jeudi 1 décembre 2022

Les promesses de l’Aude. La preuve par 9 !

Les promesses de l’Aude. La preuve par 9 !

Ce matin, sublime mer de nuages dans les cieux de l’Aude ! On se croirait à San Francisco. Quand le soleil perce ce fog narbonnais, quand la lumière donne des reflets aux reliefs se dessinent alors la douceur des courbes des étangs, l’horizon des montagnes, les déclinaisons des vignes, les chemins serpentants. Un panorama à 180° tout entier de nature. Nature comme nature, nature comme authentique. Ainsi pourrait-on rapidement résumer l’Aude. Un département aux confins de la Méditerranée. À un bout, le 06, les Alpes Maritimes, la Côte d’Azur. À l’autre bout, le 11, l’Aude, la Côte du Midi*. Pour parler de ce territoire aux multiples facettes, il faudrait un thésaurus. Concentrons-nous sur ces promesses à découvrir d’urgence**. La preuve par 9.

1 – Le Somail

Ancien important port de commerce et de voyageurs, Le Somail est désormais un très joli port de plaisance d’où l’on part en randonnée. Un beau village typique doté de nombreux bâtiments. Un ancien domaine vigneron devenu l’office du tourisme où l’on visionne, avec l’inénarrable Madame Cradock, les étapes de la construction du canal du Midi. Une librairie ancienne (cf. ci-dessus), une Glacière pour conserver de la fraîcheur jusqu’à la fin de l’été, une chapelle, un pont en dos d’âne, la plaque Jefferson, oui, oui, le 3eme président des États-Unis, seulement ambassadeur en 1787, l’ancienne auberge devenue maison d’hôtes, la Maison du Garde canal et la Noria où l’on attachait un animal qui tournait en rond. Sans oublie, face à la librairie cette amusante et pratique épicerie dans une pénichette à quai.

aude-somail-librairie_9263

La « fameuse » librairie de Somail. ©Judith Lossmann

2 – L’antre de mots

La librairie ancienne de Somail, baptisée Le Trouve Tout du Livre installée dans ce petit port du Canal du Midi, est une étape IN-CON-TOUR-NABLE. Que l’on aime les livres ou pas ! La superficie de l’espace, son aménagement et ses colonnes de livres grimpant aux firmaments des introuvables ou des « dépassés de mode » vaut le coup d’œil. Une anthologie. Ni plus ni moins. Rangée, numérotée, classée par thèmes, par auteurs, par genre, cette librairie dirigée par Nelly Gourges est unique en son genre ! Il faut la visiter. Je vous lance un défi : repartir les mains vides face à une offre de 70.000 livres !

3 – Le Canal du Midi, la Robine, le canal de Jonction

Ce grand ouvrage, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis le 7 décembre 1996, reliant Toulouse à la Méditerranée doit son existence à Pierre-Paul Riquet, un génial entrepreneur. Deux cent quarante kilomètres de voies navigables limitées à huit km/h afin de protéger les berges des remous ; trois cents ouvrages, ponts, écluses, tunnels, aqueducs composent cette extraordinaire réalisation de génie civil. Il ouvre lors de son inauguration, le 24 mai 1681, la voie à la révolution industrielle.
On le découvre en bateau de plaisance, à vélo, à pied. Ses rives douces, boisées, herbues avec un petit chemin de halage se prêtent à toutes les explorations. On navigue deux heures, deux jours, deux semaines au fil de l’eau passant d’écluses en écluses. À chaque arrêt, des visites, des découvertes sans cesse renouvelées avant de repartir apaisé par les images des pins parasols reflétés par l’eau plane et le silence embelli par les chants d’oiseaux.
Plus envie de rouler que de flotter ? À vous les balades le long du canal, en pays minervois avec un guide nature, des dégustations chez des viticulteurs, trufficulteurs et restaurateurs du « coin ». Et là, promis, vous atteindrez de belles vitesses avec des vélos ou des trottinettes électriques tout terrain. Ne tombez pas dans le canal ! Quoi que…

AUDE-DEGUSTATION-HUILE9285

Découvrir la saveur des Lucques vertes ou noires du Lanquedoc. ©judith Lossmann

4 – Le Mas d’Antonin

Éléna Anton-Marty, rayonnante, solaire parce qu’alignée avec ses passions (je n’ai aucun doute là-dessus) aime les arbres, les cabanes dans les arbres, les arbres fruitiers, les chiens, les truffes, le cavage, les vieux vergers qu’elle rénove ! De là au mas d’Antonin, transformé en gîte classé, de la production d’huiles d’olive (Lucques et Olivière) aux ateliers truffe avec cavage s’il vous plaît, il y avait des milliers d’heures de travail. Une frontière aisément franchie par cette « enflammée » qui revient sur les Terres de son arrière-grand-père Antonin dans le village de ses jours d’enfance. Aujourd’hui, le mas d’Antonin c’est… c’est quoi au juste ? Une oliveraie, une truffière, un gîte… Un lieu de partage chaleureux et gourmand. On peut selon l’humeur s’y reposer, cuisiner, apprendre, déguster des huiles « maison ». Quoi que l’on choisisse on en sort plus riche qu’en arrivant.

