cigales et des grillons, du calme vespéral de la nuit, de la … Ho, pardon, quoi ? Je ne vous écoutais pas ! Vous dites ? Que je vous décris le paradis… Haaa, je ris, oui, le paradis, en effet, mais sur Terre. En Italie. En Toscane. J’y étais. Je vous raconte…

En deux heures de vol (départ Paris) plus une bonne heure de route, voilà on y est. Depuis quelques kilomètres déjà, la Toscane ouvre ses bras, les branches de ses cyprès méditerranéens, devrais-je dire. Ici, ils remplissent l’horizon de leurs feuillages vert foncé, jetant leurs cimes pointues aux vents et au soleil. Ils sont, à eux seuls, l’identité de la Toscane et ils invitent le passant à poser son regard sur les lignes magiques qu’ils forment plantés en allées longues et tortueuses, qui conduisent en toute majesté vers des villas cachées.

Villas cachées et secrètes

casali di casole

« San Giuseppe », l’une des villas Casali di Casole. Vue de l’arrière, qui est tout aussi beau que de devant. ©JAL

Et, nous voilà « rendus » à Casole, plus exactement dans l’une des villas Casali di Casole. Rien ne prépare à ce que l’on va découvrir. Un tournant supplémentaire, un dernier virage et hop, une allée de graviers bordée d’une végétation luxuriante, des romarins géants et en fleurs pour la plupart conduisent le regard vers une volée de marches en pierres et vers la maison La Casa. Que dire ? Elle est somptueuse. Rénovée de fraîche date, comme toutes les maisons du «village» avant, elle était une ancienne ferme, une vieille métairie, un hangar, une maison d’ouvriers jusqu’à ce que tous les corps de métiers italiens s’en occupent et lui rendent son charme, sa prestance, son authenticité d’autrefois. À la première, on a donné quelques touches design qui lui vont à merveille. À la seconde, San Giuseppe, on a préféré laisser sa véracité toscanaise. Pour cet ancien hangar de marchandises, on a choisi l’ultra modernité pour le transformer en une magistrale bâtisse contemporaine dans des murs d’autrefois. Mariage réussi !

Poussons les portes

Italie-Toscane-Casali di Casole

Le haut lit de la chambre de San Giuseppe, installée dans une grande chambre remplie de petites fenêtres avec vue sur la campagne toscanaise. ©JAL

Des matériaux intérieurs, – choisis avec un soin particulier par les propriétaires et sur le conseil parfois de l’architecte de Casali Di Casole,-  émanent le beau, le solide, l’éternel, le luxe.  Sol en tommettes d’origine, marbre, dalles blanches. Dans les cuisines ultra modernes et ultra fonctionnelles, il ne manque aucun ustensile. Tout y est. Y compris la « Mama italienne », je vous en parle plus tard, venue préparer des pizzas.  Ajoutons, à propos de pizza, que toutes les villas possèdent un four à pizza extérieur. Et, en parlant d’extérieur, piscine, jacuzzi, hammam, sauna sont inscrits dans le décor, ponctuant de leurs délices d’eau les jardins arborés qui entourent les maisons.
Des escaliers intérieurs en pierre, aux marches usées par les piétinements des siècles passés, grimpent aux étages, vers les chambres et salles de bain. Là encore, que dire ? Les mots seront répétitifs tant tout est beau, organisé, pensé juste. Les salles de bains laissent pantois même le plus repus de luxe qui soit ! Les chambres, certaines avec des lits très hauts, sont un modèle de dolce vita. Les matelas, les oreillers, le linge de maison, la qualité des draps frais, les armoires à l’ancienne, le bureau, les chaises et fauteuils, tout est chiné, choisi avec soin, aménagé avec un absolu bon goût.

Pas d’Italie sans gastronomie

Italie-Toscane-Casali di Casole

Antipasti dans les villas Casoli di Casole avec les « Mamas, toscanaises. ©JAL

Parfois, je me demande si la version mondialement reconnue qui place la gastronomie française au top planétaire, ne serait pas, au moins de temps à autre, remise en cause par deux cuisines tout aussi fabuleuses : Asiatique et bien évidemment, Italienne. Parmi les prestations proposées par Casali di Casole, on trouve les Mamas comme je le disais, les Cheffes à domicile et les cours de cuisine italienne. Ici, le concept de la « Mama » consiste à faire venir une dame du village d’à côté dont on commande la prestation sur simple demande et qui vient cuisiner un déjeuner ou un dîner comme elle le ferait chez elle pour sa famille. On peut aussi faire appel à des Cheffes à domicile, pour une prestation disons plus élaborée et un service plus pointu. Enfin, on peut aussi commander des cours de cuisine, et se transformer en pizzaïolo de compétition, en « fortiche » des antipasti, en spécialiste de la bruschetta et autres carpaccios… D’ailleurs, cadeau de notre amie italienne,voici sa recette de la pâte à pizza « maison.

Pâte à pizza d’Orietta

Italie-Toscane-Casali di Casole

Les pâtons de pizza tout juste terminés. On les laisse reposer 90 minutes. ©JAL.

Pour 5 personnes
Ingrédients :
1 kg de farine type 00
(équivalent français le T45)
500 ml d’eau chaude
1 c-à-s d’huile d’olive
15 gr de levure de boulanger fraîche
(achetée chez le boulanger)
2 c-à-c de sel

Recette :
Dans un bol, mixer ensemble la farine et le sel. Bien mélanger pour répartir le sel.
A part, dans un verre, mettre à fondre dans l’eau chaude la levure et ajouter l’huile d’olive. Bien mélanger.
Verser ce mélanger sur la farine et malaxer « gentiment » avec vos mains jusqu’à obtenir une boule bien élastique. (environ 10′)
Laisser reposer la pâte au moins 90′ sous un chiffon propre.

