Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

 

go to link Nichée sur son éperon rocheux entre Cannes et Nice, Antibes attire et fidélise les visiteurs. Ils sont plus nombreux qu’on l’imagine à sauter le pas et à venir s’installer dans la ville fortifiée de la Riviera. Nous en avons rencontré quelques-uns. Ils nous livrent leur Antibes de rêve.

 Une vraie vie dans une ville de bord de mer !
antibes a schram

. Parisiens convaincus pendant plusieurs décennies, Elisabeth et Jean-Louis ont fréquenté Antibes et Juan les Pins pendant leur jeunesse. C’était le lieu de leurs vacances. S’ils n’ont jamais complètement rompu les amarres avec la ville de leur adolescence, ils lui ont été infidèles, lui préférant les destinations lointaines de l’autre côté des océans et des montagnes. C'est pourtant tout naturellement à Antibes qu’ils posent leurs valises et leurs meubles au moment de se retirer de la frénésie de la capitale. Jeunes retraités, ils ne tarissent pas d’éloges sur cette "véritable" ville, soulignant la beauté exceptionnelle d’un panorama unique. Le seul de toute la côte Sud où sur une même photo, on voit la Méditerranée, le cap d’Antibes et au fond les Alpes enneigées précédées par la Baie des Anges. Ils ne se lassent pas de cet environnement et vantent la proximité de la montagne et de la mer.

Une jeune femme, Caroline, chauffeur de voiture de Maître, installée avec son époux à Antibes depuis quelques années maintenant partage le même esprit. " À Antibes, la vie est belle, calme et agréable dit-elle, nous sommes entre mer et montagne. Dans la même journée, on décale des pistes de ski et l’on prend un verre en terrasse le soir ! Peu d’endroits en France permettent cet art de vivre. Et puis question shopping, on est gâté. Toutes les marques sont à Antibes ou à proximité immédiate. Au pire il faut aller à Nice ou à Cannes ! "

Arrivée à Antibes depuis seulement 4 mois, Martine a quitté son Auvergne et la grande ville de Clermont-Ferrand suite à son coup de foudre avec Antibes. Il y a deux ans, elle passait par hasard et est tombée en arrêt devant les fortifications Vauban, le point de vue sur les Alpes enneigées ( encore elles ! ), les ruelles de la ville. " Ici dit-elle on fait son marché, on prend un verre en terrasse. Au bout de quelques jours tout le monde se connaît. On se salue. " Elle n’a eut de cesse de revenir s’installer et c’est chose faite depuis quelques semaines. Elle a tout vendu pour ouvrir une jolie petite boutique dans le vieil Antibes au nom plein de promesses : Les belles choses de la vie.

Antibes en short time ou au long cours
antibes ruelle d vincendeau

Il est vrai que la ville, petite en son centre historique, est très étendue et partagée en deux identités bien distinctes. D’un côté Antibes. De l’autre Juan Les Pins. Entre les deux le Cap d’Antibes... espace préservé où pullulent des villas chics et hyper chères cachées sur les hauteurs. Paradis des millionnaires ou des anciennes familles, le Cap d’Antibes est inaccessible sur le plan immobilier. Il existe cependant une très belle façon d’en profiter quand même grâce au Chemin des Contrebandiers dit aussi chemin de Tire Poils. Entre rochers et mer, on suit un parcours sinueux d’une beauté sans égale. Des plantes rares s’accrochent avec la dernière énergie aux caillasses environnantes. Il est intéressant d’apprendre à les reconnaître. Et de les respecter tant elles sont rares et déploient des trésors d’énergie pour perdurer ici. Renseignez-vous... des guides vont feront découvrir des éléments végétaux et animaux invisibles aux yeux des néophytes. Par mauvais temps le chemin est interdit à la balade tant les éléments peuvent se déchaîner au point que l’on se croirait sur la côte bretonne un jour de tempête. Mais avouons-le c’est plutôt rare.