5 – Du fruit à l’huile : l’odyssée de l’huile d’olive à l’Oulibo

Au travers de cette odyssée, une visite guidée et un parcours ludique à travers les oliviers, vous apprendrez tout sur les olives de tables et la production traditionnelle de l’huile d’olive. Quel usage pour des bouteilles en verre clair ou verre foncé ? Avec quelle catégorie d’aliments les huiles se marient-elles le mieux. Ce qu’est un Catador. Comment ce moulin coopératif a évolué, passant de 4 à 850 producteurs depuis 1942. Quelles variétés la Coopérative l’Oulibo labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (2017) utilise-t-elle pour ses olives de table (ses olives « confisées ») et ses huiles d’olive.
Le moulin de l’Oulibo presse de 500 à 800 tonnes d’olives selon les années. Elles produisent de 75.000 à 120.000 litres d’huile d’olive. Un véritable nectar 100% pur jus de fruit, sans conservateur, ni additif, garanti « origine France », « vierge extra » et « extrait à froid » qui se retrouve sur les plus belles tables de France : Robuchon, Goujon, Bocuse ou encore Ducasse. N’oubliez pas de passer par la boutique, histoire de rapporter vos saveurs de vacances chez vous.

aude-abbaye-fontfroide_9315

L’abbaye de Fontfroide sous la pleine lune d’octobre. ©Judith Lossmann

6 – L’abbaye de Fontfroide

Abbaye cistercienne, elle relève de l’Ordre de Saint Benoît, plus connu sous l’ordre des Bénédictins dont Bernard de Clairvaux est le maître spirituel. L’histoire de ces bâtiments commence en 1093, c’est dire si les visites guidées qui en révèlent les étapes et les secrets sont indispensables. Cependant, une visite libre est possible. Guidée ou pas, l’Abbaye de Fontfroide offre toute sa richesse architecturale, culturelle, monastique. On chuchote dans le cloître, on s’extasie dans la Cour d’Honneur, on ralentit le pas dans les Jardins à l’italienne, on se recueille dans la Nef, on inhale l’odeur douce de la Roseraie…
Aujourd’hui, l’abbaye de Fontfroide est membre de la Charte des abbayes et sites cisterciens d’Europe. Elle est actuellement un monument privé détenu par les descendants de Gustave Fayet, lequel restaura en son temps ce monument prestigieux et sut l’élever au rang d’écrin de la création artistique.

7 – Narbonne, la visite théâtralisée

La Basilique Saint Paul. Les maisons de style Renaissance. Les Halles. Les vestiges de la Via Domitia. Le cloître. La cathédrale Saint Just et Saint Pasteur. Le Jardin des Archevêques, et tant d’autres. Narbonne est riche d’un beau patrimoine. Animée par une troupe de comédiens, – excellents et à fond dans le jeu du « temps »,- la visite théâtralisée du cœur de la ville est très plaisante à suivre.

8 – Narbo Via, le tout jeune musée de l’Antiquité

Né au printemps 2021, ce bijou d’architecture contemporaine signé Foster + Partners est la voie royale, heu pardon Romaine… pour comprendre l’importance de Narbonne, Narbo Martius, pendant l’Antiquité. Dès le hall d’entrée, on en prend plein les yeux avec la galerie lapidaire de 70 mètres de long qui aligne sur 20 mètres de hauteur quelque 720 pièces essentiellement venues des monuments funéraires.

aude-narbonne-musee-_9234

Détail d’un sarcophage au Musée Narbo Via. ©Judith Lossmann

Cet alignement de pierres calcaires sculptées de visages humains, d’animaux, de gorgones, d’amours et de faunes est tout simplement exceptionnel. Il donne à voir ce qui était important à l’époque, il y a 2000 ans, et finalement, l’on se dit que rien n’a changé même si tout semble différent. Toute la visite est orientée sur un mode chrono thématique. On part de 118 av. J. C. pour parvenir jusqu’en 462 quand Narbonne passe sous domination Wisigoths.

