vendredi 15 octobre 2021

Chambord s’ajoute à l’AOC Cheverny

Chambord s’ajoute à l’AOC Cheverny

Du coeur à l’ouvrage chez une joyeuse bande de vendangeurs prêts à fouler aux pieds les grappes. ©JAL

Entre Loire et Sologne, s’étendent plus de sept cent hectares de vignes, aire d’appellation des vins de Cheverny et Cour Cheverny. Dans cet arc de cercle entre Blois et la Vallée de la Loire, s’étagent petits plateaux et vallées dominées souvent par de merveilleux châteaux, manoirs et somptueuses maisons de maîtres. Sols d’argile, de calcaire, pentes favorables à la circulation des eaux, marnes… tout est là, pour créer le lit d’une appellation fruitée et expressive, riche des nuances complémentaires apportées par les terroirs et la personnalité des vignerons.

Un dynamisme exceptionnel

Les vignerons de l’aire d’appellation Cheverny n’ont cessé d’œuvrer à la reconnaissance de leurs productions. Collectivement, ils ont fait passer leurs vins de vins de table d’il y a vingt-cinq ans à une AOC présente sur toutes les belles tables gastronomiques de France. On ne compte plus les Chefs, de plus en plus inspirés par les produits français, vanter les mérites aromatiques, tout à fait justifiés, des vins de Cheverny.

Comment en est-on arrivé là en si peu de temps ?

Avec du travail, des collaborations intenses entre vignerons et une volonté farouche d’élever les vins modestes à des hauteurs qu’ils méritaient d’atteindre. Les éleveurs d’ici savent bien ce que valent leurs terres et leurs méthodes. Ils sont farouchement attachés à leur environnement préservé où les richesses et la diversité des terroirs justifient leur acharnement à en obtenir le meilleur.

Les belles vignes de Cheverny et Cour Cheverny. ©JAL

Transformer les cailloux, la pluie et le soleil en vins gouleyants, savoureux, faciles à aborder, riches en saveurs et sans chichis présomptueux… telle est leur mission. Et comme chacun y va de sa « recette », de ses cépages forcément avec peu ou prou de Romorantin, de ses vendanges précoces ou tardives, de ses convictions pour des vieillissements en barriques de bois neuf ou ancien ou en cuves d’argiles, de ses choix vins à consommer jeune, vieux, à conserver, de ses goûts, secs, sucrés, brut, moelleux, pétillant, de sa couleur, blanc, rosé, rouge… vous voyez l’horizon œnologique se profiler devant vous !  Car voilà bien le caractère des vignerons de Cheverny et Cour Cheverny, ils font ensemble une appellation mais chacun produit « son » vin !

La cave du vigneron photographe. ©JAL

Envie de rencontrer des vignerons ?

Ils sont nombreux nos amis éleveurs de vin AOC Cheverny et Cour Cheverny. Impossible de tous les citer. Prenons-en deux au hasard.  N’hésitez pas à vous rendre chez Hervé Vilemande, Domaine du Moulin, OAC Cheverny. Chez ce vigneron photographe, les murs des caves sont tapissés de photos aux mille formats. Un poème visuel en l’honneur du monde vinicole. Des vendangeurs, aux grappes, aux belles bouteilles…Si vous êtes très gentil, il vous montrera les fesses des vendangeurs à la fin de la récolte… à la main !  Oui, ici on récolte à la main et on foule aux pieds avant de mettre au pressoir. Le domaine produit deux cuvées de Cheverny blanc. Le vin est majoritairement élevé en cuve de bois et aussi, rareté, en amphore de grès. Une terre cuite venue d’Italie dont l’intérieur est recouvert de cire d’abeilles et de miel d’acacia. Anecdotique mais très intéressant !