Comment ça fonctionne ?

Italie-Toscane-Casali di Casole

L’impressionnante salle de bains plus douche à l’italienne, de la villa San Giuseppe. Casali di Casole. ©JAL.

Chacune des 21 villas appartient à un propriétaire qui en a délégué la location en short time à Casali di Casole. La Général Manager en charge de toute l’organisation, Silvia Anichini est au top. Elle connaît son boulot sur le bout des doigts et sait répondre à la moindre question. D’ailleurs, quand je l’interroge, sur les activités des résidents temporaires, elle m’explique posséder un catalogue d’activités à faire à la villa ou très proche de la villa. Je m’en étonne. Silvia me répond qu’à l’arrivée et même avant à la réservation, les clients veulent tout faire. Visiter telle exposition, rencontrer telle personne, faire des courses à Florence, acheter des produits locaux dans tel village. Et, finalement, ils arrivent, posent leurs valises, s’installent et le charme magique des villas opérant, ils veulent rester dans l’enceinte de la maison. Il a donc fallu développer un catalogue d’activités. Il suffit de demander et la manager aura la réponse. Comme elle dit, je dis oui, puis je trouve. Quoi qu’il en soit, vous voulez apprendre l’italien, faire de la poterie, du crochet, visiter des vignes, déguster du vin et des charcuteries locales, faire du vélo, chasser la truffe, monter à cheval, jouer au golf, apprendre à cuisiner italien, vous faire masser, avoir un ou une Cheffe à domicile… Il suffit de questionner. Silvia entretient depuis des années des relations de confiance tant avec les propriétaires qu’avec les locaux et dispose de ressources innombrables.

 

Italie-Toscane-Casali di Casole

Détail du charme à la façon de la Toscane dans les villas Casali di Casole. ©JAL

En résumé, quelque que soit la villa que vous choisirez de louer, vous y serez comme à la maison, et même parfois mieux qu’à la maison puisque l’on est au Paradis. Au début de cet article, je vous parlais printemps/été mais en réalité la Toscane est merveilleuse à toutes les saisons et les villas se parent de charmes multiples à l’automne et en hiver. Les feux de cheminées n’espéreront que vous, si vous décidez de venir en basse saison. Judith Lossmann

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


INFORMATIONS PRATIQUES CASALI DI CASOLE

Italie-Toscane-Casali di Casole

Piscine d’une des villas Casali di Casole. ©JAL

AVANT DE PARTIR
Lire les guides consacrées à la Toscane.

Y ALLER
En voiture. Depuis Nice compter 5 Heures. Le tout en longeant la côte méditerranéenne.
En train TGV Inouï, TGV Lyria, compter 10 environ.

En avion. De nombreuses compagnies « assurent » ce trajet : Vueling, Easy Jet, Ryaniair, Airt France, Sur Opodo on trouve des vols à partir de 95 euros, ça monte à plus de 200€ A/R.

TAXI TRANSFERT
Casali di Casole propose une prise en charge pour le transfert entre l’aéroport de Florence Peretola et le « village ». Je vous le conseille. Les chauffeurs sont parfaits et surtout ils sont « maison » si j’ose dire !

SUR PLACE 

Casali di Casole – réservations et informations : www.casalidicasole.com – 53031 Casole d’Elsa – Siena – Italy – Tél. +39.0577.1697.801

Apprendre la poterie : Martabi, art Ceramic –- Trés joli et intéressant cours. En deux/trois heures on fiat une « oeuvre » enfantine certes, mais qui peut être attractive avec la méthode du boudin. Ensuite, elle est séchée plusieurs semaines, cuite et peut vous être envoyée. Renseignez-vous.
Tel. +39 335 7004697 – www.martabie.com : 

Apprendre l’italien : Avec Chiara (elle est francophone). En quelques heures vous n’apprendrez pas l’italien, mais autour du thème « commandez un café », vous apprendrez des rudiments utiles à propos de cette boisson identitaire de l’Italie et vous saurez tout sur la façon de la commander. Un bon début !  www.chiarasexperiences.com

SHOPPING À RAPPORTER
Sujet trop vaste. L’Italie recèle de bien vivre, bien manger, bien se looker, bien décorer…

BONUS GOURMAND
La recette du Tiramisu de Mama Orietta 

Ingrédients pour 8 personnes

500 g de mascarpone
3 œufs
3 c-à-c de sucre
6 tasses de café
1 boite de Pavesini (biscuits)

Recette
Séparer les jaunes des blancs des œufs
Monter les blancs en neige
Dans un bol à part, battre le sucre et les jaunes jusqu’à ce qu’ils changent de couleur
Ajoutez le mascarpone doucement à la préparation des jaunes
Ajoutez les blancs à la préparation
Préparer le café et laisser refroidir
Dans un récipient de service, étendre une couche de crème de mascarpone
Tremper les Pavesini un à un dans le café en prenant soin de ne pas trop les tremper et les déposer sur la crème en formant une couche.
Ajouter une couche de crème de mascarpone sur les Pavesini
Saupoudrer d’une fine couche de cacao en poudre
Répéter les couches jusqu’à ce que le plat soit complet
Saupoudrer de cacao
Réfrigérer au moins une heure avant de servir. Le tiramisu est encore meilleur le lendemain mais doit être consommé dans les 1 ou 2 jours.
Variantes pour les enfants : à la place du café utiliser du lait ou des fruits de saison finement tranchés

CATEGORIES
Partager