Une Thalasso antiboise

Le groupe Thalazur a implanté depuis longtemps des infrastructures à Antibes. La bonne nouvelle : elles ont récemment été entièrement rénovées. Les visiteurs et les curistes pourront bénéficier des installations dans trois espaces : spa, espace marin, détente. Trois piscines extérieures d'eau de mer inondées de soleil dont une chauffée en saison. Piscine intérieure. Aqua gym et cabines de soins avec une carte ultra complète permettent à tout un chacun de se plonger dans un océan de bien-être.
Nous n’avons pas testé la table mais les Antibois confirment qu’il s’agit d’une excellente table.
Enfin... nul besoin d’être curiste pour résider à l’hôtel Baie des Anges****, une vue imprenable et des chambres confortables et cosy, pour profiter ou pas des bienfaits thalassomarins.

Qui dit Antibes pense Picasso !
antibes ouverture

Que dire de l’éblouissant panorama qu’offre la terrasse du Musée Picasso ponctuée par les œuvres verticales de Germaine Richier. Probablement l’un des rares musées au monde et, dans tous les cas, le seul de France à projeter, avec autant de force, le visiteur dans l’Art. Ce point de vue, à lui seul, justifie un séjour à Antibes. Le regard embrasse d’un seul coup d’œil les remparts intérieurs, la ligne d’horizon de la mer et du ciel avant d’entraîner le regard du visiteur vers d’autres sphères. Une préparation idéale et créative s’il en est, pour introduire les visiteurs aux merveilles présentées sur les murs de ce château antique. Picasso côtoie ici Calder et Nicolas de Staël, dans des expositions permanentes et temporaires. Certains tableaux et dessins sont des raretés difficiles à voir ailleurs, telle la "Chèvre enceinte", un dessin de Picasso qui dit tout du génie de son trait !

Dans la vielle ville...

On aimera le marché provençal à pratiquer avec en tête cette petite astuce : sur les côtés droite et gauche les marchands. Et au centre de l’allée les producteurs marchands ! Je vous laisse faire votre choix. Et sur les bords du marché et dans les ruelles adjacentes, ce ne sont pas les découvertes à faire qui manquent… Notre préférence : le roi de l'absinthe. Mais on pourrait vous parler de superbes boutiques de vêtements, d'une épicerie de produits du monde qui fait du business avec les bateaux, de la librairie anglaise (il faut dire que la ville est très fréquentée par les anglais et les américains), de la petite boutique où se vend une superbe pizza connue du tout Antibes. Et il serait impardonnable d'oublier de parler du boulanger emblématique de la ville : Jean-Paul Veziano, capable de vous faire saliver à distance et pour toujours une fois que l'on a goûté se pissaladière ! Mais pas que… D'ailleurs la famille Grimaldi ne s'y est pas trompée, elle l'a choisit pour le pain et les cocktails !

Antibes ce sont aussi de jolies promenades dans les vieilles ruelles, des découvertes dans les anciens bains douches devenus ateliers d'artistes. On y apprend à souffler du verre, à peindre et quantité d'autres choses. On aime flâner sur les petites places de la ville disséminées tout au long du littoral et monter voir la sculpture "Le Nomade" de Jaum Plensa, un homme en lettres, plein de vent, d'air et d'esprit… Un regret de taille, auparavant on pouvait marcher au bout du Quai des Millionnaires, admirer les bateaux géants, faire du roller, pousser les landaus et les pêcheurs aimaient à jeter l'hameçon tout au bout. C'est désormais fermé… il faut laisser leur tranquillité aux Millionnaires. Pour rester dans l'esprit bateaux, on peut aller admirer le port de plaisance, l'un des plus profonds de la Côte et imaginer hisser les voiles ou lancer le moteur pour partir tout droit sur l'horizon. Sans oublier une visite au Fort Carré, off course !

Le roi de l’absinthe
antibes absinthe

Il est tombé dans une fontaine à absinthe quand il était petit. Ce n’est pas possible autrement ! Ce patron passionné connait tout de la "Fée Verte" et sait avec un joyeux enthousiasme partager ses savoirs. Autour d’une dégustation organisée dans les règles de l’art, vous apprendrez l’histoire de ce liquide fortement alcoolisé vénéré des artistes, auteurs, écrivains, peintres et musiciens. Au point que le « lobby » du vin de l’époque réussit à la faire interdire pendant environ cent ans. Heureusement, aujourd’hui on redécouvre l’absinthe et toutes ses vertus (à consommer avec précaution comme il se doit ).

