Les Montagnes du Jura™ : une destination très recherchée !

Découvrir les trésors jurassiens…
Judith Lossmann
Posted on mars 23, 2019, 7:44
26 mins
Jura, neige, station, ski, raquette

Le Jura,une destination très recherchée ! ©Judith Lossmann pour La Vie Est Belle Voyages

Où faire du ski ? Vous êtes 98 % à placer le Jura en queue de peloton. Quelle erreur ! Jugez plutôt… Le marketing, parfois avec une certaine lourdeur, envahit nos vies. Le tourisme n’y échappe pas, avec la création de la marque Montagnes du Jura™. Heureusement pour nous, les Jurassiens sont malins. Ils ont opté pour la méthode bienveillante, celle du homard ! On plonge le homard dans l’eau tiède, il s’endort en douceur quand la température monte et part au septième ciel sans le savoir, direction nos assiettes.
Pour nous humains, c’est pareil ! Le Jura, on y vient une fois par hasard (poussé par cet article, allez savoir ! ), puis on y revient parce que, franchement, c’était bien la première fois, puis on devient « addict » à la beauté des paysages (avec ou sans neige), à la présence d’animaux protégés ( loup, lynx, aigle royal, chamois), à la gentillesse des jurassiens, à leur accent traînant presque comme au Québec, à leur fichue fondue de fromages, les fieffés bougres, qu’ils osent en plus mixer avec du Bleu de Gex… On a un peu l’impression de manger à la table de Shrek, mais qu’importe c’est absolument délicieux.
Vous voulez en savoir plus sur mes découvertes jurassiennes ? Alors, je vous embarque dans un rapide tour d’horizon des bonnes raisons de venir dans le Jura pour la première fois.

Le saviez-vous ? Jura en latin signifie « forêt de montagnes »

Chrono en main… 49 secondes de géographie ! Faut bien se situer quand même ! Alors le Jura c’est où, c’est quoi ? Les Montagnes du Jura forment la frontière – 340 km – entre la France et la Suisse et courent sur trois départements : l’Ain – 01, le Jura – 39, le Doubs -25 et deux régions : la Bourgogne/Franche-Comté et l’Auvergne/Rhône-Alpes. Les Montagnes du Jura fourmillent de points d’intérêts : un parc naturel régional, 10.000 km de sentiers de randonnées/raquettes, 3.000 km de pistes de ski nordique, 2 stations thermales et 3 stations de ski classées : Les Rousses, Métabief (on ne prononce pas le f final) et Monts-Jura. Voilà qui ne simplifie pas la tâche quand il s’agit de choisir un point de chute. La bonne nouvelle, c’est que dans le Jura, ils ont fabriqué des routes … hèèè oui, donc il est facile d’aller de Montbéliard dans le Nord à l’Ain dans le Sud ou inversement.

Sans blague, y a de la neige dans le Jura !

Jura, neige, piste, ski, rando, raquette

De la neige dans le Jura, il y en a partout ! ©Judith Lossmann pour La Vie Est Belle Voyages

Les Montagnes du Jura™ ne mentent pas. En hiver, il y a de la neige et de la bonne neige. Certes, il ne faut pas venir chercher ici ce que l’on trouve dans les Alpes en termes de descentes vertigineuses, mais la neige jurassienne permet bien des sensations. Ski alpin sur les Monts-Jura, Métabief et les Rousses aménagées avec de bonnes infrastructures. Le ski de fond est partout, c’est le style de vie jurassien et LA voie « royale » de la région pour découvrir la région. Un événement sportif d’envergure internationale, célèbre chaque année cet art de vivre : la Transjurasienne qui déplace des foules chaque année, Français et nombre d’étrangers venus de contrées aussi lointaines que la Nouvelle-Zélande par exemple.
Une fois dans le coin, n’hésitez pas à rendre visite à la maison Vandel, quasiment les derniers fabricants de skis de la région, ils sont là depuis 1937 et propulsés par l’énergie communicante du « jeune Vandel », les produits connaissent une popularité grandissante du fait de leur extrême technicité. Sûr que les fans vont aimer aussi l’option « sur-mesure » !

Et des raquettes…de jour, de nuit, hors-pistes !

