lundi 2 août 2021

Charal s’exprime dans le foin !

Charal s’exprime dans le foin !

On connaît tous la marque ne serait-ce que par la force de ses pubs très « viande hard ». Vous mangez de la viande exceptionnellement ? De temps à autre ? Tous les jours ? Nous n’allons pas ici refaire le débat ! ♬ Chacun fait, fait, fait, c’qui lui plaît, plaît, plaît… ♬ Vous aimez la viande qu’à cela ne tienne. Autant de bonnes raisons de choisir une viande plus éthique.

En effet depuis 20 ans Charal encourage les conduites d’élevage respectueuses des animaux, rétribue les partenaires terrain à hauteur de leurs engagements et veille à ce que les animaux soient bien nourris. Un minimum me direz-vous ? Oui, mais les producteurs sont encore nombreux à lésiner sur ce minima, autant le savoir.

Du foin…
Du début de la chaîne à la fin, le foin est un élément prépondérant de la qualité des viandes proposées par la marque. 800 fermes françaises produisent pour la gamme « Élevé au Pâturage ». Cela implique trois engagements réciproques forts :

  • Des animaux élevés au pâturage 6 mois dans l’année minimum, donc, possiblement plus. Cette pratique contribue au bien-être des animaux, à l’entretien des paysages et de la biodiversité et réduit l’impact écologique des exploitations.
  • Des animaux principalement nourris à l’herbe fraîche, pâturée directement par les animaux ou sous forme de foin, d’enrubannage ou d’ensilage d’herbe. Nourriture issue de l’exploitation dans la majorité des cas.
  • Une valorisation de l’engagement des éleveurs partenaires via le versement d’une prime qualité par Charal.

La gamme « Élevé aux pâturages » présente en rayons boucherie et surgelés, répond aux attentes des Français, qui placent désormais la santé, le bien-être animal et l’environnement dans le top 3 de leurs critères d’achat de la viande.

Foin bio séché en grange, Michel & Alain.

…Au foin
En voilà une belle idée pour déguster comme il se doit une viande de qualité. Le foin ! Il s’achète bio chez des producteurs comme Michel & Alain, vendu en sachet de jute de 300grs. Simple comme bonjour à utiliser, il donne un goût étonnant, très apprécié. Une belle surprise à réserver à sa famille ou à ses amis même si l’odeur de prairie brûlée devrait vous trahir dès la porte passée. Mais qu’importe ! À la rédaction nous avons utilisé un cuit-vapeur, en faisant fumer le foin dans la casserole du bas et en mettant la viande crue dans les paniers du haut. Notre conseil : fumer pendant un long moment pour être sûr du résultat. Ensuite, poêler le faux filet ou le steack dans du beurre – qui agit comme un exhausteur de goût et amplifie les parfums – et hop vous voilà propulsé, tel un pionnier dans les Grandes Plaines de l’Ouest américain.
 

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Charal gamme « Élevé au pâturage » ©Charal

La gamme « Élevé au pâturage » :
2 biftecks de 130 g chacun – PMC2 : 5,40 €
1 faux filet de 200 g – PMC2 : 4,90 €
2 steaks hachés pur bœuf de 130 g à 5 % de matières grasses – PMC2 : 4,70 €
2 steaks hachés pur bœuf de 130 g à 12 % matières grasses – PMC2 : 4,20 €
Et au rayon Surgelés : 8 steaks hachés pur bœuf de 115 g chacun à 12 % de matières grasses – PMC2 : 9,25 €

Foin séché en grange de Michel & Alain.
GAEC de la Claie. La Louvelaie
61350 Saint-Fraimbault.
www.degustonfoin.fr

CATEGORIES
TAGS
Partager