Juste pour le plaisir de rencontrer la plus longue histoire vigneronne du terroir, arrêtez-vous chez Michel Quenioux au Domaine de Veilloux, créé en 1789. Des générations d’hommes unis dans un même désir, un même lieu. Des fous de vins, toujours prêts à réinventer les méthodes et à tout tenter pour sortir un produit inimitable. Notamment un vin biodynamique produit sur 25 hectares depuis 1998 dont tout le monde s’accorde à dire que c’est une belle réussite. En dégustation aussi, un vin méthode ancestrale 100% Orbois… À suivre !

 

En un seul lieu, la Maison des vins de Cheverny… tout découvrir d’une belle production. ©JAL

La plus amusante façon de découvrir Cheverny et Cour Cheverny

Puisque vous ne pourrez pas tous les rencontrer, au moins faites connaissance avec leurs productions, toutes différentes, toutes signées d’un petit quelque chose que les autres n’ont pas.  Rendez-vous à la maison des vins de Cheverny. Un lieu vraiment épatant où tous les producteurs sont présents. Dans une grande salle, toutes les bouteilles sont en dégustation avec un système astucieux de remplissage automatique de verre. Non seulement c’est agréable mais en plus c’est ludique. À l’entrée vous choisissez la quantité de vins à déguster. La « puce » électronique sous le verre mémorise les informations et hop … à vous la visite des caves en un seul temps ! Évidemment vous pouvez acheter vos favoris et repartir avec vos provisions pour de futurs diners entre amis. A propos, les ventes à l’international ne sont pas en reste. Un quart de la production annuelle des appellations Cheverny et Cour Cheverny part à l’étranger, avide de ces vins fruités et floraux.

Le soleil brille sur les vignes du Loir et Cher ! Elle n’est pas belle la vie à Cheverny ?


INFORMATIONS PRATIQUES

Maisons des vins : 1avenue du Château – 47000 Cheverny – Tél. +33(0)2 54 79 25 16 – http://www.maisondesvinsdecheverny.fr/

DORMIR À CHEVERNY
Hôtel-spa***** Les Sources de Cheverny. https://lavieestbellemag.com/art-de-vivre/grands-hotels-palaces/les-sources-de-cheverny-hotel-spa/

MANGER À CHEVERNY et alentours
Restaurant L’auberge du Centre – 34, Grande Rue – 41120 Chitenay – www.auberge-du-centre.com
Oubliez la situation du restaurant/hôtel en bord de route pour vous focaliser sur la qualité de l’accueil, la décoration traditionnelle cosy et confortable et surtout le long très long jardin avec piscine. L’assiette est à la hauteur de la surprise : bonne. les vins : excellents. Une bonne adresse. Mieux vaut réserver.

Chez Jacques – 11 place de la halle – 41250 Bracieux – Tél; +33(0)2 54 46 03 84
Très bon accueil, bonne table. l’inventivité est au rendez-vous. Service peut-être un peu lent. (mais en pleine pandémie)

SHOPPING
Domaine du croc du merle -38, rue de la Chaumette – 41500 Muides sur Loire – Tél. +33(0)2 54 87 58 65 – www.domaineducrocdumerle.fr
On aime cette GAEC de ventes directes de vins (off course produit sur les terres) et aussi de produits laitiers (avec le lait des vaches de la ferme aussi ). Des sirops, des confitures, de la gelée, de la crème de cassis et des produits bio. Jolie boutique, bon accueil pour cette « maison » tenue de mains de maîtres par une famille très impliquée dans une belle production locale.

QUELQUES CAVES PARMI TANT D’AUTRES

  • Domaine de la Grange, Guy Genty – 41350 Huisseau sur cosson – Tél. 02 54 20 31 17 – www.domaine-de-la-grange.com
  • Vignoble Tévenot – Daniekl Tevenot -4 rue du Moulin à vent « Madon  » – 41120 Candé sur Beuvron – Tél. 02 54 79 44 24  www.vignobletevenot.com
  • Domaine l’Epicourchois – Luc Percher – 12 voie de la Marigonnerie – 41700 Cour-Cheverny – Tél. 02 54 79 95 39 – www.lepicourchois.com
CATEGORIES
TAGS
Partager