Après l’effort d’une rando raquette nocturne, une fondue dans un refuge perdu au milieu de nulle part. Gourmand et amusant ! ©Judith Lossmann

À pratiquer sur les chemins de randonnées enneigés. Les Hautes Montagnes du Jura ont innové en créant un « forfait raquette ». Une excellente idée pour maintenir les sentiers raquette dans une forme olympique ! Si vous souhaitez pratiquer les raquettes en hors-pistes, c’est possible en présence d’un guide-accompagnateur. Non seulement, il a pour vocation de vous éviter de vous perdre mais il vous présentera la faune et la flore locale et surtout l’OISEAU représentatif de la région… le « Dodo » local, un gros poulet incapable de voler, une espèce rare et protégée, très fragilisée au contact de l’homme, c’est pourquoi on évite les rencontres, je parle du célèbre Grand Tétras.

Quoi de plus drôle et d’existant qu’une balade nocturne en raquette, à la pleine lune ou seulement éclairée par des lampes frontales. Dans le silence, seul le crissement des raquettes résonne dans l’immensité de la nature endormie. Au bout de cette escapade sportive (soyez-en sûrs) vous attendent un feu de cheminée et un repas comtois. Souvent, en hiver la fameuse fondue savoyarde agrémentée de Bleu de Gex dont je parlais plus haut. Verte et délicieuse. Agrémentée des produits de terroir : Montbéliard, Morteau, viandes fumées, volailles de Bresse, truites et autres gourmandises irrésistibles.

Si vous en voulez plus, le Jura offre aussi pléthore d’activités pour profiter des joies de la neige : télémark, patins à glace sur les lacs et les rivières gelées, luge, ski-joëring, chiens de traineaux (cani-rando hors saison d’hiver).

Quelle station choisir ?

Les Rousses (1100m), le joyau du coin offre 100 jours de neige par an. Familiale, accueillante, en plein cœur du Parc régional du Jura, les Rousses et ses villages acolytes Bois d’Amont, Prémanon et Lamoura présentent l’un des plus grands domaines de France, labélisé Nordic France, réputé pour son authenticité loin, très loin des affluences stressantes des destinations plus conventionnelles.

Télécabine au sommet du Mont-Rond dans le Jura. ©Judith Lossmann pour La Vie Est Belle Voyages

Souvent comparée aux rousses pour son caractère familial, ses pentes douces, sa farouche volonté de préserver l’environnement, la station Monts-Jura est de loin la plus sportive. On y vient pour ses pistes alpines ou nordique et pour la vue exceptionnelle sur le massif des Écrins, les Alpes suisses et autrichiennes, le lac Léman et la baie de Genève. On y vient aussi pour son point de vue exceptionnel, le point culminant des Montagnes du Jura le Crêt de la Neige à 1720m. Pour améliorer son style et sa technicité, on ira à Lélex-Crozet via le ski-bus. Pour plus de douceur, on optera pour Mijoux-La Faucille ou Menthières, deux domaines adaptés et plus sereins.

Tout prêt, côté Ain, se trouve un spot de toute beauté : le plateau du Retord. Vous connaissez de réputation au moins, le Larzac ou les Causses, ajoutons le Retord à la liste, 10.000 hectares de pure nature situés à une altitude moyenne de 1000m. On se sent seul et immergé dans ce dédale de combes immenses et de crêts boisés. Loin de tout alors que l’on près de tout, elle n’est pas belle la vie !?

Pour la beauté de la vue, on monte en télécabine au sommet du Mont-Rond, en plein cœur de la réserve naturelle de la Haute Chaîne du Jura. De là-haut la vue est sublime à 360°. D’un côté la beauté sauvage et épineuse des Alpes, de l’autre la douceur et courbes du Jura. Au centre le lac de Genève, dont on voit même le fameux jet d’eau ! On mange là-haut, dans un self d’altitude où les portions sont comme le paysages : immenses !

