jeudi 1 décembre 2022

Série USA – Découvrir la région de la capitale des États-Unis – Washington Memorial

Série USA – Découvrir la région de la capitale des États-Unis – Washington Memorial

Entre la Covid et la guerre en Ukraine les voyages sont, plus que jamais, de merveilleuses raisons d’aller rencontrer les autres. C’est pourquoi la rédaction de La Vie Est Belle Voyages est heureuse de vous présenter une série d’articles sur les États-Unis. Washington DC, le Maryland avec sa célèbre station balnéaire Annapolis, capitale des cadets de la Navy, la Virginie et ses coteaux… C’est ainsi que se poursuit notre série USA démarrée avec les spots incontournables de la Californie. Puis, nous irons aussi jusqu’à Las Vegas, la Vallée de la Mort et le Nevada plus secret.

Série USA – Découvrir la région de la capitale des États-Unis – Washington Memorial

Smithsonian Castle Washington. ©Judith Lossmann

Alors, prêtes et prêts. Commençons par Washington DC. Comment dire ? Washington DC, quand on y arrive pour la première fois, semble une ville familière. Et pour cause. Quelle série n’a pas ses plans sur les mémoriaux, le Capitole, l’obélisque, le National Mall, les musées du Smithsonian ? Des lieux de tournage inévitables… Tant et si bien que cette familiarité pourrait nous faire oublier toutes les découvertes qu’il y a à faire à Washington. Aujourd’hui Washington, version mémoriale… C’est émouvant…

S’il est une ville qui souffre de son image inconsciente collective, c’est bien Washington. Une ville, croit-on, d’immeubles de bureaux, de fonctionnaires, sombre et sinistre, réduite à son seul territoire : D.C.
Oui, il s’agit d’une ville état (nous pensons à Luxembourg), et non elle ne se réduit pas à cela. Washington DC regorge de beautés, de lieux de shopping, d’architecture, de parcs. DC (comme l’on dit familièrement ici)  est une ville habitée, aimée et animée par ses habitants. Ils nous disent qu’elle est douce à vivre, très européenne, d’un climat agréable. Que les plus belle saisons sont l’automne qui la pare des indescriptibles couleurs de l’été indien et le printemps que la verdit jusqu’en dans ses moindres interstices sur les balcons et des façades. Sans parler du National Mall !

Le National Mall

Vu sur le National Mall de Washington depuis le Lincoln Memorial. © Judith Lossmann

Poumon vert, passage obligatoire, ligne droite qui scinde la ville en deux et facilite le repérage, déjà simple, dans cette ville à angles droits. Si le National Mall rappelle quelque chose aux Français que nous sommes, c’est normal. Il est directement inspiré du Champs de Mars à Paris. En trois fois plus long et trois fois plus large. Dans sa première partie entre le Capitole et l’obélisque connu sous le nom de Washington Monument, il accueille sur ses cotés une grande part des musées de la ville réunis sous l’appellation Institution Smithsonian. Point commun : toutes les entrées sont gratuites ! Optimiser votre venue en vérifiant les jours d’ouverture, ils ne le sont pas tous en même temps. Parmi ceux que l’on reconnait sans n’y être jamais allé, se trouvent The National Air and Space Museum (actuellement en rénovation), the National Museum of Natural History mythifié par le film « Une Nuit au Musée », The US Holocaust Memorial Museum.

Devant l’immense statue du Président Lincoln à Washington. ©Judith Lossmann

Les mémoriaux de Washington

Impossible, voire impensable de venir à Washington sans visiter les mémoriaux, symboles de la démocratie américaine. On commence par le Capitole, symbole entre tous les symboles (en réparation pour les raisons que vous connaissez. Il faudra revenir). En sortant du Capitole, le National Mall, ses musées et au centre de la vue, Washington Monument ! Érigé sur un petit monticule, entouré des drapeaux des États qui flottent au vent, l’obélisque est un hymne à la Liberté et à l’Union. Cette longue et puissante flèche, longtemps fermée au public après un tremblement de terre qui l’avait fragilisée, vient de ré-ouvrir ses portes et sa vue splendide ! Pour un dollar, on monte au sommet, dans la pointe où huit fenêtres, 2 par point cardinaux, offrent une vue à 360 degrés sur les mémoriaux, sur toute la ville et sur le sublime cimetière d’Arlington, accessible en métro mais déjà en Virginie.

