lundi 22 avril 2024

Les pépites de l’Yonne !

Les pépites de l’Yonne !

Nombre de Parisiens n’ont pas le temps de monter sur la Tour Eiffel de toute leur vie. Ils partent en République Dominicaine, à Taïwan, à l’autre bout du monde mais ne trouvent jamais le temps d’aller à 1h30 de chez eux. Dans l’Yonne par exemple, maillée de découvertes, d’explorations, d’expériences et autres plaisirs inscrits dans l’art de vivre ou non du vin. Révélation de pépites !

L’étonnant parcours olfactif dans la cave de la cité des vins de chablis. ©JAL

Cité des vins et des climats de Chablis

L’Yonne c’est une part importante de la production de vins de Bourgogne, celle du Nord avec le Chablisien, Grand Auxerrois et Châtillonnais. Il y a d’énormes découvertes, des pépites vous dis-je, à faire dans ce domaine. Lisez l’article et le résumé des dégustations de notre « envoyé spécial œno« , Rfi Thuillier, ici. De mon côté, j’ai pris plaisir à découvrir ce monde du vin, ses origines, son histoire, ses ustensiles, ses savoir-faire, ses mœurs et ses « climats » dans la très belle cité des vins de Chablis qui vient tout juste d’ouvrir ses portes. La visite s’adresse autant au néophyte qu’au passionné. On y reçoit moult informations sur l’évolution de la vigne, des vignobles, des paysages façonnés de mains d’hommes. Une importante documentation interactive que l’on pilote avec un bracelet connecté tout au long d’un parcours immersif d’une infinie richesse. On ressort de là prêts à déguster. Mon coup de cœur ? En sous-sol, la superbe cave devenue avec ses espèces d’amphores en verre, le must du parcours olfactif.
Pour information, trois cités des vins et des climats sont nées en Bourgogne, trois architectures différents pour trois lieux musées du vin : Chablis, Beaune, Mâcon.

Découverte sensorielle oenotouristique avec Melo

Mélo et les vignes qu’elle connaît si bien. ©JAL

À l’opposé du bus rempli de touristes, il y a… Melo. La douce et passionnée Melo qui nous balade dans les terroirs au volant de sa 4L. Au début, on pourrait se dire une de plus ! Mais non, la différence réside dans de nombreux détails. Outre la passion incroyable que Melo éprouve pour ces paysages, dont elle organise la lecture de manière unique, ludique et passionnante, elle « ressent » et fait « ressentir » cette récréation olfactive avec ses talents d’ex nez chez les parfumeurs de la capitale. Aux yeux et au nez, s’ajoute la bouche… Après avoir expliqué le pourquoi du comment de la terre, des pentes, des collines qui accrochent ou pas la pluie, Melo ouvre des bouteilles. Assis sous un vénérable arbre-nid, le cours d’œnologie prend un sens très orienté nez/bouche. Telle une magicienne elle sort de son sac des fioles, des verres, des dessins et tout s’éclaire… Du savoir, du savoir-faire et une bonne douce dose de magie, telle est la recette de Melo. Mon coup de cœur ! Si vous ne devez en faire qu’une visite de ce type… que ce soit celle-ci.

Au départ de la balade la tour de l’Horloge d’Auxerre. ©JAL

Balade à vélo électrique le long du canal du nivernais

Départ depuis la boutique de France à Vélo, au cœur du centre historique d’Auxerre. On passe sous la vieille horloge, rénovée récemment, elle semble flambant neuve. On longe des venelles pleines de charmes, quelques jolies boutiques pour parvenir devant la cathédrale Saint Éienne et ses centaines d gargouilles. Puis, l’on rejoint le pont et les quais le long du canal du Nivernais. De beaux espaces verts et très vite la campagne, le silence, la nature pleine et entière, quelques joggeurs (on les comprend, ce n’est pas le périph), des pêcheurs silencieux, des cygnes et des poules d’eau. Puis, on quitte les quais pour monter (ça monte vraiment mais heureusement on a des VAE) dans un ou deux petits villages afin de traverser les vignes. Tout est superbe. Une très belle promenade d’une bonne quinzaine de kilomètres. Seul bémol. La route finale avant de rejoindre Auxerre est totalement défoncée sur près de 3 kms. Dur, dur pour les vibrations. N’hésitez pas à demander un autre chemin pour rentrer, même s’il vous prive d’une vue exceptionnelle sur la ville et d’un retour par les quais. Si l’expérience vous a plu, sachez que France à Vélo organise des séjours sur mesure avec transferts de bagages dans toute la Bourgogne.

La maison natale de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye

Buste de Colette (1873-1954), installé dans le jardin face à la maison natale de Colette.