9 – Château Capitoul et son village de villas luxe

Aude-pisicne-capitoul_9294

La piscine privée de la villa privée du Village Chateau Capitoul. ©Judith Lossmann

La majestueuse silhouette de Château Capitoul domine depuis des siècles un paisible lagon méditerranéen. Au choix, l’on dort dans les chambres du château, version classique et luxe. Ou l’on préfère s’approprier, le temps d’un séjour, l’une des 44 villas contemporaines privées à la décoration raffinée avec piscine, jacuzzi et jardin.
Le village de villas, tout récent, grimpe le long d’une colline dans un entrelacs de chemins gravillonnés, de volées de marches et de végétation en devenir. Une piscine à débordement chauffée incite aux plaisirs du bain. Un SPA et un country club à l’ambiance décontracté complètent l’ensemble.
Ma préférence va à la vue somptueuse sur le lagon, depuis la piscine privée de la 25B. Sous le soleil ou sous la pleine lune, on plonge dans la contemplation de la beauté de la nature. Des dizaines d’hectares de paysages sauvages comme le Languedoc en a le secret, s’offrent au regard.

Si j’avais eu la place, je vous aurais parlé de l’Aude pays cathare. De l’Aude des plages. Du parc naturel Régional de la Narbonnaise. De Gruissan, Port-La-Nouvelle, Sigean. Des vignobles de Corbières, Fitou et du Minervois. De la gastronomie, les truffes, l’huile d’olive, les huîtres, les vinaigres de Granhota, le sel, la bière. Des cabanes à huîtres, des sports de montagne, d’eaux vives… Bon, Ok. OK. OK ! Stop, on a compris, on y va dans l’Aude, un concentré de Méditerranée composé de milles et une merveilles. Judith Lossmann

 


*La Côte du Midi : La marque commerciale touristique Grand Narbonne Méditerranée est abandonnée et devient, après que 20.000 habitants se sont exprimés pour désigner leur territoire, La Côte du Midi ! Pour Jacques Séguéla c’était une évidence ! La destination touristique couvre le littoral de l’Aude, entre Montpellier, Carcassonne et Perpignan. De Saint-Pierre-la-Mer à Port-Leucate en passant par Narbonne, Ville d’Art et d’Histoire, et le canal du Midi, classé patrimoine mondial de l’Unesco.
** Vous l’avez compris la liste n’est pas exhaustive !


INFORMATIONS PRATIQUES AUDE

AVANT DE PARTIR
Petit futé, Côte du Midi – 4,95€

Y ALLER
SNCF Narbonne (depuis Paris, il faut compter 4h30 sans les retards habituels et quotidiens – Pour nous, aller + 30 minutes de retard, retour plus 2h10 !!!)
AVION (je conseille) Paris Orly pour Perpignan, (1h de vol).

Narbonne

Narbonne

SITES UTILES

  • Office du tourisme de la Côte du Midi – Tel. 04 68 481 481 – lesomail@cotedumidi.com
  • La Narbonnaise : www.visitelanarbonnaise.fr
  • Côte du Midi : www.cotedumidi.com
  • Aude Tourisme : www.audetourisme.com
  • Pays Cathares : www.payscathare.org

 

 

 

 

 

Aude- Balade fluviale sur le canal du Midi

Balade fluviale sur le canal du Midi. ©Judith Lossmann

Visite théatralisée de narbonne

Visite théâtralisée de Narbonne. ©Judith Lossmann

ACTIVITES

  • Le Trouve Tout du Livre. 8 All. de la Glacière, 11120 Saint-Nazaire-d’Aude – Tel. 04 68 46 21 64. Presque ouverte non-stop, vérifier sur leur site les quelques jours de fermeture annuelle.
  • Location vélos, trottinette électriques tous terrains – www.bigupcycling.com – Tel. 06 31 80 41 33 – 06 14 02 04 83 –
  • Le mas d’Antonin, 22 Rue Alfred Delpy, 11120 Argeliers – Tel. 06 14 28 11 42 – www.le-mas-d-antonin.com
  • L’abbaye de Fontfroide. Route Départementale 613, 11100 Narbonne – Tel. 04 68 45 11 08. www.fontfroide.com
  • Louer un bateau sans permis : Nicols.com
  • L’odyssée de l’huile d’olive : Coopérative Oléïcole L’OULIBO – Hameau de Cabezac – 11120 BIZE MINERVOIS – Tel. 04 68 41 88 84 – contact@loulibo.com – www.oulibo.com – E-shop : www.loulibo.com/shop

DORMIR DANS L’AUDE
Château Capitoul – Route de Gruissan – 11100 NarbonnE – Tel. + 33 (0) 4 48 22 07 24 – resa@chateaucapitoul.com – www.chateaucapitoul.com – Tarifs ici –

SHOPPING GASTRONOMIQUE

Vinaigre Granhota

L’atelier du vinaigre Granhota produit des produits des vinaigres à l’arôme gustative unique.

  • L’espadon, poissonnerie et fruits de mer – aux halles de Narbonne – www.l-espadon.fr – contact@l-espadon.fr – Tel. 0603462092
  • Laurent FAURE, vinaigrier – 16 rue Béranger – 11100 Coursan – Tel. 0632926220 – www.granhota.com

 

 

 

 

CATEGORIES
Partager