Bookshop, le film-fable Noël 2018, à voir en famille

Ne loupez pas ce très joli film-fable à voir en famille qui illustre le monde vu par les "malfaisants" et les "bienfaisants"…
Judith Lossmann
Posted on décembre 24, 2018, 12:27
2 mins
Trois fois primé, « Meilleur film », « Meilleure réalisatrice », « Meilleure adaptation », ce film est une parfaite illustration du pot de terre contre le pot de fer… Puisque la vie est une lutte incessante entre les « malfaisants » et les « bienfaisants », il faut voir BookShop pour sa morale… Vous aimez les livres ? Vous feriez tout pour eux ? Bookshop est pour vous. Adapté du roman de Penelope Fitzgerald, le film raconte l’histoire de Florence Green, une jeune veuve, qui en 1959, tombe amoureuse d’une vieille baraque abandonnée de Hardborough au nord de l’Angleterre. Elle rêve d’y installer ses enfants chéris : ses livres. À force de persuasion et de compromissions, elle réussit. Un succès de courte durée, il faut compter avec le cynisme et la méchanceté gratuite d’une femme odieuse (Patricia Clarkson) et de quelques lâches nobliaux de la bourgade qui voient d’un sale œil cette femme indépendante, passionnée, libre trop avant l’heure. Ils vont lui mener la vie dure.
Bookshop, film, Isabel Coixet.
Bookshop, un film-fable d’Isabel Coixet.
Heureusement, une toute jeune fille (Honor Kneafsey, belle comme un cœur et très prometteuse) et un homme (Bill Nighy, sublime en ours mal léché) apportent du réconfort dans son quotidien. Est ce que tout cela suffira ? Pas sûr ! Cette touchante fable à l’insoupçonnable fin (il faut vraiment attendre les toutes dernières images du film pour sourire dans ses larmes) dit que les malfaisants gagnent plus souvent que les gentils mais au fond que gagnent-ils vraiment ? Ce qu’il faut voir c’est ce que gagnent les « bienfaisants ». Bookshop (1h52) un film de Isabel Coixet avec Emily Moritmer, Patricia Clarkson, Bill Nighy et Honor Kneafsey
Judith Lossmann
Je ne suis jamais aussi bien sur Terre qu'assise dans un avion en partance pour ailleurs. Ma passion pour les paysages, les gens, les cultures est le moteur de ma vie, ma motivation première pour ensuite les transmettre, les partager. J'exerce ma saine curiosité depuis de longues années et je suis toujours autant surprise par ce que je découvre.