Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

 

Comment les francais ont gagné Waterloo

Comment les Français ont gagné Waterloo

Tout le monde sait qui a perdu la bataille de Waterloo. Même les Français doivent bien admettre que, le 18 juin 1815 au soir, sa Grande Armée en lambeaux, Napoléon Ier a capitulé. Il avait misé sur une grande confrontation avec ses ennemis et il a tout perdu. Personne ne peut le contester sérieusement. Enfin, presque...Avec un humour très british, Stephen Clarke, subtil observateur des particularités hexagonales, auteur du best-seller God save la France, interroge ces frondeurs d'hier et d'aujourd'hui qui refusent toujours d'admettre l'évidence. Analysant Waterloo du point de vue des grognards, des romanciers, des historiens et même des hommes politiques contemporains, il montre que, pour les Français, comme le dit Dominique de Villepin, la défaite française « brille d'une aura victorieuse ». Comment expliquer que deux siècles après, Waterloo fasse encore débat ? Déni ? Excès de patriotisme ? Anomalie spécifiquement française ?
Publié à l'occasion du 200e anniversaire de la bataille de Waterloo, ce livre aussi brillant que spirituel tente d'y répondre.

Comment les Français ont gagné Waterloo de Stephen Clarke chez Albin Michel


 

Oriana, une femme libre

Oriana, une femme libre

Figure du journalisme italien au XXe siècle, Oriana Fallaci (1929-2006) dépasse largement les frontières du pays qui l'a vue naître, les frontières géographiques autant que les frontières morales. Elle se définissait avant tout comme une femme libre.
Née dans une famille antifasciste, engagée dans la Résistance aux côtés de son père, elle intègre à dix-sept ans la rédaction d'un journal de Florence. Dans ce monde essentiellement masculin, elle se distingue par son talent, sa détermination, et une originalité qui défie les codes du journalisme de l'époque.
Des Etats-Unis au Vietnam, de l'Iran au Mexique, elle va sillonner la planète, couvrir les grands événements, et rencontrer tous ceux qui font l'Histoire : Kissinger, Khomeini, Willy Brandt, Golda Meïr, Yasser Arafat, Kadhafi... autant d'interlocuteurs avec lesquels elle crée un lien franc et parfois brutal, au plus près de l'émotion et de la contradiction. Au risque de déplaire et de s'attirer de nombreux ennemis. Le « style » Oriana Fallaci est né.
Cristina De Stefano, journaliste et écrivain, retrace admirablement le parcours d'une aventurière du siècle et d'une pionnière. Elle nous dévoile aussi une Oriana intime, tourmentée et même romantique, qui a revendiqué jusqu'à la fin de vivre sans tabou.

Oriana, une femme libre de Cristina De Stefano chez Albin Michel


 

cartouche

Cartouche, Roi du pavé de Paris

Cartouche ! Le nom claque dans l'air et envahit le Paris de la Régence... Après le long règne de Louis XIV, le siècle prend une tournure nouvelle : chacun aspire à vivre intensément et les comportements changent, avec l'expérience du papier-monnaie de John Law. C'est aussi le début des Lumières, où le meilleur comme le pire s'expriment et la délinquance fleurit. 
Né vers 1695, Louis Dominique Cartouche est devenu voleur pour plaire à une belle. "Il détrousse les nantis pour redistribuer aux pauvres ", dit-on, accentuant son renom. Mais est-ce si sûr ? Avec ses nombreux complices, il défie les quarante-huit commissaires au Châtelet, les vingt inspecteurs, les cent vingt cavaliers du guet à cheval et les trois cents archers de guet à pied qui assurent la sécurité de la capitale. Agissant où bon lui semble sa petite taille et son agilité lui permettent de se glisser partout, il brave le lieutenant général de police et devient " l'ennemi public n° 1".
Avec François Gruthus auquel il s'associe, il crée deux troupes de plusieurs centaines d'individus qui mettent Paris en coupe réglée. Arrêté puis relâché faute de preuve, Cartouche multiplie les coups audacieux, nargue la police, vole rue Quincampoix... et assassine. "Joueur de cocanche sur les remparts et voleur d'épée la nuit", il est le "roi du pavé de Paris". Le substitut Gueullette, homme de théâtre et de justice, représentant le pouvoir, écrit sur l'arrêt du Parlement : "C'était le plus habile, le plus adroit, le plus intrépide et le plus déterminé scélérat dont jusqu' alors on eut entendu parler."
Trahi par son complice, il est de nouveau emprisonné ; cette fois, il sera exécuté le 28 novembre 1721 en place de Grève, devant une foule immense... Cartouche a vécu, mais sa renommée ne fait que commencer.
Gilles Henry a traqué la trace de Cartouche durant dix ans, principalement aux Archives nationales, à l'Arsenal, à la Bibliothèque historique de la ville de Paris. Les nombreux documents inédits qu'il a découverts lui ont permis de narrer de manière décisive la vie de cet homme.

