En attendant la nuit de fête de Pourim  à Tel-Aviv. ©Judith Lossmann
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

Comme nulle part ailleurs, l'esprit de la «fête» est présent à Tel Aviv. Encore plus pour Pourim, où il se retrouve sur les déguisements, dans les rues, sur les murs !

Le 24 mars prochain, Israël fêtera Pourim, un jour férié, équivalent de notre carnaval mais en GRAND. Tout le pays se déguise. Dans la journée, enfants et parents jouent le jeu dans les rues. Le soir, les jeunes adultes envahissent Tel-Aviv. Et l'on rencontre des cohortes de zombies, Princesses, Jedi... À Tel-Aviv, le temps suspendu contraint à vivre le moment présent avec force. Moralité : on se lâche, on se prête au jeu, on en fait des caisses. Du coup, pour nous Français, toujours un peu frileux, gênés, couards, ayant peur du ridicule, Tel-Aviv pendant Pourim est l'occasion d'une fête et d'un lâcher-prise généralisé comme on n'en voit jamais à Paris à moins de gagner la coupe du monde (de foot, off course ! ).

Une belle pirate dans la nuit de Pourim  à Tel-Aviv. ©Judith Lossmann

Dans la journée, avec les enfants, l'idéal consiste à jouer des coudes pour obtenir la meilleure place possible sur le défilé de Holon (à 10mn de Tel-Aviv). Là, les associations font le show. Comme à Rio, on a répété pendant des semaines, fabriqué des costumes, des chars, des accessoires. Genre de Pourim Pride inratable, les gosses adorent. Papas... préparez vos épaules pour percher vos bambins sinon, ils ne verront pas grand chose. Dans une ambiance un tantinet hystérique, baignée par les odeurs de chichis, merguez, pralines et autres trucs gras et sucrés sans lesquels la fête ne serait pas la fête, certains - les rusés- ont apporté tabouret, échelle et escabeau. Chacun y va de son bras articulé greffé à son smartphone pour photographier, filmer, immortaliser les transes des acteurs, venus célébrer la diversité et le bien vivre ensemble. Pas franchement le spectacle de l'année sur le plan artistique mais mais pour ce qui concerne les émotions partagés, on ne fait pas mieux !

 

Pourim. Les chiens deviennent lions à Tel-Aviv. ©Judith Lossmann

Dans la journée à Tel-Aviv, on croise des créatures venus d'une autre planète, certains aux cheveux jaunes filasse, verts ou bleu pétrole. Même les chiens de transforment en lions ! Mais la démesure ne se mesure qu'à la nuit tombée. Surgissent alors des êtres du passé et du futur. Devant les restaurants et les night-club, il y a des files d'attente composées d'une profusion de personnages bigarrés. Vieux lords londoniens, vampires, fées, Harry Potter et autres pirates, flibustiers, chercheurs d'or, voyageurs du temps ! Initiée par les contes, enrichie par les films et les séries TV, l'imagination est au rendez-vous. Et avec elle, la fête. Au sens premier du terme : partager ensemble les mêmes valeurs ! Autant vous dire que les restaurants, bars, terrasses, boîtes sont pris d'assaut. Mieux vaut réserver.

Si la journée «carnavalesque» dure le jour de Pourim, cette joyeuse ambiance perdure quelques jours. Voilà donc une bonne raison d'aller à Tel-Aviv.

Informations pratiques

Informations sur le pays : Office National Israélien du Tourisme Tel. ()1 42 61 01 97 infos@otisrael.com www.otisrael.com Informations sur Tel-Aviv www.tel-aviv.gov.il Facebook Tel-Aviv : www.facebook.com/TelAvivGlobalCity/

PROMOTION POURIM

SUPERSTAR HOLIDAY-Tour opérateur de la Compagnie EL AL au 01 44 55 14 55 ou sur superstar@superstar.fr">superstar@superstar.fr
Forfait Tel Aviv City break  - Coup de cœur
vols directs aller-retour avec EL AL + 4 nuits à l’hôtel SAVOY en petit déjeuner.
A partir de 735€ ttc.
Les PLUS
1 repas gratuit pour deux
1 <
http://www.telavivhotels.org.il/fr/tel-aviv-city-break/free-meal-for-two/>  visite gratuite de la ville
1 carnet de coupons donnant droit à des réductions dans de nombreux  musées, restaurants et lieux incontournables de la ville.

*Hôtel avec vue sur la mer .Prix TTC par personne base chambre double.

ireland

Derniers articles - Voyages