vendredi 12 août 2022

La Fondation Maeght

La Fondation Maeght

La Vague de Saint Paul est partenaire de la Fondation Maeght, représentant majeur de l’art dans ce coin de Provence. La Fondation Maeght doit sa création à la vision d’un architecte avant-gardiste majeur, Josep Lluís Sert et d’un visionnaire galeriste et éditeur de Miró, Aimé Maeght.

Ensemble, ils donnent naissance à la première fondation privée, reconnue d’utilité publique dédiée aux arts visuels en Europe. Marguerite et Aimé Maeght souhaitent y exposer l’art moderne et contemporain sous toutes ses formes et y accueillir leurs amis artistes. À l’entrée, un jardin de sculptures, puis derrière la Cour Giacometti qui doit son nom aux œuvres de l’artiste, des bâtiments agencés autour de patios, un campanile pour la chapelle, une « salle de la Mairie », une maison-atelier.

L’architecture offre ainsi d’innombrables possibilités de circulations et de respirations dans un ensemble disparate et homogène à la fois. Les ouvertures multiples, les marches incessantes, les salles, les alternances dedans-dehors, le soleil omniprésent sous ses différentes couleurs de la journée invitent à l’évasion et au dépaysement. Lieu unique et intemporel, la Fondation Maeght propose au visiteur un plongeon entre pièces uniques présentées et nature omniprésente.

Exposition temporaire du 2 juillet 2022 au 20 novembre 2022

AU CŒUR DE L’ABSTRACTION COLLECTION DE LA FONDATION GANDUR POUR L’ART

L’exposition à la Fondation Maeght dévoilera dès le 2 juillet et jusqu’au 20 novembre 2022 des œuvres issues de la collection de la Fondation Gandur pour l’Art et propose une immersion dans la création bouillonnante des années 1945 à 1980.

La remarquable collection de la Fondation Gandur pour l’Art présentée à la Fondation Maeght permet de montrer les différentes formes que revêt l’abstraction durant ces années de création. Les œuvres de Hans Hartung, de Martin Barré, de Simon Hantaï ou de Pierre Soulages montrent l’évolution de l’art non-figuratif sur quatre décennies. Dans un parcours thématique et chronologique, l’exposition propose notamment de découvrir l’abstraction lyrique et gestuelle de Georges Mathieu, l’expressionnisme abstrait de Sam Francis ou Joan Mitchell, l’abstraction géométrique de Victor Vasarely, les œuvres cinétiques d’Alexander Calder et de Jean Tinguely, jusqu’à la remise en question de la peinture par le groupe Supports/Surfaces. Les années 1980 s’ouvrent sur une période de renouvellement de l’art abstrait, poursuivant les expérimentations intenses des années précédentes.


INFORMATIONS PRATIQUES

Visite

Horaires d’ouverture

CATEGORIES
Partager