Cartouche, Roi du pavé de Paris de Gilles Henry aux éditions du Rocher.


 

Un amour plus fort que le tempsLeslie Maitland

Un amour plus fort que le temps

Une histoire incroyable : Leslie Maitland, journaliste au New York Times, est partie à la recherche de l'amour de jeunesse de sa mère, disparu dans la tourmente de la guerre. Une histoire où l'amour se moque du temps et des frontières.
Nous sommes en France, en 1941 : Janine, une jeune fille juive allemande, originaire de Fribourg, tombe amoureuse de Roland, un jeune Français catholique, dans le village de l'est de la France où elle s'est réfugiée. Fuyant les nazis, elle rejoint Marseille avec sa famille, où ils doivent embarquer à bord d'un bateau pour les Etats-Unis. Roland les suit à la trace et, lorsque le bateau quitte le quai, le jeune homme l'accompagne à bord d'une barque et jette des fleurs dans son sillage. Aux Etats-Unis, Janine se mariera et aura deux enfants. Mais Roland restera toujours l'homme de son coeur, son seul et unique amour.

Leslie Maitland grandira avec cette histoire, que sa mère ne cessera de lui raconter. Après la mort de son père, Leslie décide de partir à la recherche de Roland, qui est peut-être encore en vie. Le livre raconte à la fois l'histoire de l'amour improbable entre Janine et Roland et la quête de sa fille. Leslie retrouvera Roland, Janine et lui se reverront, et ils finiront même, après quelques années, par vivre ensemble.

Un amour plus fort que le temps de Leslie Maitland aux Presses de la Cité.


 

charrue de feu

La Charrue de feu

La Charrue de feu, roman d'Eli Chekhtman à ce jour inédit en français, occupe une place à part dans l'histoire de la littérature yiddish au XXe siècle.
Son originalité est totale.
Elle tient d'abord au lieu où se déroule son action, qui commence en Ukraine et se poursuit en Union soviétique, et au temps sur lequel se déploie cette action – la période évoquée court de la fin du XIXe siècle aux déportations vers les camps d'extermination après l'invasion de l'Union soviétique par l'Allemagne nazie.
Elle tient ensuite à ce que le texte mentionne explicitement, et c'est l'un des seuls à le faire, l'une des mises en œuvre de l'anéantissement des Juifs d'Europe longtemps passée sous silence : la Shoah par balles ou l'exécution sommaire de près d'un million cinq cents mille Juifs par les Einzatsgruppen, les milices de la Wermarcht.
Elle tient enfin à la manière dont Chekhtman a relevé, par le langage, ce défi terrible qui consiste à dire l'apocalypse.

La Charrue de feu de Eli Chektman chez Buchet Chastel.


