jeudi 1 décembre 2022

Une destination pour Noël : Le Cap Nord de la Martinique

Une destination pour Noël : Le Cap Nord de la Martinique

Les plages de sable fin de l’île aux fleurs sont caressées à la fois à l’ouest par la chaleur de la mer Caraïbe et à l’est par l’agitation de l’océan Atlantique. La Martinique active, vivante et dynamique satisfait tous les caprices. Les randonneurs et les amoureux du patrimoine culturel trouvent leur bonheur dans la région du Cap Nord, région improbable et pourtant magique, pleine de surprises où traditions ancestrales sociales, gustatives ou musicales flirtent toujours avec festivités. L’endroit idéal pour passer ses vacances de Noël sous le soleil.

L’Unesco soutient la Martinique

Cette année la Montagne Pelée du Cap Nord est sur les listes du Patrimoine Matériel. Le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco a déjà ratifié en 2020 les « yoles » de la Martinique, distinction remise lors de la 2ème édition Antilles Guyane des Journées du PCI (Patrimoine Culturel Immatériel) en 2022, Covid oblige.
Un événement fut mené tambour battant avec talent, par l’Association Lasote (structure de défense des traditions ancestrales) et le soutien du CMT (Comité Martiniquais du Tourisme), du Cap Nord, de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), du ministère de la Culture et du ministère des Outre-mer.

Lasote - Martinique

Lasote- Martinique

Cinq jours pour réfléchir et discuter sur l’identification des pratiques culturelles ancestrales, la diversification de l’offre touristique et la mise en place de produits agritouristiques. Ont été mis en lumière à travers colloques, conférences et ateliers, des danses, le conte, le travail sur pierre, la musique, le coup de senne (méthode de pêche particulière), le Lasoté (pratique solidaire de labourage) et le tout dans la région du Cap Nord de la Martinique, région vivante, au lourd passé, riche en traditions, où l’ennui n’est jamais au programme du visiteur.

Découverte du cap Nord

Le Cap Nord

La région du Nord est riche en découvertes. Sont au rendez-vous, un spot sur trois hôtels d’exception, un stop conseillé au restaurant Bambou, l’incontournable visite des célébrissimes jardins de Ballata, le Musée Mémorial, un plongeon dans la mer des Caraïbes, une balade en mer pour voir les tortues et les dauphins, une plongée pour admirer Maman Dlo, l’art contemporain au fond de l’eau et cerise sur le gâteau, passer une journée à l’habitation Ceron.

Votre premier jour

Traditions, culture, farniente, détente et découverte sont bien inscrits au menu de quiconque veut visiter la Martinique. Votre avion atterrira à Fort de France, la capitale. Évitez d’arriver le week-end car à Fort de France la ville est en sommeil du samedi à 14h au dimanche soir. En revanche le marché du samedi matin à Fort de France vaut le détour, c’est la fête, tout le monde est de sortie et vous passerez un bon moment.

Première halte, « l’Hôtel L’Impératrice »,

martinique-Hotel Imperatrice- restaurant Joséphine

L’hôtel Impératrice, un hôtel mythique à Fort de France. Ici, son restaurant « Joséphine ». ©HM

Épuisé par votre vol, prenez un taxi et rendez-vous illico à « l’Hôtel L’Impératrice », Vous allez en trente minutes être plongé dans un univers où les premières notes de la Caraïbe vont résonner en vous. Il était «The place to be» dans les années cinquante à son ouverture. Il était hyper- moderne, central, vue imprenable sur le parc de la Savane, en forme de paquebot avec l’excellente idée d’avoir un ascenseur ! Du jamais vu sur l’île à l’époque.
L’hôtel rénové est aujourd’hui emblématique, terrasses dans les chambres, lit à baldaquin en bois précieux …. Il reste un lieu incontournable avec son restaurant Joséphine très agréable et toujours son bar au rez-de-chaussée, ouvert sur l’extérieur, où le tout Fort de France encore aujourd’hui se retrouve autour du ti punch… Voire même à toute heure de la journée ou du soir. La famille Glaudon est toujours aux commandes de cet hôtel familial, elle a gagné son pari de perdurer et faire partie de l’ADN de la ville grâce à son effort d’avoir su moderniser son établissement au fil du temps. Sa touche glamour du passé saura vous charmer.

Si vous avez le temps, traversez la rue et allez déguster une viande ou un poisson grillé dans la guinguette d’en face «Oasis Grill»… Si vous trouvez de la place car le soir, la file d’attente est longue… Mais cela vaut le détour.

