lundi 17 juin 2024

Dublin à l’heure de la Saint-Patrick

Dublin à l’heure de la Saint-Patrick

En surfant sur la pratique du City Break qui fait de nombreux émules en France, pourquoi ne pas marier l’utile à l’agréable, le culturel avec la fête, les visites de lieux historiques et les arrêts dans un bar ou un pub ?

Oui la Saint-Patrick arrive en cette fin de semaine

Oui la Saint-Patrick arrive en cette fin de semaine, et c’est l’occasion de faire un petit focus sur Dublin dans le cadre par exemple d’un weekend de trois jours, décidé à la dernière minute ! (Paris-Dublin à partir de 289€ pour un voyage du 17 au 19 mars 2017 sur momondo.fr, prix en date du 16/03/2017)

3 jours pour visiter Dublin, c’est parfait ! Son centre-ville est assez petit pour être parcouru à pied, et ses attraits touristiques se concentrent essentiellement autour de ses deux rues principales, O’Connell Street et Grafton Street. Cette dernière est animée en permanence, avec des musiciens et artistes de rue, à visiter en soirée pour profiter de son ambiance particulière.

Avec une histoire qui remonte à plus de 1 000 ans en arrière, il est difficile de ne pas tomber sous les charmes de la ville. Les amateurs de littérature pourront participer à l’une des visites guidées qui les emmèneront à travers ruelles escarpées et sentiers pavés pour passer ensuite devant les maisons géorgiennes où vécurent jadis des poids lourds tels qu’Oscar Wilde, James Joyce ou encore Bram Stocker. En finissant par une balade reposante, à Phoenix Park par exemple, il sera possible de croiser quelques-uns des cerfs sauvages qui vivent là.

Ville festive par essence, avec une population accueillante et joyeuse, il suffit d’entrer dans n’importe quel pub victorien pour le vérifier : il ne faudra pas longtemps avant de se retrouver attablé à boire des bières avec les locaux ! Ici, pas la peine de chercher comment prendre du bon temps, c’est le bon temps qui vient à nous !

dublin temple bar 72dpi

Les rues historiques de Dublin

Après un tour obligatoire au Trinity College, la plus ancienne université d’Irlande dont le hall de 65 mètres de long transportera le voyageur dans un décor tout droit sorti de l’univers Harry Potter, on pourra continuer vers la Old Library, une bibliothèque magistrale qui abrite le Livre de Kells. Un arrêt s’impose alors au Guinness Storehouse, une ancienne brasserie convertie en musée dédié à l’histoire de la marque, puis c’est reparti pour le quartier des Docklands où se trouve le très poignant Famine Memorial. En soirée, on se rendra dans le centre historique où se trouvent la plupart des restaurants et des pubs, tel que le Temple Bar.

Et pourquoi ne pas terminer cette escapade par une virée hors de la ville pour rejoindre la presqu’île de Howth, un petit port de pêche très animé où se trouvent également de nombreux bistros et brasseries très sympathiques.

CATEGORIES
TAGS
Partager