The Lincoln Mémorial

Vu et revu des milliers de fois, surprend toujours par sa magistrale et imposante sculpture de Lincoln qui apparait au regard seulement après avoir grimpé une belle envolée de marches. Même si beaucoup de gens « défilent » devant cette symbolique représentation d’Abraham Lincoln, premier Président républicain de l’histoire du pays, une sorte de recueillement et de silence accompagne la visite. Un respect qui perdure au-delà des décennies pour le plus grand de tous les présidents et notamment pour celui qui a aboli l’esclavage le 1er janvier 1863.

The World War II Mémorial

Magistral mémorial édifié pour se recueillir sur les morts de la Seconde guerre mondiale, il impose le respect par sa beauté, sa grandeur, ses volumes et le statuaire qui entoure le lieu. Le jour de notre venue, le 7 décembre, on célébrait les pertes humaines de Pearl Harbour en lisant à haute voix les noms et prénoms des morts.

Memorial seconde guerre mondiale à Washington.©Judith Lossmann

The Thomas Jefferson Memorial

Poétiquement construit au bord du Potomac et du bassin Tidal, ce mémorial est moins fréquenté. Pourtant les marches, les colonnes et la statue de Jefferson valent le déplacement. Il n’est pas, pour l’instant, question de le faire disparaitre – au nom de la cancel culture que nous désapprouvons fermement au sein de la rédaction – mais le risque est certain. D’où l’urgence – en attendant des jours meilleurs pour l’Histoire – d’aller voir ce beau mémorial édifié pour un homme qui fut le 3ème président des États-Unis, l’un des principaux rédacteurs de la Déclaration d’Indépendance en 1776 auquel on reproche, aujourd’hui, d’avoir possédé des esclaves.

Statue en l’honneur des hommes tués durant la guerre du Vietnam. Washington. © Judith Lossmann

The Vietnam Veterans Memorial

Installé dans Constitution Gardens au bout du Mall à droite du Lincoln Memorial, il est signé de Maya Lin. Moins connu, moins célébré (depuis l’Europe seulement), ce mémorial se résume à la plus simple expression artistique qui soit. 150 mètres d’un long mur de granit noir parsemé de 58156 noms gravés, se longe dans une douce pente, du plus haut au point le plus bas… là où s’arrête la guerre. À la sortie de cette « promenade mémorielle », des sculptures de trois soldats en bronze, de taille réelle, casqués, noyés sous les masses d’un barda dur à porter. Plus loin, honneur aux femmes avec le Vietnam Women’s Memorial.

 

 

 

Korean Memorial Washington. ©Judith Lossmann

The Korean War Veterans Memorial

En face, de l’autre côté du canal, the Korean War Veterans Memorial. Sur un site assez restreint, l’émotion l’emporte à la vue de cette troupe de soldats aux faces défigurées par la fatigue, la peur, l’angoisse. Troublant ! À voir absolument.

Martin Luther King Mémorial

Martin Luther King Memorial à Washington © Judith Lossmann

Où l’on peut admirer l’imposante sculpture, inaugurée en octobre 2011 par Barack Obama, en mémoire du leader de la lutte des Droits Civiques aux États-Unis. Ce monument défend trois thèmes : la justice, la démocratie et l’espoir représentés par l’eau, la pierre et les arbres. Installé sur les rives du Tidal Bassin, le lieu prête à la méditation et à la pensée.

