lundi 30 janvier 2023

Miss Eliza d’Annabel Abbs

Miss Eliza d’Annabel Abbs

Heureusement, la poésie, – une façon de voir le monde,- a toute sa raison d’être en cuisine ! La preuve avec Miss Eliza d’Annabel Abbs

Ce livre sur la première femme auteure de cuisine moderne d’Angleterre, se lit comme un menu.

Il fait saliver d’envie à chaque nouveau chapitre. Essayez de résister à : Chutney Mauricien, Œufs de cygne sur lit de salade, Poireaux aux cloportes, Foie de veau rôti aux achards de citron et autres joyeusetés gustatives.

Ce livre se lit comme une recette. Celle de l’amitié entre deux femmes que rien ne prédispose à se rencontrer et encore moins à nouer une amitié profonde. Ni la classe sociale, ni l’âge, ni la culture, ni l’héritage, ni la tradition.

Ce livre s’entend comme une liste de gestes et de suggestions culinaires. On fouette, on bat, on fait chanter, suinter, briller, on écoute, on entend, on regarde, on goûte, on teste, on ose, on dégraisse, on disgresse et l’on réinvente et l’on apprend.

Entre Miss Eliza, poétesse trop tôt venue au monde pour être éditée et dont les éditeurs attendent des livres de cuisine et Ann, largement sa cadette, – l’une à 35 et l’autre 17 ans, venue de la terre, de la paysannerie c’est une histoire à la vie à la mort. Chacune s’appuie sur l’autre pour grandir et forcir et prendre place dans une société où les femmes sont secondaires, quelles que soient, leurs ambitions.

Chacune porte un secret, un rêve. Réussiront-elles ensemble ? Jusqu’à quand ? Dans quelles circonstances ?

Ce livre, fluide comme une sauce au beurre, s’écoule de 1835 à 1861. Ses mots sont lumineux comme des meringues. Ses chapitres, comme autant d’étapes d’une recette, s’enchaînent comme des mécaniques rondement menées dont on tient absolument à savoir où ils nous conduisent et quel goût aura la fin/faim ?

Et finalement, ce livre est un livre d’Histoire. Celle, récente, des femmes attirées par la liberté d’être elles-mêmes, loin des peu savoureuses intentions d’un monde gris et sans saveur pensé par les hommes pour les femmes.

Coup de cœur pour ce Miss Eliza et pour Eliza herself, dont le livre s’est transmis de mère en filles des générations durant. Il fut copié, spolié. Toujours réédité, il fut surtout le premier livre de cuisine moderne qui ouvrit la voie à ces milliers de recueils gastronomiques imprimés chaque année.

Judith Lossmann

 


INFOS PRATIQUES

Miss Elize d’Annabel Abbs aux éditions HC, hervé Chopin – ISBN : 9782357206663 – 22€

CATEGORIES
Partager