Les très bonnes tables de la ville

La Plage Keller

antibes keller

Commençons par déjeuner sur l’une des plus belles plages d’Antibes au départ du chemin des Contrebandiers : la plage Keller. Une fameuse adresse connue des amateurs de poissons et fruits de mer. Le Chef les prépare avec des saveurs fraîches au plus près du produit. Non seulement on déguste de délicieux plats mais on profite d’une vue panoramique sur la plus partie de la côte.

 

La Cour des Thés

antibes courdesthes

Continuons avec La Cour des Thés implanté au cœur de la vieille ville. La patronne propose une cuisine légère et goûteuse telle cette belle assiette mixte Saumon gravelax et cabillaud. Intérieur comme extérieur sont charmants et bien décorés avec une manifeste envie de nous faire cocoonner ! Un bon plan pour un déjeuner en amoureux ou entre copine.

 

Cottard, à ne rater sous aucun prétexte

antibes atelier patisserie

Le goûter chez Cottard. Une adresse emblématique d’Antibes. Le Chef pâtissier, Meilleur Ouvrier de France, a ouvert à l’été 2014 ce bel espace où l’on peut déjeuner et goûter. Jouant sur la tradition pâtissière plutôt que sur la modernité clinquante, la Maison Cottard propose babas au rhum, sublime Polonaise, tartelettes fraise et ses petites surprises et aussi la classique tarte salée aux blettes. Un merveilleux moment gourmand. Et si les saveurs vous ont conquis sachez qu’un atelier de pâtisserie se tient au premier étage de la maison Cottard. À défaut de sortir de l'atelier en maitrisant tous les secrets du chef, vous repartez avec votre brioche tropézienne... at least !

Le déjeuner ou le dîner au Figuier De Saint Esprit

antibes figuierstesprit

Déjà on y va pour cette rencontre étonnante avec un figuier âgé de 100 ans dont les ramifications courent sur les murs d’un ancien jardin devenu patio et sous lequel on dîne en toute intimité.
Ensuite on y va pour découvrir la cuisine fine, généreuse et absolument délicieuse de Christian Morisset. Ce Chef, étoilé quand il travaillait au Juana à Juan-les-Pins, a ouvert depuis 11 ans cette très belle table antiboise. Comme une dégustation s’impose et qu’elle vaudra tous les discours, je ne saurais trop vous inviter à tester. D’autant que la maison propose des tarifs les dimanches et lundis soirs qui permettent de s’offrir les talents du Chef.
Si je devais résumer je dirais que la beauté de la cuisine de Christian Morisset réside dans la délicatesse de ses produits. Je pense qu’il les choisit un à un sur les étals des producteurs. Puis dans la douceur de ses cuissons douces qui respectent toutes les saveurs mêmes les plus fines. En bouche c’est un festival de sensations rehaussées par quelques herbes fines, un épicé délicat, une étrangeté venue d’ailleurs. Autant d’éléments pour souligner la finesse des mets proposés. J’ajoute que la générosité du Chef est quasi sans limite. Des surprises ponctuent sans cesse le repas.
Bref une magnifique table à tester et à découvrir. La belle ville d’Antibes à bien de la chance d’avoir cette qualité gastronomique à proposer.

Du côté des activités artistiques
antibes verrier disier saba

Les anciens « Bains Douches » de la ville, restructurés en ateliers d’art accueillent peintres, souffleur de verre, céramistes...
Bon à savoir Didier Saba, Maître verrier organise des ateliers privatisés « Vis mon métier de souffleur de verre » Passionnant ! Plus simplement, pour quelques euros, on souffle un vase en choisissant la couleur de son verre et l’on repasse le prendre le lendemain quand il est froid.

Dans un tout autre domaine, celui du bien-être
antibes quantaform maison

A quelques encablures d’Antibes, sur les hauteurs de Biot, se tient un institut de bien-être à la pointe de la modernité. Ici, la physique quantique est à l’honneur. L’idée maîtresse ? Puisque tout est vibratoire et tout est vibrations, la machine baptisée L.I.F.E. sait rechercher et identifier celles de nos cellules de quelques organes qu’il soit, qui vibrent moins bien ou plus du tout. Cette absence de vibration détectée est suivie d’un épisode de « réparation « Le principe de ce tout en un : redonner au corps tout son pouvoir d’auto guérison.

Interrogés, nos Antibois témoins disent combien pour rien au monde ils ne quitteraient leur petit paradis. À défaut de s'y installer définitivement, la ville vaut bien un week-end prolongé !

