Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

 

Le ratafia existe depuis le Moyen-âge, il était l’un des moyens traditionnels de conservation des jus de raisin frais. L’ajout d’un alcool neutre, bloque la fermentation alcoolique et permet ainsi de conserver le sucre et toute la palette aromatique du jus de raisin. Historiquement, le nom de Ratafia est donné à la boisson qui célébrait la ratification d’un traité. Il acquiert toutes ses lettres de noblesse en 1815, lors de la signature en Champagne, d’un traité en l’honneur de l’empereur Alexandre 1er de Russie, après la campagne de Russie.

Après un parcours difficile, le Ratafia de Champagne obtient par l’INAO en 2015, une reconnaissance officielle et européenne via l’IGP (Indication Géographique Protégée).

Des arômes exquis et inédits : la robe est topaze dorée, brillante lumineuse et limpide. Le nez invite aux voyages, Corinthe, Smyrne, Damas ou encore Malaga grâce à la richesse et la volupté des raisins secs. L’ empreinte de l’alcool rappelle toute la richesse des spiritueux tels que le Cognac ou encore l’Armagnac, avec un peu de bois, de vanille et de tabac.

Ancré dans une tradition ancestrale, le Ratafia de Champagne prend un nouvel élan grâce à un design résolument contemporain. Ce nouveau flacon, tout en rondeur, à col scellé à la cire bleue avec son étiquette ornée d’un motif aux couleurs de la France ne laisser aucun doute quant à son origine.

Informations pratiques

Ratafia de Champagne Gremillet - 35€ -

www.gremillet.fr

 

ireland

Derniers articles - Quoi de neuf