La Maison Blanche à Washington. ©Judith Lossmann

La Maison Blanche

Avant de rentrer dans le vif du sujet, réglons tout de suite le problème pour les fans de Designated Survivor et de Kiffer Sutherland. Quand, enfin vous verrez la Maison-Blanche, désolée de vous le dire, mais il ne sera pas là à la fenêtre pour vous accueillir ou vous faire un signe de la main. N’empêche la Maison-Blanche (sourire satisfait), the White House, c’est vraiment quelque chose ! Certes, à la rédaction on aime l’Amérique ce qui nous rend faciles à convaincre. Mais quand même la Maison-Blanche (sourire satisfait) ! Allez soyons honnêtes… haut lieu du pouvoir mondial, on la voit de loin et on est loin de pouvoir la toucher du doigt. Peut-être une peu décevante, mais quand même la Maison-Blanche !!!

Balade à vélo

Cette longue excursion dans l’Histoire de la Démocratie américaine est passionnante et longue à faire à pied. Prenons bien la mesure de la grandeur de ce pays. Aussi, je partage avec vous, l’un de mes meilleurs plans à Washington : faire cette balade avec une guide et à vélo. On peut demander à assistance électrique sans problème, même si Washington est plate. Unlimited Biking’s se prête à merveille à toutes ces découvertes. Avec le vélo, on accède facilement et rapidement à tous les sites. Une balade « sur mesure » avec d’autres points de vue est possible aussi. Idéale pour une visite en profondeur et en conscience des Mémoriaux.

Unlimited biking’s Monuments and Memorials Bike Tour. Washington.©Judith Lossmann

Ces articles vous intéresseront :

Série USA – Découvrir la région de la capitale des États-Unis – Washington et les bons restaurants

Série USA – Découvrir la région de la capitale des États-Unis – Cimetière Arlington en Virginie

Série USA – Découvrir la région de la capitale des Etats-Unis – Spy Museum Washington

A suivre :
Washington shopping Georgetow
Annapolis station balnéaire
Annapolis, visite de la Navy

 

 

 


FICHE PRATIQUE WASHINGTON MEMORIAL À IMPRIMER

 

AVANT DE PARTIR

Le guide à emporter, cartoville Wahsington.

Lire le guide Cartoville Washington. Excellent support de voyage, petit, rigide, des cartes grand format dépliable par quartier, bien documenté avec un plan détaillé et une foule de bonnes adresses, il contient l’essentiel de Washington.

 

 

 

 

Y ALLER

Compagnie aérienne, United Airlines. Classe Premium.

Comme nous nous plaisons à le dire et à le répéter, la rédaction « fan » de voyages et non pas de « tourisme », aime partir avec les compagnies aériennes nationales. Car dès le début, on est dans l’ambiance du pays. Donc, nous voilà partis avec United Airlines pour tester aussi leur nouvelle classe Premium. Autre chose que la Business et la First Class, bien au-dessus de l’Economy Classe, la Premium de United Airlines est au top ! Franchise de bagages, large fauteuil inclinable, hôtesse aux petits soins avec des collations en vol, kit bien-être agréable à recevoir et à utiliser, casque antibruit, prise d’alimentation et port USB, compartiment à bagages dédié et espace de rangement supplémentaire permettant de garder les appareils à portée de main pendant le vol. Quant au plateau repas, il est à la hauteur de l’exigence attendue. Une chose est certaine : le vol est serein et l’on arrive moins fatigué à destination.

INFORMATIONS ET RESERVATIONS : https://www.united.com/fr/fr/

 

 

 

DORMIR À WASHINGTON DC

Riggs Washington DC – 900F Street NW – Washington, DC 20004 – Tel. 202 638 1800 – https://www.riggsdc.com/

 

ACTIVITÉS

Unlimited Biking – Service de location de vélo – 998 Maine Ave SW, Washington, DC 20024, États-Unis – Tel. +1 202-842-2453 – www.unlimitedbiking.com

CATEGORIES
TAGS
Partager