Une ferme flottante à Rotterdam ville écoresponsable !

Une ferme flottante à Rotterdam ville écoresponsable !
Judith Lossmann
Posted on juin 14, 2019, 1:10
4 mins

A travers le monde, de plus en plus de villes suivent la voie de l’eco-friendly pour adopter de nouvelles façons de consommer et de vivre. Vous aviez aimé Rotterdam pour ses vues vertigineuses et ses gratte-ciel, vous allez encore plus l’adorer quand vous découvrirez son engagement environnemental !

La ferme flottante à Rotterdam

La ferme flottante à Rotterdam

Rotterdam, ville pionnière dans les sytèmes eco-friendly inaugure une drôle de plateforme installée au cœur des cargos et des containers. Imaginée par l’entreprise immobilière néerlandaise Beladon, cette ferme nouvelle génération accueille 40 vaches laitières de race Montbéliarde capable de produire 800 litres de lait par jour. L’idée paraît étonnante et pourtant se sont bien 40 vaches, entretenues et traitées par des robots (seulement trois humains sont nécessaires) qui occuperont cette plateforme/navire de 1200m² ! Un peu futuriste et surréaliste, direz-vous mais savez-vous comment est née cette idée de Peter van Wingerden, un ingénieur de Beladon ? Un jour qu’il était à new York, après le passage de l’ouragan Sandy, alors que les transports étaient bloqués, il n’y avait plus aucun produit frais dans les magasins. « Là, je me suis dit : pourquoi ne pas produire la nourriture directement sur place sur une plateforme flottante résiliente aux aléas climatiques ? »

L’agriculture urbaine gagne du terrain urbain, jour après jour. Notez qu’en 2050, 70 % de la population mondiale vivra dans des villes – seulement 55 % aujourd’hui. Il y a urgence à rapprocher les lieux de productions des lieux de consommation.

À La Haye, encore aux Pays-Bas, la plus grande ferme urbaine d’Europe produit déjà concombres, tomates ou aubergines sur 1.200 m². Celle de Rotterdam produira des fourrages, des lentilles d’eau à pousse rapide et de l’atelier de transformation du lait sortiront yaourts et fromages ! Couvertes de panneaux photovoltaïques, cette flotting farm produira de l’hydrogène par électrolyse. Les urines et excréments des bêtes seront traités pour fertiliser la ferme.

L’air de rien les vaches seront nourries avec les déchets de la ville (pelouse des stades et golfs) et les restes des cafés et restaurants. Vous le voyez, ce cercle vertueux ? Bon pour nous, bon pour notre système.

La ferme flottante à Rotterdam

La ferme flottante à Rotterdam

Et là, vous vous dites : « Mais comment font les vaches pour ne pas tanguer avec les secousses et remues du fleuve ? ». La vérité c’est que l’on n’en sait rien du tout. Impossible d’ignorer la vie de ses vaches qui ne verront jamais un brin d’herbe mais ce qui est sûr c’est la stabilité de la plateforme conçue pour résister à un raz-de-marée.

En conclusion, Rotterdam – l’une de nos villes favorites en Europe, dixit la rédaction) est bien entrée de plein pied dans l’ère du temps du tout responsable et étonne une fois de plus pour son incroyable invention. Une excellente d’y aller !

Bon à savoir, en France aussi possède ses beaux projets. En 2019, une ferme urbaine de 7.000 m2 ouvrira dans le 18e arrondissement de Paris. C’est la start-up Agricool qui est aux manœuvres expérimente la culture de la fraise.

Rotterdam ne cessera d’être la ville la plus innovante et surprenante !

À lire : Rotterdam recycle ses rooftop en restaurants et bar branchés

Judith Lossmann
Je ne suis jamais aussi bien sur Terre qu'assise dans un avion en partance pour ailleurs. Ma passion pour les paysages, les gens, les cultures est le moteur de ma vie, ma motivation première pour ensuite les transmettre, les partager. J'exerce ma saine curiosité depuis de longues années et je suis toujours autant surprise par ce que je découvre.

Leave a Reply

  • (not be published)