jeudi 1 décembre 2022

Expérimenter l’EssenCiel

Expérimenter l’EssenCiel

Un nouvel hôtel est né en Bretagne à Piré-Chancé. Une petite commune inconnue appelée à devenir vite très tendance avec l’EssenCiel****, un atypique hôtel retro-futuriste !

Dans la famille Legendre, on construit depuis belle lurette. Ha ça, il en a vu des hôtels et des chambres d’hôtel Jean-Paul Legendre ! Des grandes. Des petites. Des carrées. Des rectangulaires. Des chambres formatées en fonction des diktats des étoiles. Des étoiles justement. C’est bieeeen les étoiles. Et, si on s’en rapprochait. « Si un jour, je crée un hôtel, pense Jean-Paul Legendre, je ferai des cabanes dans les arbres. » Oui, mais voilà, l’idée n’est plus neuve. Et, puis quand tu grimpes comme un cabri c’est simple mais quid des septuagénaires qui doivent monter à une échelle de corde pour faire… Pour faire ce qu’ils veulent d’ailleurs ! Pourtant l’arbre… Ça le tarabuste Jean-Paul Legendre ! C’est bien l’arbre ! Un symbole ! Le lieu de vie pour toute une biodiversité. C’est là que les oiseaux construisent leurs nids.

Des nids !

Des nids accrochés à un tronc d'arbres. ©Judith Lossmann

Des nids accrochés à un tronc d’arbres. ©Judith Lossmann

La voici l’idée !
Il va construire des nids.
Des nids accrochés à un tronc de l’arbre gigantesque.
Très vite, avec son fils Julien et leur architecte nantais Anthony Rio naissent les esquisses et le projet. Je vous passe les batailles pour l’obtention du permis de construire. « Houla, dira le maire de Piré-Chancé, séduit mais réaliste, on va galérer. » Alors, oui, chez les Legendre, on galère mais comme toute vision juste… Elle s’impose ! Et les travaux commencent. Et les travaux s’achèvent et voici venu le temps de l’inauguration des 42 chambres.

En un mot, l’EssenCiel est une formidable expérience

Chambre de l’EssenCiel à Piré-Chancé. ©Germain Herriau

Plus dans le détail, disons combien n’avoir personne ni au-dessus, ni en dessous, ni sur les côtés confère un calme divin à la chose. Une sensation de liberté absolue. Le vent, parfois fait vibrer, bouger le nid. Forcément, c’est ça la vie d’un oiseau. Toutes les chambres nids sont identiques. Seuls changent leur hauteur et leur emplacement sur l’arbre, modifiant forcément la vue et le ressenti (ou pas) de la force du vent. Basée sur la course du soleil, la lumière dans la chambre évolue de l’aube au crépuscule, les jours de soleil et les jours gris. Sauf si vous êtes victime de vertiges, je recommande les étages élevés. Plus d’espaces, plus d’horizon, encore plus la sensation d’être dans un nid.

Des chambres nids spacieuses

Au travers l'oculus, un tableau naturaliste de la campagne bretonne. ©Judith Lossmann

Au travers l’oculus, un tableau naturaliste de la campagne bretonne. ©Judith Lossmann

Pénétrer dans une chambre nids revient à « entrer » dans une bulle. Une oasis. Un refuge capitonné par les cousins, les rideaux, le plaid. Une chambre de belles dimensions, un « rien » trop chargée en pots de verre et en poterie à mon sens. La simplicité extrême lui conviendrait bien mieux, elle inciterait à savourer la forme ronde de l’architecture et à se concentrer sur la fenêtre, qui tel un hublot ou un périscope « focusse » sur le tableau naturel de l’extérieur. Presque tout est rondeur à l’intérieur. Un casse-tête pour la décoration intérieure forcément sur mesure, qui confère tout son charme à l’ensemble. Les fauteuils tout en arrondis, sur pieds tulipe sont hyperconfortables. Ils tournent face à la fenêtre grande ouverte sur un horizon de campagne bretonne et sur le château des Pères, le domaine des Pères Spiritains devenu salle de séminaires et de mariages et l’immense nouvelle Orangerie.

