Île de la Dominique
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

L’île de la Dominique, à ne pas confondre avec la République Dominicaine, reste un territoire préservé, aux forêts denses et aux nombreuses rivières serpentant le long de ses reliefs escarpés. Située en pleine mer des Caraïbes, à égale distance de la Martinique et de la Guadeloupe, la Dominique accueille les visiteurs en quête d’authenticité et de nature.

Tour d’horizon des incontournables lors d’un voyage sur l’île de la Dominique :

1 - L’île est classée parmi les meilleurs spots de plongée au monde. Durant toute l’année, les plongeurs évoluent au cœur de paysages sous-marins vierges de toute trace humaine. Ce sport est également mis à l’honneur tous les ans en juillet, lors du Festival de la Plongée. Cet événement s’adresse aussi bien aux plongeurs novices qu’expérimentés et sensibilise les visiteurs et les locaux à la préservation de l’environnement marin dominiquais.

2 - Les amateurs de randonnée pourront arpenter les sentiers de randonnée du Waitukubuli National Trail, un parcours effectuant le tour le l’île. Long de 184 km et divisé en 14 segments, le Waitukubuli invite les visiteurs à rencontrer les communautés locales tout en traversant forêts tropicales et zones montagneuses.

3 - La Dominique est également connue pour être un lieu majeur d’observation des baleines et des cachalots. L’île accueille ainsi 20 espèces de cétacés le long de ses côtes – dont des baleines à bosse, des baleines pilote ou des dauphins.

4 - Au cœur de l’île, le Morne Trois Pitons National Park est classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Sur près de 500 km de sentiers, les visiteurs pourront contempler ruisseaux, chutes d’eau et geysers, faisant de ce parc national l’un des plus spectaculaires des Caraïbes.

5 - L’île aux 365 rivières mérite amplement ce surnom : avec ses lacs de montagnes, ses gorges spectaculaires et ses étangs, les passionnés de sport nautique pourront s’adonner au kayak, à la plongée avec tuba dans les récifs coralliens ou se baigner dans les eaux calmes de l’île.

6 - De nombreuses espèces animales et naturelles ont élu domicile sur l’île : plus de 170 espèces d’oiseaux et près de 1 000 variétés de fleurs, dont 74 types d’orchidées différentes et 200 de fougères. Les randonneurs pourront également observer deux espèces de perroquets typiques de l’île, le Sisserou et le Red-necked Jaco.

7 - La Dominique est également une terre de culture : le World Creole Music Festival propose chaque année en octobre une affiche rassemblant le meilleur de la scène créole, faisant de cet événement l’un des plus emblématiques de la culture caribéenne.

8 - Les visiteurs pourront apprécier sur place la richesse de la gastronomie dominiquaise : fruits et légumes frais tropicaux, pêche locale, épices et herbes cultivées sur place – les dominiquais proposent ainsi une variété de plats aux saveurs authentiques et naturelles.

9 - La Dominique n’oublie pas son patrimoine historique : les visiteurs peuvent se rendre dans le village indien Kalinago. Cette tribu a été la première à s’installer sur l’île de la Dominique et compte parmi les dernières populations indigènes des Caraïbes. Ce village a pour but de faire vivre le savoir-faire de cette tribu et présenter aux touristes l’héritage culturel de la Dominique.

10 - Enfin, la saison du Carnaval (« Real Mas ») est la période la plus festive pour se rendre en Dominique. De janvier à mars, les groupes de percussion, habillés aux couleurs du pays défilent et font danser les habitants comme les visiteurs.

Ces atouts séduisent les visiteurs : ils étaient ainsi près de 75 000 à visiter la Dominique en 2015, dont plus de 4 000 en provenance de France métropolitaine. Des chiffres que l’île caribéenne souhaite confirmer en 2016 en mettant en valeur sa nature et sa culture.

Informations pratiques

Plus d’informations sur le site www.authentique-dominique.com
Sur Facebook : @IleDeLaDominique #QuiEstDominique

ireland

Derniers articles - Voyages