La ferme auberge la plus célèbre du massif

Jura, ferme auberge, Bouvard

L’entrée de la ferme auberge de la famille Bouvard. ©Judith Lossmann ©La Vie Est Belle Voyages 

Sur le Retord, on déjeune dans la ferme auberge des Frères Bouvard. 30 ans qu’ils servent exactement le même menu c’est dire s’ils maitrisent. Tout commence par un Kir jurassien (chardonnay du Bugey et crème de cassis « maison » sans alcool), copieuse assiette de jambon fumé affiné sur place, énorme entrecôte charolaise (viande élevée à la ferme) et gratin de pommes de terre dantesque. Vous n’avez pas le choix, c’est ça et rien d’autre et vraiment… on s’en fiche, c’est absolument délicieux. Parfois, mais c’est exceptionnel, poulet aux morilles et au vin jaune. Il suffit de patienter à côté de la cheminée et l’on repart tout(e) ragaillardi(e) par la bonne pitance. ATTENTION, allez-y vite, les Bouvard vont fermer et pas de repreneurs pour l’instant. Ce serait dommage de louper cette institution.

Sensations avec les chiens de traineaux. Ça vous tente ?

Partons à l’aventure façon grand nord toujours sur le plateau du Retord toujours. Il est parfaitement bien dessiné avec ses courbes, ses montées et ses descentes pour profiter pleinement des forces des Huskys prêts à en découdre avec la neige. Il suffit de les entendre aboyer d’impatience pour comprendre qu’il va y avoir du sport. Bien emmitouflés sous des plaids, à vous la beauté des espaces enneigés, des forêts et des vastes prairies.

Alors, prêt(e)s à affronter les trésors des Montagnes du Jura dès les prochaines neiges ? Réservez dès maintenant. Le Jura c’est devenu très tendance… ©Judith Lossmann


INFOS PRATIQUES & CARNET D’ADRESSES

Merci à Montagnes du Jura™ et au département de l’AIn pour l’organisation de ce voyage de presse qui a autorisé la rédaction de ce reportage.

COMMENT VENIR ?

En train, gare de Bellegarde sur Valserine ou Genève.

En avion, aéroport de Genève situé entre 45mn et 2h selon votre point de chute dans le Jura.

MANGER DANS LE JURA
Le Manoir des Montagnes… Hôtel de charme et de Merveilles…

Le manoir des Montagnes… Un esprit de merveilles et d’émerveillement fort appréciable aux Rousses. Une ambiance unique avec les peintures de David LoRusso. ©Judith Lossmann pour La Vie Est Belle Voyages.

 

Un restaurant créé par Vincent Clergeot, à la carte élégante, curieuse et savoureuse toujours et à la décoration tout à fait exceptionnelle. Un écrin particulier et unique pour déjeuner ou dîner dans une ambiance de conte de fées. Aux murs les tableaux signé par le Baron David LoRusso Di Mistri, un authentique baron d’origine italienne, vraiment très perché au sommet d’une créativité étonnante. Les deux font la paire ! Ils managent l’endroit comme un haut lieu des nuits parisiennes mais aux Rousses ! La table, l’accueil, les chambres d’hôtes également à disposition font du Manoir des Montagnes un incontournable lieu à tester absolument.

Le Manoir des Montagnes **** – 230 Montée du Noirmont – 39220 Les Rousses – Tél.+33 (0)3 84 60 01 48 – résa : info@manoirdesmontagnes.colwww.manoirdesmontagnes.com

Infos sur le peintre : www.davidlorusso.orgwww.barondimistri.com – Tél. +33(0)6 68 84 82 94