Lobby, petit-déjeuner, spa et jardins à l’EssenCiel

La piscine de l'EssenCiel et sa belle plongeuse. ©Judith Lossmann

La piscine de l’EssenCiel et sa belle plongeuse. ©Judith Lossmann

Les parties communes de l’hôtel regorgent de clins d’œil aux icônes du design des années 1970. Le petit-déjeuner est très plaisant. L’offre gourmande à la hauteur du lieu et servi fort agréablement par une Dame Bretonne douce comme une grand-mère idéale.
Spa ultra-confort avec une belle piscine ornée d’une sculpture surprenante, divers bains à remous, hammam, sauna et deux cabines de soins. Je n’ai pas testé de protocole. Je ne peux rien vous en dire. Les cabines sont belles et contemporaines.
J’aime tout particulièrement le potager de Carole. Près d’un hectare de plantes, fruits et légumes à disposition des cuisines du chef Jérôme dans un immense parc arboré de 31 hectares aussi lieu d’exposition permanent de 70 œuvres monumentales et contemporaines.

Verbatim…
De mon interview avec Jean-Paul Legendre je retiens cette phrase pour sa prise de position qui n’appartient qu’aux créateurs et aux inventeurs.
«Au moment d’arrêter un projet d’hôtel, je me suis dit soyons fous. Après 50 ans de constructions à angle droit, ça m’ennuyait. Il fallait se lâcher. Certes, l’EssenCiel est un hôtel décalé, clivant mais l’architecture comme l’art font réagir. Ça ne me gêne pas quand on me dit c’est moche ! Et puis beaucoup de gens l’aiment avec ses bulles couleur champagne.»

Prédiction vérifiée ce soir du 17 octobre 2022 où plus de 600 invités sont venus admirer cette œuvre. Chacun y va de sa vision. Devant cet édifice de 28 mètres de haut, on parle de cornet de glace à l’italienne, de sapin de Noël, de choux-fleurs, d’artichauts, d’igloos, de yourtes, de Mignons, les célèbres personnages à un oeil.

Personnellement, nids me semble le plus poétique et le plus juste. Et l’expérience de « rentrer au nid » prend tout son sensJudith Lossmann


CARNET DE VOYAGE LA VIE EST BELLE
L’ESSENCIEL À RENNES

Sculpture dans le parc de l'EssenCiel. ©Judith Lossmann

Sculpture dans le parc de l’EssenCiel. ©Judith Lossmann

Hôtel L’Essenciel – Domaine du Château des pères, 35150 Piré-Chancé – Tel. 02 23 08 40 80 – Infos et resa : https://www.chateaudesperes.fr/hotel-4-etoiles-charme-original-proche-rennes

Y venir de Paris
Train Montparnasse/Rennes. 2h puis transport en taxi, navettes, environ 30 minutes pour Piré-Chancé.

Venir d’ailleurs
30 minutes de Rennes et à 30 minutes de la gare et de l’aéroport de Saint-Jacques-de-la-Lande, à Piré-Chancé. Vous serez à seulement 1h de Nantes et 2h de Londres.

 

 

 

 

Le potager de l'EssenCiel. ©Judith Lossmann

Le potager de l’EssenCiel. ©Judith Lossmann

On aime/on adore
• les rideaux de la chambre très bien pensés qui ne laissent rien passer de la lumière du jour. C’est suffisamment rare pour être souligné.
• Les sculptures du parc et le fait qu’il soit ouvert « aux locaux »

On n’aime pas/On déteste
• le manque de lumière autour du lavabo. Difficile de se voir ou de se maquiller. Difficile aussi de poser une trousse de toilette. Quant aux prises électriques, trop loin, elles évacuent d’un coup de fil tout ce qui se trouve sur les étagères déjà bien encombrées.
• On déteste les produits d’accueil attachés avec un lien en plastique à une étrangère bancale dans la cabine de douche.

CATEGORIES
Partager