Le Nord de l’île, direction Saint-Pierre

Jardin de Balata - Fort de France

Jardin de Balata

Vous êtes encore à Fort-de-France et le plus simple est de louer une voiture pour vous déplacer. Dirigez-vous vers Saint-Pierre et sur le chemin pas très loin de la capitale allez visiter le Jardin de Balata, un voyage vers la biodiversité, une découverte des nombreuses espèces de fleurs de l’île, 3000 espèces de plantes tropicales, balisiers, hibiscus, broméliacées d’Amérique du Sud, roses de porcelaine, héliconias et anthuriums et bien sûr orchidées sauvages… un jardin, organisé autour de l’habitation familiale à l’architecture créole typique, un vrai plaisir des yeux.

Il est temps d’aller vous baigner au Cap Nord, dans le Nord Est de la Martinique, région ouverte sur la mer des Caraïbes et la fameuse Montagne Pelée.  Direction la ville de St Pierre dites « la tête dans les nuages et les pieds dans l’eau » et Fonds St Denis, Morne Vert, Prêcheur ou Carbet aux plages accueillantes et parsemées de guinguettes de bord de plage pour restauration et farniente sur transat, halte bien agréable car le soleil et le sable savent être très chauds. Les plus courageux pourront faire l’ascension mythique de la montagne Pelée.

Ouvert aux marcheurs avertis le sentier de l’Aileron, randonnée très populaire, s’attaque tôt le matin avec un guide pour atteindre le haut du volcan après une heure trente à deux heures de magnifique promenade. De refuge en refuge, votre balade peut durer presque cinq heures. Le point essentiel à vérifier est l’état du brouillard le jour de votre épopée car il peut vous obstruer totalement la vue donc avant de partir regardez l’état du sommet et quoi qu’il en soit prévoyez un coupe-vent.

Restaurant Le Bambou - Morne Rouge

Restaurant Le Bambou – Morne Rouge

A Morne Rouge, allez déjeuner au Bambou, fermé le soir mais table incontournable et mythique de l’île pour y déguster la vraie cuisine créole, mieux vaut réserver. Demandez Line et dégustez une fricassée de langoustes, d’écrevisses et de crabes avec une sauce créole, le fameux « Poulet Coco » ou encore la souris d’agneau au colombo Péléen. Ne partez pas sans finir par le flan coco ou les bananes flambées au rhum vieux.

La ville de Saint-Pierre, la Capitale du Nord

St-Pierre, à 31 km de Fort de France, pôle commercial important et plaque tournante des échanges internationaux et locaux pour son accès à la mer, ville héritière de traditions où l’usage médicinal des plantes, les pratiques agricoles en musique, les embarcations traditionnelles, les musiques et danse au tambour ou le conte prennent tout leur sens. Elle est aussi très connue depuis l’éruption du volcan de la montagne Pelée le 8 Mai 1902. Le jour de l’Ascension à 8h00 du matin, en plein office religieux où l’église bondée de tous les habitants des villages voisins, le volcan gronde et fait déferler une nuée ardente transformant St Pierre en Pompéi des Antilles. Peu de survivants de cette tragédie si ce n’est le célèbre Cyparis, prisonnier pour une simple rixe, enfermé au cachot aux murs épais et protecteurs et surnommé « l’homme qui a vécu le jour du Jugement Dernier ».

Un Musée incontournable, Le Musée Mémorial très moderne et captivant retrace cet événement, des audios guides sont à disposition.

Habitation Céron au Prêcheur-Martinique - Cap Nord

Habitation Céron au Prêcheur

Allez jusqu’au Prêcheur pour vous rendre à l’habitation Céron, domaine de 65 hectares avec restaurants, activités et une profonde volonté du respect de la nature et de l’environnement.

 

 

Rencontre avec la mer, les tortues, les dauphins ou Manman Dlo

martinique-Atao-Apprendre à utiliser un parachute de plongée

Plongée d’un catamaran en mer Caraïbe où viennent nous visiter dauphins et tortues. © Atao Plongée.

Pour les amoureux de la mer, filez voir les dauphins, avec un peu de chance vous verrez des baleines et très certainement des tortues marines. Faites une excursion en pleine mer, tout le long de la côte des embarcations vous attendent, Atao Plongée vous fera découvrir ce monde en catamaran autour de l’Anse Mitan. BBQ, snorkeling sur différents sites avec les poissons, coraux, tortues et paddle. Au programme depuis le bateau baptême de plongée en bouteille en toute sécurité, formation FFESSM ou PADI pour plongeurs chevronnés.

