lundi 27 mai 2024

Lost in translation en Finistère vert : Terres océanes, Haute Cornouaille et Monts d’Arrée

Lost in translation en Finistère vert : Terres océanes, Haute Cornouaille et Monts d’Arrée

Aujourd’hui 23 septembre 2023, c’est le jour de l’automne. Jour choisi pour aller à la découverte de cœur du Finistère niché de la pointe de Crozon aux pieds des Monts d’Arrée, des fronts de mer aux rives des lacs et des forêts jumelles de Brocéliande, de joyeux villages de la Haute Cornouaille dotées de landes plus irlandaises que bretonnes. Panoramas, lieux secrets, gourmandises et marchés… Allons « perdre » notre temps dans une région méconnue magnifiée par l’automne.

Les Monts d’Arrée. Au cœur du Finistère, ils dominent les landes, le lac de Brennilis et les villages alentour. ©JAL

Un tour du monde végétal en rade Brest

En arrivant à la gare de Brest, faisons une première halte aux conservatoires botaniques nationaux. Si Brest regorge d’endroits fabuleux à découvrir, il en est un qui reste trop discret malgré la pépite qu’il représente pour la région. Dans le fond du vallon Stang-Alar, à l’abri de l’agitation de la ville et sur les bords d’une rivière se niche le Jardin du Conservatoire Botanique National de Brest. Chaque année, il ouvre les portes de ses serres tropicales et présente les plantes les plus rares. Il s’agit d’une concentration unique en France ! En automne, on visite avec bonheur le jardin des plantes menacées d’extinction. Cette idée pionnière connait des précédents pour les animaux mais pour les plantes, c’est une rareté que l’on doit à Jean-Yves Lesouëf. Grâce à l’encaissement de la vallée, à la douceur du climat océanique, l’acclimatation des plantes est une réussite totale et magnifique à visiter au cœur d’une ancienne carrière réhabilitée. Pas moins de trente hectares attendent de pied-ferme les visiteurs soucieux du monde végétal. Pour visiter ces espaces, on emprunte des sous-bois, on traverse une bambousseraie, on respire l’odeur des eucalyptus, on se détend aux murmures des ruisseaux… Une véritable odyssée dans le monde végétal !

La Presqu’île de Crozon

Très engagée dans le tourisme vert et durable, la région de Brest dispose avec la Presqu’île de Crozon d’un « laboratoire » géant à ciel ouvert pour offrir le meilleur du vert. Rappelons-le, la Presqu’Île recouvre cette terre au centre du trident et offre plus de cent-trente kilomètres de côtes entre Camaret-sur-Mer à l’extrême pointe Ouest, Landévennec au Nord et Telgruc-sur-Mer au Sud.
Entre la Route des Phares – la plus forte concentration de phares au monde – et les centaines de sentiers reliés de près ou de loin à l’incontournable GR34, il y a largement de quoi ravir tous les goûts et toutes les tendances. Avec les Abers – vallées d’eau douce envahies par la mer-, la Côte des Légendes, les rudesses poétiques de la mer d’Iroise et au loin les îles d’Ouessant et de Molène, les yeux ne savent plus où donner de la tête devant tant de splendeurs ! De très nombreux parcours Brest Terres Océanes existent. En itinérance douce, sans voiture, à vélo, à pied… qu’on se le dise, une fois ne suffira pas. Ou plutôt une fois suffira à vous donner envie de revenir dans ce paradis vert et bleu aux parfums de sel.

Les forêts de la Presqu’Île de Crozon

Les forêts de Landévennec, d’Argol, du Cranou abritent des trésors de la biodiversité végétale. Pins maritimes, châtaigniers, chênes pédonculés, bouleaux, hêtres, épicéas… La liste serait trop longue. Il faut parcourir les sentiers pour aller au-devant de ces êtres de bois, de feuilles et de résine, capables de nous protéger des chaleurs et d’absorber nos trop pleins de CO2, pour admirer leur beauté et comprendre leur indispensable présence. En chemin se cachent des petits cadeaux : la fontaine de Folgoat, le sillon des Anglais, le rocher du C’hleguer, le Menhir et la spaigne de la Pylais, extrêmement rare en Europe elle est présente en forêt d’Argol et se caractérise par les tourbières et les landes humides.

La route des phares sur la côtes des légendes

Au cœur du Parc naturel marin d’Iroise se visitent les 20 phares de la destination Brest Terres Océanes. Cette route mythique que l’on parcourt à vélo via les voies vertes abrite nombres de pépites tel le phare du Stiff, le plus ancien de Bretagne, et le fameux phare le plus haut d’Europe, celui de l’île Vierge. Ce dernier que l’on peut atteindre avec les vedettes des Abers lors d’une escale. Tous offrent des panoramas d’une beauté magistrale sur l’océan. N’oubliez pas ceux de la Presqu’île de Kermorvan, Saint-Matthieu à Plougonvelin dont nous vous avions déjà parlé.

