lundi 3 août 2020

En bateau pour la Ria de Arousa en Galice

En bateau pour la Ria de Arousa en Galice

D'où vient le goût iodé des moules d'Espagne

Naviguer sur l’un des plus grands bancs de fruits de mer au monde, ça vous tente ?! J’ai ce qu’il vous faut !  En Galice, rendez-vous à O Grove pour vivre une intéressante aventure marine. Vous aurez le choix : catamaran à fond transparent, voilier, bateau à moteur privatisé… Laissez vous embarquer sur la Ria de Arousa.

La Ria de Arousa, trois lignes pour situer les choses

Les pêcheurs de palourde et de coques dans la Ria de Arousa en Galice. ©JL

A une heure de route de Saint Jacques de Compostelle, la Ria est un estuaire marin et salin qui forme un bras de mer immense en Galice. C’est l’un des cinq Rías Baixas qui donne également son nom à l’appellation vinicole. Cet estuaire possède de nombreux îlots et îles, dont l’une dotée d’une magnifique plage de sable blond est visitée parfois par des phoques marins. Au sud de la Ria, dans la province de Pontevedra, à proximité de la ville de Cambados, on trouve un côte peu profonde, fournie en bancs de sable. Cette configuration physique permet une production importante de phytoplancton et assure une vie marine diversifié et riche. Des espaces naturels parfaits pour la culture des bivalves. C’est ici, au plus près de la côte que sont élevées et cueillies les fameuses coques et palourdes, objet d’une AOP. C’est un spectacle pour les touristes de voir les récoltants cueillir les coquillages en grattant le sable, armé de leurs immenses bottes montantes jusqu’à la taille.

On les voit arriver sur nos étals avec leur belle grosseur et leur étonnante couleur orangé. Souvent, Nationalisme gourmand oblige ! on leur préfère souvent nos moules de Bouchot. Mais, il faut apprendre à les connaitre, faire connaissance avec leur chair et surtout toutes les belles recettes qu’elles permettent. A commencer par les tapas. Elles ? Les moules d’Espagne. Avant de les déguster comme il se doit, je vous emmène sur le lieu de leur naissance et de leur récolte.

La plus importante ferme à moule du monde

fermes à moules, ria de arousa

Le bateau de récoltes des moules d’Espagne accostent aux fermes à moules de la Ria de Arousa en Galice. ©JL

Plus loin dans la Ria de Arousa, ce sont les plateformes des moules d’Espagne qui attire le regard et l’intérêt. Ici, 3000 radeaux, à l’origine des structures flottantes parfois construites de bric et de broc, aujourd’hui remplacé par de l’eucalyptus, accueillent chacune 500 cordes à moules d’une longueur de 15m maximum. Tout ceci est très paramétré par le règlement d’une coopérative qui veillent à ce que la production de 300 kilos par cordes soit également respectée. Il faut une année entière pour produire des moules adultes. Toutes les familles de la région travaillent pour et autour de la moule. De la naissance à la vente.
Imaginez seulement la force qu’il fallait aux hommes pour lever quotidiennement des cordes chargés de 300 kilos de coquillages avant l’arrivée de méthodes de levage mécaniques intégrées aux bateaux. Et encore, toutes les familles ne possèdent pas cette modernité et certaines travaillent toujours à l’ancienne. Durant la traversée de la Ria de Arousa, vous verrez les hommes au travail. Ils accostent en bateau à la plateforme. Ils lèvent les cordes, retirent les mollusques, nettoient les algues. Un monde à part, à découvrir absolument. Vous apprécierez ces pêcheurs qui parlent volontiers et se prêtent aisément aux photographies !

Dégustation dans un restaurant local

Finissons la balade en mer et faufilons-nous entre les fermes à moules qui ponctuent l’horizon comme autant de cailloux semés par des géants. C’est parti pour un coup d’oeil sur les îles et îlots de la Ria. Autant de trésors à visiter avant de mettre le cap sur Cambados, pour s’adonner à l’autre trésor de la région : les vins de Rias Baixas.

Enfin, on ne quitte pas la petite ville historique sans un passage obligatoire dans l’un des restaurants du coin qui servent la production de la Ria de Arousa. C’est ultra frais, ultra gouteux en version tapas comme en version cuisinée. Notre préféré est présent dans les infos pratiques…

Alors, la Ria de Arousa, un espace de production intense mais préservé au point que l’on voit réapparaitre phoques, dauphins et baleines !


INFORMATIONS PRATIQUES

Vueling

Accueil chaleureux de Vueling

Y allez ?

Avec Vueling, à partir de 27,99€ – https://www.vueling.com/fr/villes/vols-moins-chers-a-destination-de-saintjacquesdecompostelle

OFFICE DU TOURISME

Office du tourisme de st jacques de Compostelle – Rue do Vilar, 63 – Tél. +34 981 555 129 – info@santiagoturismo.comwww.santiagoturismo.com

TAXI à St Jacques de Compostelle

Taxi Travel José Manuel – Tél. 659 26 22 88

BALADE EN MER DANS LA RIA DE AROUSA
Alvamer – pilote : Madamen Bibiana Alvarez Seone – Tél. 683 580 364 / 653 516 969 -www.alvamarnautica.com – www.visitcortegada.com – info@visitcortegada.com

 

 

DEJEUNER (EXCELLEMMENT BIEN) À CAMBADOS
Nous vous conseillons un excellent restaurant au coeur de la petite ville, à 3 minutes à pied en sortant du Palacio. Il s’agit du Restaurant A FONTE DO VINO. Ils servent de copieux et ab-so-lu-ment délicieux tapas. Terrasse ombragée. Servic eun peu lent ça tombe bien, il faut prendre son temps. tout ce que l’on mange est ultra frais et ultra bon.  Nous n’avons pas pu venir à bout et les aurions volontiers emporté avec nous si nous n’avions pas pris l’avion pour rentrer… Rien que pour ce restaurant je reviendrai…

A Fonte Do Vino, www.pepaaloba.com – pepaaloba13@gmail.com – Tél. 693 610 181 – Le patron s’appelle Alvaro Fernandez et il est au top !

 

tapas, aquelarre, cambados

Exemples des tapas du restaurant : A Fonte do Vino à Cambados. ©JL

 


NOS LECTEURS ONT AIMÉ LIRE

 

Rias Baixas, le Fefiñanes Palacio se visite et se déguste !

CATEGORIES
TAGS
Partager