Zakopane dans les Carpates

Posted on octobre 02, 2017, 4:38
8 mins

Capitale montagnarde la Pologne, sise aux pieds des Tatras, Zakopane est tout à la fois une ville dotée d’une forte identité, un lieu de villégiature prisé, une collection à ciel ouvert de maisons de bois traditionnelles, un étonnant cimetière…

Hiver comme été, Zakopane accueille les visiteurs les bras grands ouverts et chargés de d’activités multiples et variées : balades en ville, longues randonnées, sommets rocheux, ski, – ici la neige résiste jusqu’au cœur de Mai -, visites culturelles dans les galeries, tour des chalets traditionnels font partie des perles de la région. La ville offre de superbes exemples d’architecture de bois traditionnelle et beaucoup d’éléments d’architecture sacrée. Il faut commencer la visite de la ville par la plus ancienne rue : la rue Koscieliska, une vieille ville à elle-seule, et partir en direction du cimetière historique, l’une des plus importatnes nécropoles polonaises.

zakopane lacs dans les tatras cc
La folie blanche et verte

Tout Cracovie vient à Zakopane. C’est en quelque sorte le 21e arrondissement polonais, en vogue. Avec des sommets à 2.000m, les amateurs de ski trouvent ici toutes les pentes possibles et la neige possède la réputation d’y être facile. En été, la population se perd dans l’immensité ambiante et part pour la journée arpenter les flancs et les sommets en longeant la rivière.

zakopane villa ext 0921
Les villas de style de Zakopane

Perles de l’architecture, ces vieilles maisons que l’on nomme « villa » doivent leur forme à Stanislas Witkiewicz, peintre, écrivain et architecte. Conquis par le charme de Zakopane, il s’installa et décida de créer des maisons liant la maçonnerie traditionnelle, l’art populaire et des éléments de sécession.
Elles répondent toutes aux mêmes normes architecturales et au même plan d’inspiration Suisse. La première construite (1892), la Villa Koliba, est devenue le Musée de Style Zakopianski et se visite. Elles possèdent une harmonie dans les proportions et utilisent une technique, un style traditionnel. Bâties sur un haut soubassement en pierre de taille, elles possèdent des toits abrupts couverts de bardeaux. Les belles vérandas – qui servent aussi d’entrée – sont énormes. Quant à l’étage, il est forcément mansardé. Toute la construction est en bois de mélèze et/ou de pin. Les planchers craquent et l’ambiance « tout bois » réchauffée par la chaleur de l’âtre géant est propice à la contemplation des sommets enneigés si proches. La Villa Koliba est un merveilleux exemple du style de Zakopane. Qui plus est elle affiche une collection tout à fait exceptionnelle de dessins humoristiques sur le sujet de l’Armée… à se plier de rire. 
Question décoration intérieure, les villas étaient conçues pour les riches. Tables, chaises, poêles à bois monumentaux, lits, armoires… tout venait des Highlands Houses. Il fallait du solide. Du beau. Du pérenne.

zakopane cimetiere 0980

Le cimetière « Na Peskowym Brzysku »

Dans le style art naïf, ce cimetière décroche le trophée. Et ce ne sont pas les fans de Tim Burton qui me démentiront. Vraiment étonnant cet endroit. À la fois une plongée dans la tradition catholique. D’ailleurs le cimetière est très fréquenté par les familles et aussi un lieu de créations et de créativité. Chacun rivalisant pour « offrir » la plus belle des tombes qui soient à leur parent. Il règne une étrange ambiance ici comme si les morts nous accompagnaient et nous invitaient à prolonger la conversation avec eux. Perso, j’ai adoré !

zakopane cimetiere 0987

zakopane humour 0934zakopane peinture erre 0999
La Villa Atma

Pour les connaisseurs, la Villa Atma fut la résidence du compositeur, pianiste et musicographe Karol Szymanowski qui vécut ici avant de mourir en Suisse en 1937. La maison dans le style de Zakopane est l’une des rares rénovations de Villa entièrement design. Le musicien est venu ici pour des raisons de santé et il y resta fort longtemps. Le « coin » fut fréquenté par de nombreux artistes dont Arthur Rubinstein. On dit que toute la Bohème artistique est passée ici au point de l’appeler « l’Athène Polonaise ». Pendant l’occupation autrichienne, les paysans très pauvres cotoyaient ainsi les artistes d’une grande liberté d’expression. C’est ic, à Zakopane qu’est née une méthode de peinture sur verre dont on peut voir de belles collections dans une maison-musée en cours de rénovation (maison Wystawa).

Zakopane est une destination de choix pour un weed-end prolongé. Au cœur des Carpates (rien que ce nom résonne d’étrangeté), on s’y balade, on y mange merveilleusement bien, une cuisine montagnarde version polonaise et l’on y dort comme un sonneur dans les chambres d’hôtes et hôtels sans prétention hors du centre ville.

Lire aussi :

Il était une fois, la Forteresse de Malbork la monumentale

On craque pour Cracovie !

Concerts du festival Misteria Paschalia dans la mine de sel de Wieliczka

Le Musée de la guerre torpillé dans l’oeuf ?!

Gdansk mérite son titre de « Perle de la Baltique »


Informations pratiques : 

Comment y aller ?

Pour Paris-Cracovie, prenez la compagnie EasyJet (à partir de 40 €, 3h de vol sans escale). Arrivée à Paris Orly ou Charles de Gaulle.

Tél. 0 820 42 03 15
https://www.easyjet.com/fr

Ou encore la compagnie Ryanair (à partir de 58 €, 3h de vol sans escale). Arrivée à Paris Beauvais.

Tél. 0 892 56 21 50
https://www.ryanair.com/fr/fr/

Pour un voyage en train utilisez trainline (à partir de 64,90 en 25 heures). Arrivée à Paris Bercy

Tél. 00 44 333 202 2222
https://www.trainline.fr/

Prendre le train à partir de Kraków-Zakopane vers Zakopane Dworzec Autobusowy
Acheter les billets sur : www.transit.podhale.pl

Centre d’informations touristiques
Tél.+ 48 18 20 12 211
www.zakopane.pl 

Remerciements à l’Office de tourisme de Pologne, Aéroports de Paris pour leur soutien dans la réalisation de ce reportage.

Restaurants

Sabala
Rue Krupowki 11
www.sabala.zakopane.pl

Leave a Reply

  • (not be published)