mercredi 8 décembre 2021

Découvertes dans l’Ain : vins, villages et gastronomie

Découvertes dans l’Ain : vins, villages et gastronomie

Arrivée à la gare de Bourg-En-Bresse au petit matin quand s’étendent les brumes poétiques sur les vignobles de l’Ain. Été comme hiver, le département offre une ambiance bucolique, un rien intrigante et mystérieuse, quand les brouillards rasants opacifient les paysages entre deux trouées ensoleillées. Reliefs, villages, vins, bonne chère… chacun trouve sa bonne raison de venir dans l’Ain.

Les meilleurs vins sont dans l’Ain
Dégustation à Crept, avec une vue sur Cerdon ©caroline mzali

Les connaisseurs craquent pour l’Ain et ses vins exquis. Blanc, rosé, rouge … Pétillant ou « tranquille » – comme l’on dit ici pour qualifier un vin sans bulle -, il y a en pour tous les goûts.
L’Ain des villages comme l’Ain des vignobles se découvre en voiture. Arrêtons-nous un instant pour découvrir les différents vignobles. Certains petits devenus grands, certains exportent même principalement à l’étranger comme aux États-Unis, au Canada et au Japon. Allons à la rencontre des vignerons.

Pour commencer, Franck Peillot vous fera faire un tour entre les différents échalas à Montagnieu, un petit village. Admirez ces vignes avant qu’elles ne soient mises en bouteille. La brume envahit le paysage. Une beauté ! Approchez-vous au plus près d’une excellente découverte : l’Altesse, un délicieux vin blanc avant de repartir pour Crept à la rencontre de la famille Bonnard. Sourires et accueil chaleureux. Romain et Anne-Sophie, la jeune génération des Bonnard, auront le plaisir de vous servir de gigantesques galettes aux oignons, potiron ou fromage accompagnées d’une bonne bouteille de Bugey, le vin pétillant iconique de la région.

Situé plus en amont que les villages voisins, Crept offre une vue resplendissante sur les divers vignobles. Des champs et encore des champs de vignes. La brume toujours présente. Le temps s’arrête ou presque… Repartons chez Eric Angelot et Julien Quinard pour une dégustation dans la Maison Angelot et le Caveau Quinard, producteurs de rosé, rouge et blanc. Du vin pour toutes les occasions ! Bon à savoir : tous ces vignerons de l’appellation AOC Bugey ont obtenu le Label « Vignobles et Découvertes » cette année.

Villages et Cités médiévales
Jardin de l'Orangerie © Domaine de l'Orangerie

Prenez de bonnes chaussures pour vous promener dans les rues de galets de Pérouges, une cité médiévale classée parmi les plus beaux villages de France. Petite en taille mais riche en découvertes… le tour peut-être rapide si on ne prend pas garde aux moindres détails. Montées. Descentes. Montées. Descentes… On finit les cuisses bien musclées. Parmi toutes ces maisons de pierres se cache la Papeterie de Pérouges où vous pourrez découvrir tous les mécanismes de la fabrication de papier. A deux pas d’ici, une vieille église. En face, une vue panoramique. Et un restaurant de charme : l’Ostellerie, un magnifique restaurant vintage ! De délicieuses galettes de Pérouges sont à déguster avec la crème de Bresse. Savoureuses et sucrées.

Ambronay, son Abbaye, son chef étoilé !
ain abbaye ambronay w

L’aventure continue ! En route pour Ambronay et sa magnifique abbaye. De style gothique flamboyant, elle date du début du IXe siècle. Un guide est recommandé pour découvrir son histoire et ses secrets. Depuis trente-huit ans, chaque année un festival musical se tient dans l’enceinte de l’abbaye. Cette année, le Festival de Musique Baroque nous a fait « vibrer » sur le thème du Souffle. Nous avons eu l’occasion d’écouter « Un Requiem imaginaire » de Jean-François Zygel. On se laisse bercer par la musique. Un véritable moment de détente…

Dîner à l’Auberge de l’Abbaye*
ain auberge de labbaye2 w

La soirée touche à sa fin. Il est temps d’aller dîner, juste en face de l’abbaye, à l’Auberge de l’Abbaye, LE restaurant étoilé de la région. Entiérement rénové il y a quelques mois, la salle de restaurant accueille grandes tables comme « tête à tête » discrets dans une décoration contemporaine, épurée et chic. Forts de leur étoile au Michelin, acquise en 2012 et renouvelée chaque année depuis, le Chef Ivan Lavaux et son fidèle bras droit Jérôme Busset, font la part belle à une cuisine « Marine et Végétale ». Fidèle aux principes de base de la gastronomie, le Chef Lavaux ne cuisine que les meilleurs produits du marché. Les légumes d’Annie Bertin ont toutes ses faveurs. La cultivatrice livre tous les restaurants de la région et fournit à l’Auberge de l’Abbaye des légumes d’une fraîcheur exquise et des goûts d’exception. Les végétariens sont les bienvenus avec de belles assiettes de légumes présentés à la façon du Chef. Raffinement et créativité sont les mots d’ordre pour une cuisine du marché – nous avons goûté un magnifique et généreux filet de merlu – et des menus de saison. Notons les beaux plateaux de fromages, une sélection de douceurs pour finir en beauté. La carte des vins est à la hauteur des mets.

Une nuit à l’école ?! la Maison d’Ambronayain maison d ambronay chambre web

Cette ancienne école primaire aménagée en chambres d’hôtes est tenue par Nathalie Schlienger, une hôtesse de qualité qui accueille à bras ouverts les visiteurs attirés par un retour sur les bancs de l’école. Une fois poussée la porte de la chambre, on tombe dans un passé d’enfance nostalgique, un rien troublé par ce mélange d’ancien et de moderne très réussi ! Chaisses et tables viennent tout droit de l’école primaire, on retrouve l’ardoise, le bureau de la directrice d’école, les cartes géographiques et les cahiers.

Les grottes du Cerdon

ain grottes cerdon ©vincent allard w

Après une bonne nuit de sommeil, partons en visite aux grottes du Cerdon. Une aventure extraordinaire à partager avec ses enfants. Ceux-ci se mettent à la place des archéologues pour découvrir des fossiles enfouis dans le sable. Après les activités en plein air, place à la découverte des grottes souterraines. Stalactites et stalagmites, humidité et fraîcheur, jeux de lumières… Un conseil : prévoyez des vêtements chauds pour ne pas vous geler les doigts !
Terminons ce séjour dans l’Ain, avec un déjeuner au restaurant le Panoramique dont la spécialité, la « potence », vaut largement le détour avant de s’aventurer au pays de la soie à Jujurieux. Un minuscule village doté d’un fabuleux musée de la Soierie où l’on apprend l’histoire de la production de soie dans la région.

Gourmandises, beauté des paysages sous le soleil ou sous la brume, charme des accueils, l’Ain est riche en découvertes et sait toucher le cœur de ceux qui s’y adonnent.

CATEGORIES
TAGS
Partager