MANMAN DLO, Sculptures sous-marine

On ne peut quitter St Pierre sans aller découvrir l’œuvre de l’artiste martiniquais, Laurent Valère, un spot de snorkeling hors du commun. Immergée depuis 2004, par six m de fond, à trente mètres de la plage, Manman Dlo est une sirène monumentale en béton de vingt tonnes. Une ode à la mer devenue un véritable récif corallien. Son regard est tourné vers la Montagne Pelée comme pour défier la montagne, celle qui a rasé plus de 100 ans plus tôt la ville de Saint-Pierre et fait tant de victimes. En 2015, le même artiste a réalisé une deuxième sirène : Yemaya. On aime dire qu’elle est la fille de Manman Dlo. Elle fait 12m de long.

La Martinique on a l’impression de la connaître. Mais au fond le Cap Nord réserve bien des étonnements qu’il serait dommage de laisser passer. Ghyslaine Moreau de Raymeront


INFORMATIONS PRATIQUES
MARTINIQUE

AVANT D’Y ALLER

  • Aucun vaccin ne sont exigés
  • Pour des séjours d’une durée inférieure à 3 mois, aucun visa n’est requis pour les citoyens ayant une carte d’identité ou un passeport valide
  • La Monnaie est l’Euro, vous êtes en France
  • Le courant électrique est de 220 volts.
  • Le réseau Internet est performant.
  • Renseignez-vous sur le prix des bouteilles de Rhum en France pour faire de vraies bonnes affaires
  • Service de Conciergerie à Fort-de-France : 06 96 51 10 10
    IVORY CONCIERGE – 61 RUE MARIENT THÉRESE LUNG FOU
    97200 FORT-DE-FRANCE

    Vous allez dans un pays chaud, n’oubliez pas de mettre dans votre valise :
    – Un produit antimoustique pour la peau et éventuellement une prise antimoustique pour vos nuits.
    – Bien évidemment une crème solaire et une crème après solaire.
    – Un baume pour les lèvres.
    – Éventuellement un  médicament pour le mal de mer suivant votre programme.
    – Chapeau et lunettes de soleil

Y ALLER
– Au départ d’Europe, le plus facile est de prendre l’avion bien sûr, vous trouverez de belles offres auprès des compagnies AIR FRANCE, AIR CARAïBES, CORSAIR et AIR BELGIUM

PREMIÈRE ADRESSE SUR PLACE

Le Comité Martiniquais du tourisme : https://www.martinique.org/

DORMIR Autour de Fort-de France :

Hôtel l’Impératrice : 15 Rue de la liberté, Fort-de-France 97200, Martinique
Téléphone : +596 596 63 06 82

Hôtel La Suite Villa : Route du Fort d’Alet, Anse Mitan, Les Trois Ilets 97729, Martinique
Téléphone : +596 596 59 88 00

Hôtel Apoline : 61 Rue Marie Therese Lung Fou, Fort-de-France 97200, Martinique
Téléphone : +596 596 10 82 62

SE RESTAURER Au Cap Nord de LA MARTINIQUE

Restaurant Le Bambou – Morne Rouge – +33 5 96 52 39 94 (Déjeuner)
Habitation Céron Tél. : 0596 48 27 53 – ouvert tous les jours de 9h30 / 17h00  (Déjeuner)
Restaurant Joséphine à l’hôtel L’Impératrice – T: +596 596 63 06 82
Hôtel La Suite Villa :  Les Trois Ilets 97729, Martinique – T : +596 596 59 88 00
 Tous les restaurants au bord des plages au Cap Nord
«Oasis Grill»: Guinguette en face de l’Hôtel Impératrice

ACTIVITÉS
Atao Plongée +33 6 21 20 92 97 demandez Chloé – https://atao-plongee.fr/
Habitation Céron Tél. : 0596 48 27 53 – ouvert tous les jours de 9h30 / 17h00 www.habitationceron.fr
La Maison de Canne aux trois Ilets / 0596 68 32 04
Jardin de Balata à Fort de France
Le Musée Mémorial à Saint-Pierre
La découverte des dauphins et des Tortues
Les sculptures sous l’eau de Mamman Dlo à côté de Saint-Pierre

SHOPPING
QUE RAPPORTER…

– Des Epices dans les divers marchés et beaucoup celui de Fort de France
– Des extraits de Vanille ou des gousses de vanille
– Des Fleurs achetées à l’aéroport chez Macintosh empaquetées pour votre vol
– Des nappes, des pochettes ou vêtements ou bracelets avec des tissus hauts en couleur
– Du Rhum : Les Martiniquais consomment beaucoup le Rhum Nielson, mais d’autres nous sont plus familiers, le Rhum Clément, le Dillon, le Depaz, les Trois rivières ou encore le HSE.
– Petits souvenirs de l’île

 

Articles à suivre : Deux autres hôtels incontournables à deux pas de Fort de France

CATEGORIES
TAGS
Partager