Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

 

Dans une Normandie authentique, le pays de Caux s'étend à l'ouest de Rouen jusqu'à la Côte d'Opale et la Manche. Sous les pommiers, un itinéraire à faire en amoureux sur les traces romantiques de Sissi, Maupassant et Delacroix.

76 lillebonne amphitheatre romain©am.minvielle

Proche de la capitale, le Pays de Caux en Haute-Normandie préserve ses traditions. Il n'y a pas si longtemps, ne traitait-on pas de horsain toute personne étrangère à ce terroir rural aux curiosités parfois superstisieuses ?
S'il tend à devenir la grande banlieue de Rouen et du Havre, le Pays de Caux reste encore bien typé. Les peupliers brise-vent abritent les bocages et les pigeonniers animent de rouge brique les vergers de pommiers à cidre.
La côte d'Albâtre et ses obsessionnelles falaises crayeuses rajoutent à cette ambiance authentique, malgré l'évolution économique des boucles de la Seine.


 76 manoir du Catel graffitis©am.minvielle

LE PAYS CAUCHOIS, ENTRE TERRE ET MER

Yvetot, tout le monde descend !
L'église Saint-Pierre ressemble à une vaste arène de béton rose, significative des années 1950.
Les environs conduisent au manoir du Catel (XIII° s), classé Monument Historique et nouvellement restauré au fond des bocages d'Ecretteville-lès-Baons. Non loin le chêne millénaire d'Allouville-Bellefosse, appuyé sur ses béquilles abrite toujours une chapelle dans son tronc.
À Gonfreville-Caillot, la motte féodale se cache derrière un étang face au restaurant gastronomique de la Motte. Rerpésentative de la terre cauchoise, l'écomusée de la Pomme et du Cidre de Breteville propose la visite de son clos-masure. Les brebis côtoient les oies sous les pommiers, proche du magasin de vente de cidres et des autres produits de la ferme. On peut même dormir dans un confortable tonneau géant pour la nuit !

76 pays de caux cidrerie breteville©am.minvielle 


Terre et mer comme il se doit, sur la côte, la bourgade de Sassetot Le Mauconduit attira déjà l'impératrice d'Autriche Sissi au XIXème siècle. Elle venait y prendre ses bains de mer- ou y rejoindre un amant ?- louant ce manoir aménagé dorénavant en hôtel de charme. Imaginons le long tapis rouge qui était déroulé sous ses pas depuis la plage en galets de la valleuse des Petites-Dalles jusqu'aux vagues de la Manche.... Une image qui trotte dans la tête en s'endormant dans ce château au parc romantique.
Le peintre Eugène Delacroix y réalisa plusieurs croquis sur «l'effet de ces grands bouquets de hêtres »....
Voisine, la Maison des Croyances et des Traditions du Terroir illustre l'attachement des Cauchois pour les saints guérisseurs. Savez-vous que Saint Gilles est invoqué contre la peur et que saint Benoît est le protecteur de la maison ?


76 villequier musée VictorHugo©am.minvielle

LES BOUCLES DE LA SEINE

Revenons au sud vers la vallée de la Seine, riche en témoignages du passé avec un arrêt au théâtre gallo-romain de Lillebonne. Ici, ce sont les Romains qui sont les auteurs de ces ruines impressionnantes, en plein centre de l'ancien port fluvial de Lillebonne. De quoi vous faire oublier les heures scolaires des dictées latines...
Suivons le cours de la Seine vers l'amont.
Il est temps de se rendre au château d'Ételan. De style Renaissance flamboyant, cette demeure historique a reçu en 1563, la régente Catherine de Médicis et le jeune Charles IX qui y sera proclamé roi.

 


L'intéressant musée Victor-Hugo à Villequier plonge sur la Seine, non loin du lieu qui endeuilla le grand poète lors de la noyage de sa fille Léopoldine en 1843.
Après une halte insolite au manoir de Rétival à Caudebec-en-Caux où le chef David concocte des plats raffinés dans sa salle-à-manger cuisine, le retour se fait par l'abbaye bénédictine de Fontenelle à Saint Wandrille-Rançon, à 10 m au sud d'Yvetot. Des ruines gothiques, un séjour spirituel et les fabrications en cire des moines maintiennent la tradition.
« Le chemin, devant moi, se resserre... La cavée est bordée de fossés et de rideaux d'arbres. Des vaches normandes aux mamelles lourdes et traînantes cherchent leur bien sous les pommiers... Des masures en colombages, quelques toitures de chaume, beaucoup d'ardoises..... », décrit le curé de campagne Alexandre en 1988 (Le Horsain).

Le pays de Caux possède encore tout son charme, alors dépêchez-vous d'y aller !

Informations pratiques

Texte et photos : Anne-Marie Minvielle

Accès par le train
Paris-Saint-Lazare-Yvetot= 1 h 30

Seine-maritime-tourisme.com

Adresses pratiques
Manoirducatel.com. Visite en été. (Graffitis)
Aubergedelamotte.com
Ecomuséeducidre.fr
Hotelchateaudesissi.com
Maisondescroyances.fr
Theatrelillebonne.fr
Restaurant-ga.fr
Château-etelan.fr
Museevictorhugo.fr
SaintWandrilleRancon

ireland

Derniers articles - Voyages