  • Restaurant de l’hôtel La Mainaz
    Joli cadre, superbe vue sur les Alpes, on a apprécié la carte de ce restaurant : œuf parfait (vraiment parfait), truite marinée avec déclinaison de betterave. On a moins aimé la lenteur du service et la présence bruyante d’enfants dont ce n’était pas la place à 21h30. La direction devrait choisir entre ho^tel resaturant 4 étoiles et hôtel familial.
    La Mainaz – D1005 Route du col de la Faucille – 01170 Gex – Tél. +33(0)4 50 41 31 10 – https://www.la-mainaz.com
  • Restaurant Chalet du lac
    Situé au lieu-dit Bois d’Amont, en face d’un petit lac rond, gelé en hiver, le restaurant offre une superbe carte et de savoureux menus. De quoi plaire à tout le monde ! Accueil parfait. Service rapide. On aime la qualité des matières premières, délectables dans les assiettes. Question déco, c’est la maitresse de maison, architecte d’intérieur qui a tout choisi. Résultat ? Une superbe décoration. On aime la beauté harmonieuse et attractive de la cave à vin.
    Chalet du Lac – 1580 Route du Lac – 39220 Les Rousses – Tél. +33(0)9 52 49 76 06 – www.restaurant-chaletdulac.com
  • Restaurant l’Atelier
    Auto-revendiqué créateur de saveurs, Patrick Brocart, patron et chef du lieu pratique une cuisine « toquée » à des tarifs pas toqués. C’est raffiné, délicieux, gourmand. La noblesse des produits fait beaucoup pour l’assiette. La carte classique, revue et renouvelée constamment par ce passionné, vaut le détour. D’autant que l’environnement entre lacs et montagnes est sublime.
    L’Atelier -1867 Rue de Franche-Comté – 39220 Bois d’Amont – Tél. +33(0)3 84 60 94 15 – http://www.restaurant-latelier.fr/
  • Restaurant d’altitude (1452m)Station des Monts-Jura, à Lelex, en haut de la télécabine de la Catheline. Déjeuner montagnard classique, bon et roboratif. Le Jurassien est généreux ! La Catheline – Gare supérieure de la télécabine ) 01410 Lélex – Tél. +33(0)4 50 40 48 09 – lacatheline1452@orange.fr

DORMIR DANS LE JURA

  • Le Manoir des Montagnes… Hôtel de charme et de Merveilles… Déjà cité pour son restaurant.
    Le Manoir des Montagnes **** – 230 Montée du Noirmont – 39220 Les Rousses – Tél.+33 (0)3 84 60 01 48 – résa : info@manoirdesmontagnes.colwww.manoirdesmontagnes.com
hôtel, la mainaz, jura, faucille,

À deux enjambées du Col de la Faucille, l’hôtel La Mainaz et ses luxueuses chambres montagnardes. ©Judith Lossmann ©La Vie Est Belle Voyages

  • Hôtel La Mainaz****
    La Mainaz, un hôtel 4*, au charme et au confort certains. Relais du silence (ce n’est pas toujours vrai, dommage), il propose une décoration parfaite pour l’ambiance « montagne », type chalet. Belles chambres, très belles suites et un bon restaurant (au service un peu trop lent) où l’on déguste des plats réalisés avec une production locale. Le petit-déjeuner vaut le détour d’autant que la salle de restaurant comme celle du petit-déjeuner donnent sur un paysage sublime, celui de la chaîne des Alpes et le lac de Genève (quand le temps l’autorise).
    La Mainaz – D1005 Route du col de la Faucille – 01170 Gex – Tél. +33(0)4 50 41 31 10 – https://www.la-mainaz.com

 

LES ACTIVITÉS

L’âme du Musée de la Boissellerie et une conteuse hors pair ! Un bon moment garanti ! ©Judith Lossmann pour La Vie Est Belle Voyages

  • Musée de la Boissellerie
    Mis en scène et géré par une association de passionnés, il faut absolument visiter ce musée sur la boissellerie. Kesako la boissellerie ? La confection de boîtes en bois très fin réalisée en épicéa. Ici, une femme archi dynamique et drôle, une véritable comédienne donne tout son cœur à la présentation des métiers. On découvre des tonnes de choses : comment la fabrication des boîtes à camembert a démarré ici et comment elle a fait vivre des centaines de familles pendant plusieurs décennies ! Encore aujourd’hui, les fromages de qualité se fournissent ici ! Les hommes apprécieront l’énorme machinerie hydraulique et la machine à vapeur indispensable au travail de bois brut en parfait état de fonctionnement.
    Musée de la Boissellerie, 12, rue du Petit Pont – 39220 Bois d’Armont – Tél. +33(0)3 84 60 98 79 –https://www.museedelaboissellerie.com/

 