Quittons la mer et le ressac et pénétrons dans les terres bretonnes, celles de la Haute-Cornouaille dont l’épicentre est plus ou moins les Monts d’Arrée, cruellement blessés lors des incendies exceptionnels de l’été 2022 et dont la résilience est si forte que presque toutes les cicatrices ont déjà disparues. Les sites du Parc Naturel d’Armorique n’ont rien perdu de leur beauté farouche. À 330 mètres d’altitude, les Monts d’Arrée offrent un paysage de landes fantasmagoriques où bruyères et ajoncs se disputent les assauts du soleil et du vent sous l’oeil des rapaces. Bienvenue dans l’Argoat, le pays des bois.

Les jardins de l’Abbaye de Daoulas

Une infime partie de Jardins de Daoulas. Prévoir quelques heures pour profiter de tous les panoramas. ©JAL

Fondée au 12e siècle par les chanoines réguliers de l’ordre de Saint-Augustin, l’Abbaye de Daoulas surplombe la petite ville de Daoulas, autrefois port stratégique entre les Pays de Léon et de Cornouaille. Elle conserve encore aujourd’hui de beaux témoignages de sa splendeur initiale : un cloître roman, des vestiges des bâtiments communautaires du 13e siècle, une fontaine et un oratoire du 16e siècle. L’Abbaye de Daoulas concentre plusieurs centres d’intérêts. La qualité des jardins des plantes et arbres médicinaux du monde entier, autant d’invitations au voyage des sens et de l’esprit. La diversité culturelle au travers d’expositions qui « partent » à la découverte de l’Autre. Jusqu’au 3 décembre 2023, les Balades photographiques de Daoulas réunissent deux grands noms de la photographie, Sophie Zénon et Benjamin Deroche, en proposant une déambulation photo poétique sensible sur le thème de la mémoire. Un voyage dans l’intime qui fait écho à l’exposition Mourir, quelle histoire ! proposée à l’Abbaye de Daoulas depuis le 2 juin.

Le domaine de Trévarez

Le domaine de Trévarez. Sublime bâtisse, elle domine la vallée de l’Aulne. ©JAL

Depuis plus d’un siècle, cette énorme bâtisse domine la vallée de l’Aulne. Labellisé « Patrimoine du XXe siècle », le domaine doit son existence à un seul homme. Un visionnaire. Un entrepreneur, James de Kerjégu, qui amorça la construction de cette résidence hors norme en 1893. Il la dota de tout le confort attendu et la gratifia de toutes les innovations possibles de l’époque. Luxe et modernité, telles furent les directives de ce politicien qui rend avec cet édifice, un hommage vibrant à la Belle Époque ! La seconde Guerre mondiale causa des dégâts matériels importants. Elle eut sans doute été rendue à la nature et à l’écroulement sans les efforts consentis par le département du Finistère, propriétaire des lieux depuis 1968.
Aujourd’hui, on visite quelques salons et expositions. On admire l’ensemble depuis les hauteurs des jardins et l’on est ébloui par l’indéniable personnalité de ses murs et de son créateur au-delà du temps. Les jardins suivent un cheminement précis et sont aménagés en jardin anglais, italien et romantique dont la pièce d’eau monumentale en est le point d’orgue. Ils sont des lieux de rencontres avec les immenses et exceptionnelles collections de camélias, d’hortensias et de rhododendrons. Chaque saison à Trévarez a son spectacle. C’est Noël qui enchante petits et grands avec ses poétiques scènes tout droit venues de contes imaginaires, peuplés de fées, de farfadets et autres gentils gnomes des landes toutes proches. Noël à Trévarez c’est aussi un son et lumière de toute beauté.

Paysages et forêts légendaires à Huelgoat

La forêt d’Huelgoat… une promenade chère aux esprits de la nature. ©JAL

Il n’est de voyages qui ne finissent un jour. Voici pour la fin, une étrange promenade, une destination propice à toutes les légendes peuplées de Druides, de Celtes et de Korrigans, une promenade en forêt d’Huelgoat. Les « choses » commencent en plein jour, au cœur du village semble -t-il normal avec son lac, son marché gourmand et ses gentils habitants. On longe un torrent presque bouché par d’énormes blocs de pierre. Puis, la pénombre de la forêt assombrit les chemins et les voix résonnent étrangement. Partout, d’énormes pierres, lisses, on les dirait rasées de près par les mains de géants. Ça monte. Ça descend. Jusque dans les entrailles du diable. Les mousses s’accrochent et créent des tapis, comme des greens miniatures pour d’étranges petits êtres qui, aucun doute, nous surveillent sans jamais se laisser voir. Et puis, notre ami le conteur Remy Colleter, qui jouait déjà ici enfant, (il y a quelques siècles) fait du bout du doigt bouger une pierre de plus de deux tonnes.