 

Informations pratiques

Remerciements : ADP Aéroport de Paris, Office du Tourisme d'Antibes, CRT Côte d'Azur France sans lesquels la réalisation de ce reportage aurait été impossible.
Visuels : A.Schram, Claude Piot, Axel Ménard, Judith Lossmann, Claude-Jean Lapostat

Office de tourisme :
• Antibes Juan les Pins - Tél : 04.22.10.60.01 - 60 Chemin des Sables 06160 Juan Les Pins
• Antibes Juan les Pins - Tél : 04.22.10.60.10 - 42 Avenue Robert Soleau – 06600 ANTIBES
• www.antibesjuanlespins.com
• Espace mer et littoral – Tel. (0)4 93 61 45 32

Comment y aller ?
• en train => Paris Gare de Lyon => Antibes : 5h32 en TGV
• en avion avec Air France, HOP, East Jet au départ d'Orly vers Nice. Puis, taxi, navette, bus…
• en bus Paris => Antibes : 9h00

antibes taxi

taxi/transfert Nice : Sébastien Peirone - Riviera Transfer Service - Tél. 06 23 67 90 06 - mail : rtstransfer06@gmail.com

Se restaurer :
• Le Figuier Saint-Esprit, Restaurant Gastronomique Christian Morisset, Tél : 04.93.34.50.12 ; 14 Rue Saint-Esprit ou 7 Promenade Amiral de Grasse (service voiturier)
• Plage Keller Restaurant le César - Tél : 04.93.61.33.74 ; 1035 Chemin de la Garoupe, 06160 Cap d’Antibes, GPS : Antibes, Avenue André Sella, www.plagekeller.com
• La Cour des Thés, Restaurant – Salon de Thé ; Tél : 04.93.65.97.02 ; 14 Avenue du 24 Août
• Pizza & Co - Spécialités Italiennes - Tél. 04.93.34.64.86 - 1 Rue des Casemates - l'endroit est parmi les plus courus de la ville
• La patisserie Cottard, 8 boulevard Dugommier - Tél. +33 (0)4 93 34 09 92 - http://www.patisserie-cottard-antibes.fr/restaurant-la-closerie.html
• Le café Royal, au pied de l'hôtel Royal Antibes. On y sert d'excellents antipastis - www.hotelroyal-antibes.com/cafe-royal/
• Restaurant le Don Juan, Chez Florent Maître Restaurateur, Tél : 04.93.34.58.63, 17 Rue Thuret

Dormir :
• Le Royal Antibes 4* - Tél. 04 83 61 91 90, 04 83 61 92 00 ; 16 Boulevard Maréchal Leclerc - www.royal-antibes.com
• Baie des Anges Hôtel**** - Tél. 04.92.91.82.00 - 770 Chemin des Moyennes Bréguières

Thalassothérapie :
• Thalazur Thalassothérapie et Spa - Tel : 04.92.91.82.02 - www.thalazur.fr

Shopping :
• Jean-Paul Veziano - Boulanger, Tél : 04.93.34.05.46 ; 2 Rue de la Pompe -  www.jeanpaulveziano.com
• Froggy Gourmet -  Epicerie fine, 21 rue Aubernon - Tél : 04.93.34.05.38 - www.froggygourmet.fr
• Lili Lilou (vêtements), French Riviera -  Tél : 04.93.00.02.86, 5 Rue Georges Clémenceau - www.lili-lilou.com
• Les Belles Choses de la Vie, Objets de décoration, 6 Rue Sade

Activités :
• Musée Picasso -  Place Mariejol - Tél. 04 92 90 54 28 
• Jacq Kino, Artiste Peintre Sculpteur Contemporain, Tél : 06.13.61.75.47 ; Galerie Kino 12 Boulevard d’Aguillon
• Didier SABA, Verrerie d’Antibes Juan Les Pins, Tél : 04.93.65.52.99 et 06.14.09.39.54, Galerie Municipale Les Bains Douches, 27 Boulevard d’Aguillon - www.didiersaba.fr
• Atelier du Safranier ; 27 Boulevard d’Aguillon – Galerie des Bains Douches

Sortir :
• Absinthe Bar, Tél : 04.93.34.93.00, 25 Cours Massena

ireland

Derniers articles - Voyages