Que l’on soit littéraire ou pas. Que l’on aime Colette ou pas. La visite guidée de cette très belle maison,- la maison de Claudine,- est révélatrice d’une sommité de détails qui donneront envie de devenir lecteur et de plonger dans un livre de l’auteure, (figurant encore parmi les écrivains les plus aimés de France). Au fil de la visite et de la découverte des lieux, on apprend sur Colette et sur ce qui l’a forgée. Ce qui l’a forgée et qui la forgée. Sa mère, Sidonie, quelle femme incroyable. D’une certaine façon bien plus extraordinaire que sa fille, tant elle l’a nourrie de valeurs, de concepts, de liberté qu’elle a réussi à la transformer en cette femme moderne s’il en est. Et moderne, Colette le fut et l’est encore. Par ses écrits, sa pensée, la cristallisation de ses désirs et envies. Bien sûr on aimera l’enfilage des pièces, l’escalier boiteux, la décoration en trompe-l’oeil, les luxueux papiers-peints de la Maison d’Offard, les détails de tissus dont les rideaux de la Maison Hermès, de la vaisselle monogrammée, le luxe de l’époque aussi pour cette maison bourgeoise qui n’a rien à voir avec les récits qu’en fait Colette quand elle écrit à propos de son enfance « paysanne ». Campagnarde certes mais pas paysanne ! On aimera les jardins dont Colette parle tant, la bibliothèque aux bibelots si utile à son imagination et sa petite chambre d’enfant posée telle une cachette à côté de celle de ses parents. Une « ruse » de sa maman qui ne supportait pas de s’éloigner de sa fille de plus de quelques mètres. Mon coup de cœur va à Claire, notre guide qui parle si bien de Colette et de Sido !
Pour info la Maison de Colette va prochainement devenir une résidence d’artiste. Pour postuler, rdv sur le site.

Bouquiniste à Saint-Sauveur-En-Puisaye à deux pas de la maison natale de Colette. ©JAL

Saint-Sauveur-en-Puisaye : un labyrinthe aux trésors et un marché

Mon conseil, venez visiter la maison de Colette les jours d’ouvertures du marché. D’abord, il est agréable, bien fourni par des producteurs pleins de bonne volonté qui n’ont qu’un désir, vous mettre l’eau à la bouche. J’y ai acheté des conserves de pâté, certes un peu chères mais excellentes, des tomates cueillies le matin même et ça fait toute la différence, des œufs de la ferme dont le jaune est orange comme un soleil couchant avec une texture que je n’avais plus jamais vue depuis mon enfance. Bref, vous avez compris.

Merveilleux bouquiniste

Et pourtant ce n’est pas mon coup de cœur principal à Saint-Sauveur-en-Puisaye. Non, mon coup de cœur c’est cette boutique de livres. Je n’ai jamais vu un tel amoncellement de livres, une telle quantité de travées chargées de milliers de bouquins, un tel labyrinthe de trouvailles. On marche, on tourne, on se retourne, on se croirait à Poudlard quand les escaliers changent de sens et que les tableaux aux murs s’animent. Mais où va-t-on ? Difficile même de trouver à qui payer ses achats ? Au fond, tout au fond, il y a même une brocante. J’aurais aimé avoir le temps de rester dans ces lieux entre livres et objets… Croyez-moi… Allez-y ! C’est une véritable institution conduite de mains d’expérimentés par deux bouquinistes passionnés.

 


INFORMATIONS PRATIQUES LA VIE EST BELLE VOYAGES DANS L’YONNE

 

Y aller ?

  • En voiture, environ 1h30 de trajet depuis Dijon ou Paris via les autoroutes.
  • En train depuis Dijon Gare et Paris Austerlitz. Environ 1h30. Plus si correspondance à Laroche-Migennes.

Premières adresses sur place

  • YONNE TOURISME – 16 18 Bd de la Marne bât Le 89 – 89000 Auxerre – Tél. 03 86 72 92 00
  • OFFICE DU TOURSME DE L’AUXERROIS : 7 Pl. de l’Hôtel de Ville, 89000 Auxerre – TÉL. 03 86 52 06 19

MANGER DANS L’YONNE

 

Les superbes et goûteuses assiettes du restaurant du Roncemay, domaine et golf. ©JAL