 

Lawrence d'Arabie

Lawrence d'Arabie, Révolte dans le désert 1916-1918

Légendaire est devenue, grâce au cinéma, l'épopée vécue pendant la Première Guerre mondiale par T. E. Lawrence, un aventurier qui fut aussi un excellent agent secret et un grand écrivain. Ecrits dans une langue magnifique où courent le vent du désert et la tristesse d'un guerrier désenchanté, ces souvenirs peu connus forment un roman vrai incomparable. Mieux que son œuvre la plus célèbre, Les Sept Piliers de la sagesse (1922), ils livrent un récit au plus près des événements décrits dans le film culte de David Lean, Lawrence d'Arabie.

Lawrence d'Arabie, Révolte dans le désert 1916-1918. Récit autobiographique chez Bibliomnibus Aventure.


 

Alexis de Tocqueville

Alexis

L'histoire extraordinaire de Tocqueville, grand penseur politique du XIXe siècle et – on l'ignore souvent – grand aventurier et grand amoureux.
À seize ans, il fait un enfant à la couturière de la préfecture. À dix-sept, il se bat en duel pour la jeune fille qu'il aime. Puis il s'embarque pour le Nouveau Monde, partage la vie des Peaux-Rouges, fait naufrage dans le Mississippi, croise Davy Crockett et frôle la mort au fond de la forêt vierge avant d'être reçu à la Maison Blanche... Aristocrate, il devient le héraut de la démocratie. Neveu de Chateaubriand, descendant de Saint Louis, de Vauban et de Malesherbes, il vit une idylle fusionnelle et tumultueuse avec Mary Mottley, une Anglaise roturière, protestante, pauvre, de six ans son aînée, qu'il épouse contre la volonté de sa famille.
Cet homme, qui publie au retour de son voyage en Amérique un livre visionnaire, c'est Alexis de Tocqueville. Français le plus connu au monde avec La Fayette, Napoléon et de Gaulle, il est davantage renommé pour ses écrits que pour sa vie, pourtant étonnante et passionnante, aux antipodes de l'image austère qui lui est habituellement prêtée. De l'Amérique à la Normandie, du jeune pionnier à l'académicien, des salons de Mme Récamier aux geôles de Napoléon III, ce roman biographique nous fait découvrir de façon aussi divertissante qu'instructive toutes les facettes de ce grand personnage.

Alexis ou la vie aventureuse du copte de Tocqueville de Christine Kerdellant chez Robert Laffont.


 

Les douze enfants de Paris

Les douze enfants de Paris

Août 1572. Un cavalier s'avance aux portes de Paris. Sur sa chemise : la croix de Malte. Mattias Tannhauser, chevalier de l'Ordre, se perd bientôt dans les ruelles putrides, à la recherche de sa femme. Quelle folie a pu conduire Carla, seule et enceinte, à accepter l'invitation au mariage de Marguerite de Valois et d'Henri de Navarre ? Dans cette cité fébrile, déchirée entre protestants et catholiques, ou tout indique l'imminence d'un massacre, Mattias est plongé dans un océan d'intrigues et de violences, et ne dispose que de quelques heures pour lui éviter un funeste destin...

Les douze enfants de Paris de Tim Willocks chez Pocket


Bons baisers de Téhéran

Bons baisers de Téhéran

Les Soleyman, famille juive chassée de Téhéran, pensent avoir enfin trouvé le répit en s'exilant à Los Angeles. Mais un démon de leur passé, connu sous le nom du Fils de Raphael, va venir les perturber. Enfant illégitime, son existence même est une ombre qui plane au-dessus de leur clan, et son arrivée en Californie fait frémir toute la communauté juive iranienne. Des années plus tard, le Fils de Raphael, devenu un important businessman, est retrouvé assassiné dans sa voiture. Son épouse délaissée, un Soleyman en quête de vengeance, des investisseurs escroqués, ou peut-être même son comptable et confident de toujours ? La liste des suspects n'en finit pas de s'allonger... Entre saga familiale et roman policier, culture persane et culture juive, drame et humour, Bons baisers de Téhéran explore la force des liens du sang et les cicatrices de l'exil.

Un roman passionnant sur l'exode des Juifs iraniens.

Bons baisers de Téhéran de Gina B. Nahai chez Préludes.

ireland

Derniers articles - Loisirs