Une expérience intransigeante et indélébile : le Camino del Rey
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

Partez pour huit kilomètres de cheminement spectaculaire ! Aux aventuriers courageux, le Camino del Rey  offre une bonne dose d'adrénaline ainsi qu'une surprenante visite naturaliste. Une expérience palpitante à ne pas manquer.

malaga camino del rey 0159
Un raccourci très dangereux !

À l'origine de ce chemin, un raccourci utilisé par les travailleurs obligés de se rendre de leur village à leur travail de l'autre côté de la rive des Gaitanes Gorges. Le chemin creusé à même le flanc des parois, fut ouvert par Alphonse XIII, en 1921. Les ouvriers cheminaient le long de cette "via ferrata", pied nus, chargés et surtout sans aucune sécurité ou rambarde pour les protéger. Durant des années, les accidents furent nombreux et toujours mortels sur cette voie décrite comme l'une des plus dangereuse du monde. Utilisée jusqu'à récemment, elle fut fermée deux années pour cause de danger puis de rénovation et de mise aux normes de sécurité.

Je conseille cette expérience à tous. Elle nécessite une bonne dose de courage et, est révélatrice à biens des égards. Tout commence par une balade dans un tunnel pour accéder au centre d'informations. Là, sont distribués casques et éléments de sécurité. Après un laïus sur les règles à observer, le groupe se met en route pour huit kilomètres de cheminement spectaculaire à flancs de parois depuis le barrage du Comte de Guadalhorce jusqu'au barrage El Chorro.

malaga camino del rey 0191

Tout est neuf et parfaitement sécurisé. N'empêche... la structure en lames ajourées du plancher laisse percevoir le vide sous les pieds. Jusqu'à soixante-dix mètres par endroit ! Quelques passages délicats, un ou deux sols en verre pour ressentir l'impression d'être en suspension au dessus du vide, et l'on arrive au pont de singe (en métal percé) qui traverse les gorges. Grand moment. Le vent souffle comme s'il souhaitait embarquer les inconscients venus le narguer. La traversée est courte mais intense. De l'autre côté, la via ferrata chemine avec le vide à droite. Une modification des repères gênante pour certains dans l'appréhension que l'on se fait du vide. Me concernant, ce fut la partie la plus difficile. Celle qui a déclenché un vertige énorme chez moi ! Toutefois, malgré cette sensation, j'ai puisé en moi les forces nécessaires pour finir cette randonnée absolument pas comme les autres. Une expérience inscrite, au sens propre du terme, dans ma mémoire corporelle. Un très grand moment !

Lire aussi : Alcala de HenaresMiguel de CerventesGredos

Informations pratiques

Camino Del Rey

Camino del Rey © Judith Lossmann

29550 Ardales,
Province de Malaga, Espagne

Afin de ne pas être déçu, soyez vigilants et vérifier la météo. En effet quand les conditions météos ne sont pas favorables, le site reste fermé au public.
http://www.caminitodelrey.info/en/#3

ireland

Derniers articles - Voyages