Houlala, y’a de la magie dans cet homme-là, dans ces lieux-là, dans cette Haute-Cornouaille, dans ce Finistère, vert, décidément plein de surprises qui vous emprisonne le cœur et l’âme. Judith Lossmann

 

 


INFORMATIONS PRATIQUES FINISTÈRE VERT
LA VIE EST BELLE VOYAGES

 

AVANT DE PARTIR

Bretagne, éditions Du Chêne.

Le très bel ouvrage BRETAGNE édité par Chêne, signé Jules Gaubert-Turpin et Franck Juery.  Il déborde de photos, courts textes très ciblé et utiles, d’adresses et d’invitations à la découverte. Paru en avril 2023. ISBN : 9782812321184 – 35 euros.

À EMPORTER : LES GUIDES BRETAGNE ROUTARD

Le guide du Routard Bretagne Nord  2023/24 et le Guide du Routard Bretagne Sud 2023/24. Comme toujours ces guides sont des outils ultra-complets, toujours remis à jour. Si nos informations sont bonnes, il semble que le guide du Routard ait démarré avec la Bretagne, c’est dire si la conivence entre ces deux-là est importante et historique. Quoi qu’il en soit, les guides regorgent de bonnes adresses, de bons points de vue, d’immanquables. 14,95€ chaque. Chez Hachette. Plus d’infos : www.routard.com

PREMIERES ADRESSES SUR PLACE : OFFICE DU TOURISME

OT – Terres Océances => 8 avenue Georges Clémenceau , 29000 Brest – Tél. 02 98 44 24 96
OT – Haute Cornouaille => 17 Rue de la Mairie, 29520 Châteauneuf-du-Faou – Tél. 02 98 81 83 90
OT – Monts d’Arrée => 25 Pl. Aristide Briand, 29690 Huelgoat – Tél. 02 98 99 72 32

BON À SAVOIR SUR LE FINISTÈRE VERT ET LA HAUTE COURNOUAILLE

La Haute Cornouaille est un territoire ultra-dynamique composé d’une communauté de communes réunissant : Chateauneuf du Faou, Collorec, Coray, Landeleau, Laz, Leuhan, Plonévez du Faou, St Gaozec, St Thois, Spezet, Trégourez.  Partout on peut visiter et acheter. Plus d’informations : www.haute-cornouaille.bzh

MANGER EN FINISTÈRE VERT

 

La Maison éclusière, le long du canal de Nantes à Brest. On y déjeune et dort sur réservation. ©JAL

  • Ma Maison Éclusière. Une jolie halte sur le parcours à vélo qui longe le chemin de halage. Accueil randonneurs, hébergement et petite restauration au bord du canal de Nantes à Brest, sur le GR38 à Chateauneuf du Faou. mamaisoneclusiere.com
  • L’Aristide, restaurant traditionnel, lieu-dit Menez Bras à Huelgoat. Super service, très accueillant et contrairement aux apparences, sis dans un lieu calme, on profite d’une belle terrasse et les soirs d’été, les longues journées s’éteignent ici dans un déploiement de couleurs. Carte gourmande. Tarifs accessibles. Tél. 02 98 99 86 32.
  • Le café de la Cale. Restaurant avec une vue exceptionnelle et imprenable sur la rade de Brest. Dès que possible, on déjeune sur l’une des deux terrasses. Bonne carte. Produits frais. Accueil très sympathique. 53 rue de la Corniche, 29480 Le Relecq-Kerhuon – Tél. 02 98 28 13 19
  • Kouigns & Compagnie. En plein coeur du village, cette jolie adresse est à la fois une boutique de thés et de « gourmandises » bretonnes et un petit restaurant à l’arrière. La carte est parfaite, fraîche et bonne. 4 Pl. de la Résistance, 29520 Châteauneuf-du-Faou – Tél. 06 41 89 07 38

DORMIR EN FINISTRÈRE VERT

  • A Plouguerneau, jouer au Robinson sur l’île Vierge et dormir dans le petit phare, celui des gardiens, devenu un gîte. Grimper l’escalier intérieur et profitez d’une vue à 360°. Attention, réservation longtemps à l’avance. www.abers-tourisme.com
  • Maison Killian, domaine Méros. Un havre de tranquillité. ©JAL