  • Randonnée en raquettes, skis nordic et plein d’autres activités
    Juraventure est un parc d’activités de loisirs en pleine nature, au cœur du Parc Naturel du Haut-Jura, situé à 1323 mètres d’altitude. Venez vivre et découvrir des expériences à un prix très attractif et illimité durant votre journée en famille été comme hiver, en connexion avec ce magnifique écrin de verdure que le Jura nous offre.
    Juraventure – F-01170 Col de la Faucille – Tél. +33(0) 4 50 41 31 49 – https://www.juraventure.com/
  • info@groupe-jws.com – Informations auprès de Nicolas – 06 12 54 58 53 – nicolas@groupe-jws.com
  • Chiens de traineaux
    A Cuvéry, 20 kilomètres de pistes exclusivement dédiées aux traîneaux à chiens sont proposées. Depuis plus de 25 ans, une course internationale de traîneaux à chiens réputée, s’y déroule parmi les combes sauvages au nord du Plateau de Retord. Des mushers sportifs affectionnent ce site pour y entraîner leurs attelages tout au long de l’hiver. Des mushers professionnels vous proposent des balades en traîneau à chiens, afin de vous faire découvrir ce milieu nordique. Vous pourrez savourer cette activité dans le traîneau.
    Infos et réservations : A Cuvéry Passepartout 06 72 73 67 84 – Jérémy VERNOUX 07 78 88 51 71 – Evasion Terre-Neige 06 38 04 91 65 – Artic Dream 06 74 73 69 14

SHOPPING LOCAL

 

  • Ski Vandel – fabrication française depuis 1937
    Centre du village de Bois d’Amont – Tél. +33(0)9 60 47 56 40 – info@ski-vandel.com – www.ski-vandel.com
  • MacVin. Spécialité locale c’est un vin blanc jurassien coupé avec du Marc de Bourgogne.
    Apéritif du Jura : le Macvin

    L’apéritif du Jura : le Macvin. ©Judith Lossmann pour La Vie Est Belle Voyages

    Doux et pas trop alcoolisé – 17° (on le consomme avec modération) il s’apprécie en apéritif à déguster frais, voir glacé.L’apéritif du Jura : le Macvin. ©Judith Lossmann pour La Vie Est Belle Voyages

  • L’Ain est le département qui possède le plus grand nombre d’AOC de France : Bleu de Gex, Comté, Beurre et crème de Bresse, Volaille de Bresse, Vins du Bugey, Vin montagneux pétillant, Cerdon…

Sublime fromage de la région. AOP au lait cru à déguster chaud dans sa boite ou tel quel sur un pain de qualité. ©Judith Lossmann pour La Vie Est Belle Voyages.

  • Fromages
  • Le Bleu de Gex, fine fleur des pâtes persillées au lait cru à base de lait de vache Montbéliarde nourries et élevées dans le Haut-Jura. On aime son goût de noisette et sa douceur en bouche. Attention, il vieillit en force. Il bénéficie d’une AOP depuis 1996. Seules 4 fromageries le produisent et l’estampillent en creux sur la croûte garantissant son origine.
  • Le Comté !? On ne le présente plus. Fromage favori des Français et le plus consommé dans l’hexagone, c’est un fromage à pâte pressée, élaboré à partir du lait cru entier des vaches Montbéliardes et Simmental, seules autorisées pour la production du Comté. AOC, il est produit selon les normes strictes dans 160 fruitières. Une meule contient 500 litres de lait et pèse autour de 42 kg.
  • On n’oublie par le Morbier avec sa belle ligne bleue persillée en son centre et le Mont d’Or, un fromage AOP au lait cru. Il se déguste de toutes les manières. Tel quel avec le pain qui va bien ! Et chaud, fondu au four directement dans sa boîte (dont on vous raconte l’histoire passionnante au Musée de la Boissellerie). Une merveille de douceur et de caractère.

 

Les sites à consulter pour tout savoir sur la destination :

www.montagnes-du-jura.fr

www.aintourisme.com

www.bourgognefranchecomte.com

www.lesrousses.com

Judith Lossmann
Je ne suis jamais aussi bien sur Terre qu'assise dans un avion en partance pour ailleurs. Ma passion pour les paysages, les gens, les cultures est le moteur de ma vie, ma motivation première pour ensuite les transmettre, les partager. J'exerce ma saine curiosité depuis de longues années et je suis toujours autant surprise par ce que je découvre.