dimanche 13 juin 2021

Le Pakistan en 125 images…

Le Pakistan en 125 images…

Actuellement des vagues « anti-France » se propagent au Pakistan. Toujours la même histoire qui mêle politique et religion.

Suite à un superbe voyage réalisé fin 2018, j’ai voulu partager avec vous une infime sélection de mes photos pour vous montrer ce pays qui a tant à offrir.

Les paysages du Nord sont des coups de poing émotionnels et aucune photo ne leur rendra hommage car il manque le silence et le souffle du vent sur ces hauteurs hallucinantes (jusqu’à plus de 7000 mètres). Suivant la Route de la Soie, nous avons mis 12 heures pour franchir à peine une centaine de kilomètres sur l’une des routes de l’impossible les plus dangereuses au monde (pas sûr que je le referai). À cette occasion, nous avons traversé deux frontières, dont une avec le Cachemire (la tension était palpable et les appareils photos interdits).

Les policiers que vous verrez nous ont accompagné tout au long de notre périple, de notre arrivée à Islamabad jusqu’à notre départ de Karachi en passant par Lahore et les plaines du Penjab en direction de Peshawar. Ils nous ont fait traverser les villes hyper denses à une vitesse folle d’où les photos parfois floues (pardon), prises au travers des vitres sales et poussiéreuses de notre bus (pardon again).

Il reste peu de traces du passé « bouddhiste » de ces terres. Vous les reconnaitrez aisément.

De sublimes mausolées et mosquées, véritables lieux de rencontres où j’ai énormément été sollicitée pour des selfies (moi qui déteste) avec des familles entières trop heureuses de voir une rousse mal couverte sous un voile ! Pour eux, il s’agissait de rencontrer une étrangère. Tous étaient très curieux de cet ailleurs d’où je venais.

Une étrange cérémonie défie la haine qui sépare l’Inde et le Pakistan. Une fête païenne de parades et de cris se tient au quotidien pour l’abaissement des drapeaux. D’un côté les Pakistanais en noir, de l’autre les Indiens. Au centre, des grilles massives marquent la frontière. Là, dans une mise en scène théâtrale, on s’apostrophe, on se défie, on se cherche, on s’invective. Dans les gradins, on reconnait la foule indienne. En face, la pakistanaise. Tout un protocole qui a pour vertu principale de libérer les énergies et la rage. Et ça marche plutôt bien.

Là-bas, j’ai rencontré des gens adorables. Des amis du Nord, nés de cette terre himalayenne où les pressions sont moins fortes mais où leurs douces coutumes sont, malgré tout, en danger d’absorption par la masse.

Alors le Pakistan !? Qu’en dire ? Je ne me lancerai pas dans une analyse. Les faits parlent d’eux-mêmes et chacun à sa propre idée. Je regrette qu’une certaine idéologie nous prive d’un beau pays pour les baroudeuses et voyageurs de tous poils.

Aussi, je vous invite à vous plonger dans le regard de quelques-unes, femmes, rares dans les rues. Et dans les visages et expressions de ces hommes qui n’aiment rien tant que poser devant un appareil photo.

Merci à celles et ceux qui ont bien voulu s’ouvrir à cet échange sans mot.

 

 

 

 

CATEGORIES
TAGS
Partager