    Le domaine de Meros à Plonévez-du-Faou… Un endroit à connaître absolument tant il est merveilleux d’y dormir voire d’y séjourner aux moins deux nuits. Dans ce grand domaine, super calme, les maisonnettes ont été aménagées avec goût et practicité. Des jardins privés entourent chacune d’entre-elles. Elles acceuillent au choix un couple, une famille, une bande de copains. Ces gîtes charmants sont confortables et décorés dans l’esprit Haute Cornouille. Perso, j’ai adoré et je conseille ! Méros, 29530 Plonévez-du-Faou – Tél. 06 81 02 63 33 – www.domaine-de-meros.com

  • Chambres d’hôtes The Place to B&B à Huelgoat. L’accueil est sympa. Claudine, la propriétaire est une cuisinière et une hôte hors pair. La vue sur le petit lac de la ville est un ravissement. Les chambres sont simples et soignées. L’apéritif maison est une « tuerie » et le petit-déjeuner copieux. Cependant, nos amis ligth sleepers éviteront cette adresse en bord de route et pas suffisament isolée des bruits intérieurs et extérieurs. Les autres, en revanche seront ravis. Le départ en forêt d’Huelgoat est à dix mètres de là.

ACTIVITÉS EN FINISTÈRE VERT

Musée Sérusier à Chateauneuf-du-Faou

La guide raconte le parcours Sérusier. Une découverte du village et de l’œuvre de Sérusier tombé en amour pour le Finistère vert. ©JAL

Figure majeure du post-impressionnisme, Paul Sérusier découvre Chateauneuf-du-Faou au début des années 1890.Il y revient chaque été jusqu’à faire construire une maison en 1906 où il vit jusqu’à son décès en 1927.Il donne naissance au groupe artistique des Nabis à Paris. Avec son épouse Marguerite, ils laissent à la ville un lot important d’œuvres dont certaines représentent des sites et des paysages de la ville. Il était logique de rendre hommage à Sérusier. Au-delà d’un circuit d’interprétation en huit chevalets installés au cœur de ville, un musée va bientôt ouvrir ses portes. Quant à la nef de l’église, elle comporte une œuvre inaccomplie de Paul Sérusier. À vous de la dénicher.

Balades à vélo le long du canal de Nantes à Brest

Balade à vélo en pleine nature, le long du canal de Nantes à Brest. Une échappée ravissante…©JAL

Espace naturel remarquable, le canal de Nantes à Brest traverse la Haute Cornouaille sur plus de 35 kms. À vélo, loin du bruit, on admire la plénitude des lieux protégés où l’eau, la faune, la flore explosent d’une vivacité, tout simplement magnifique. Une balade à faire absolument. D’autant qu’il est conseillé de faire halte au Moustoir, écluse 216 où un adorable couple, des chiens et des chats accueillent les randonneurs.

  • Conservatoires botaniques nationaux – ouvert en automne de 14 à 17H – www.cbnbrest.fr
  • Parcours Brest Terres Océanes – N’hésitez pas à prendre des idées de balades courtes, de séjours, pour des itinérances douces sans voiture ou des séjours à vélo sur plusieurs jours.  www.brest-terres-oceanes.fr
  • La route des phares – Pour préparer votre venue et vos découvertes www.brest-terres-oceanes.fr   – Pour info cette route des phares se pratique à pied, en voiture, à vélo, en vedettes, en semi rigide sur la mer d’Iroise, en voilier. Le choix de la reine !
  • Domaine de Trévarez – 29520 Saint-Goazec – Tél. 02 98 26 82 79 – Informations et réservations : https://www.cdp29.fr/fr
  • Louer un vélo pour la balade canal de Nantes à Brest – Canal Loisirs – Olivier Jubin – Penn Ar Pont – 29520 Saint-Goazec France – Tél. 02 21 620 080 – contact@canal-loisirs.com
  • Musée Sérusier à Chateauneuf-du-Faou – Plus d’informations auprès de la mairie Tél. 02 98 81 75 41 – Plan du circuit d’interprétation : www.tourisme-chateauneufdufaou.com
  • Comment faire bouger une pierre de 2 tonnes.faire bouger des pierres de 2 tonnes

SHOPPING EN FINISTÈRE VERT / HAUTE-CORNOUAILLE

Miam ! Est-il utile de les citer ? ©JAL

  • Rapporter (s’ils vous en laissent le temps) des Kouigns Aman de la Compagnie Kouigns et Compagnies à Chateauneuf du Faou. 4, place de la résistance. www.kouignsetcompagnie.fr
  • Pain, Fruits et légumes de la ferme, viandes, fromages, cidre, pomme de terre, volaille, miel et tisanes, farines… Acheter des productions locales chez des producteurs animés par un puissant désir de faire bien et mieux pour la planète et pour notre bien-être. Retrouvez-les tous sur : wwwproduitslocaux.bzh
CATEGORIES
TAGS
Partager