  • Domaine et Golf du Roncemay
    Une fois le portail du Domaine du Roncemay passé, niché dans une centaine d’hectares de verdure, la tranquillité et la beauté du lieu vous aideront à tout oublier et à simplement profiter. Subtil mariage d’authenticité et de charme, le Domaine du Roncemay restitue l’ambiance chaleureuse des belles demeures françaises dans un écrin de verdure apaisant.
    Adossés à cet hôtel 4*, une table bistronomique et un restaurant gastronomique, un spa de 850m², des salles de réception et de nombreuses occasions de loisirs : golf, tennis, pétanque, piscine extérieure, découverte de producteurs locaux… Une table bistronomique dans un lieu d’exception pour déjeuner ou dîner tout en étant décontracté et cool.
    DOMAINE & GOLF DU RONCEMAY – Lieudit Boisserelle – 89110 CHASSY – Tél. 03 86 73 50 50 – www.roncemay.com
  • Déjeuner à la Cité des vins et des climats de Bourgogne
    Dans la cour en sortant de la visite, se trouve un petit restaurant. On peut déguster des vins et manger à l’intérieur (peu de place) ou à l’extérieur (dans une belle cour). A mon sens, les prix de la carte sont trop élevés, mais le cadre justifie peut-être cela.
    CITE DES CLIMATS ET DES VINS DE BOURGOGNE – 1 rue de Chichée – 89800 CHABLIS – Tél. 03 80 25 07 49 – www.citeclimatsvins-bourgogne.com
  • La Cantina à Auxerrre
    Située sur les quais de l’Yonne, cette table vivante cuisine avec amour des produits bio, locaux et de saison, accompagnés de jolis vins singuliers. Saluons l’accueil fort agréable, les assiettes copieuses et l’originalité de certaines compositions. Une bonne adresse !
    LA CANTINA – 4 Quai de la Marine – 89000 AUXERRE – Tél. 03 86 34 28 47 – tablevivante@gmail.com
  • La Véranda à Auxerre
    Ouverte en début d’année, cette petite brasserie sympathique et lumineuse, est idéalement située tout près de l’Yonne, à 5 min à pied du centre historique. Plats typiques d’une brasserie mais également, un beau choix de spécialités Bourguignonnes et Icaunaises : Gougères, escargots, bœuf bourguignon, vins de l’Auxerrois, bières Icaunaises…
    RESTAURANT LA VERANDA – 3 quai de la République – 89000 AUXERRE – Tél. 03 86 51 69 86

La terrasse de la Côte Saint Jacques, une pause gourmande sur les bords de l’Yonne. ©JAL

PAUSE GOURMANDE DANS L’YONNE

  • Nichée sur les rives de l’Yonne, La Côte Saint-Jacques & Spa ***** est l’endroit idéal pour celui qui recherche le calme d’une nature préservée, une cuisine de création et d’émotion récompensée par 2 étoiles au Guide Michelin et le raffinement d’une maison où il fait bon vivre. Profitez du décor unique, du restaurant et de sa table réputée ainsi que des chambres toutes décorées différemment et dont certaines avec terrasses ou balcons surplombent l’Yonne. Bénéficiez d’un jardin d’agrément au bord de l’Yonne et prenez le temps de vous détendre et de vous relaxer dans leur spa sur 800 m², unique en Bourgogne. Ce lieu dédié au bien être vous propose une piscine intérieure chauffée, jacuzzi, hammam, sauna, salle de fitness et des salles de soins. L’endroit idéal pour profiter d’un instant de luxe sur les terrasses en bord d’Yonne pour prendre un en-cas sucré ou salé. À ne manquer sous aucun prétexte.
    LA CÔTE SAINT JACQUES – 14 Faubourg de Paris – 89300 JOIGNY – Tél. 03 86 62 09 70 – www.cotesaintjacques.com

DORMIR DANS L’YONNE

  • Hôtel Normandie*** à AUXERRE
    Cette ancienne maison bourgeoise est pleine de charme et affiche 3 étoiles. Sise en bord de route elle relativement bien insonorisée et propose une belle terrasse/jardin. Top pour prendre un bon petit-déjeuner. Chambre petite et propre. Décoration sans ostentation. Les light-sleepers préféreront les chambres à l’arrière.
    Les moins : Pas de climatisation active. L’insonorisation entre les chambres laisse à désirer. On est bien informé de ce que font les voisins. Escaliers difficiles.
    Une adresse bien utile pour sa praticité, les urgences mais pas adaptée aux épicuriens.
    HÔTEL NORMANDIE  41 boulevard Vauban – 89000 AUXERRE – Tél. 03 86 52 57 80 – www.hotelnormandie.fr

SHOPPING DANS L’YONNE

  • LA PÂTEASSERIE DE GHK à AUXERRE
    Pause goûter dans cette nouvelle pâtisserie-salon de thé au cœur du Centre-Ville. Gilles et Karine vous accueillent dans une ambiance sucrée et colorée. Vous pourrez y déguster pâtisseries fines, confiseries chocolatées, viennoiseries, cakes, gamme de salés, thé en vrac… Un petit salon de thé situé à l’étage est à votre disposition pour profiter d’un moment de détente et de gourmandise. Et bien sûr, on en rapporte à la maison…PÂTEASSERIE DE GHK – 22 rue de la Draperie – 89000 AUXERRE – Tél. 03 86 52 08 59 – https://www.facebook.com/Pateasserieghk/
  • PATRICK BARON & CHRISTINE PERES BOUQUINISTES – 1 Rue de la Roche, 89520 Saint-Sauveur-en-Puisaye – Tél. 03 58 47 15 61

Découverte des vins au coeur des vignes avec Oeno Melo. ©JAL

ACTIVITÉS DANS L’YONNE

  • Découverte sensorielle oenotouristique avec Mélo à Irancy.
    Mélody Letoqueu – 29 rue des Dames – Accolay – 89460 DEUX RIVIERES – Tél. 06 38 67 03 18 – www.oenomelo.fr
  • Balades ou séjours organisés à vélos.
    France à vélo – 7 rue de l’Horloge – 89000 AUXERRE – Tél. 03 86 42 35 96 – www.franceavelo.com
CATEGORIES
Partager