Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

Les contes de Perrault, présentés en deux volumes dans un majestueux coffret vert et or... et préfacés par Amélie Nothomb. Quel meilleur et plus élégant moyen de partir à la découverte des "Contes de Ma Mère l'Oye" ou des "Histoires ou contes du temps passé" ? C'est à la maison d'édition des Saints-Pères que l'on doit cet ouvrage, réunissant huit contes. Cerise sur le gâteau le coffret contient un fac similé du manuscrit original de Charles Perrault.

contes perrault chat botte

En savoir plus : UN BIJOU ANCIEN ET MERVEILLEUX

Le manuscrit des contes du plus célèbre des écrivains du genre, Charles Perrault, est un trésor qui nous vient du 17e siècle. Vieux de plus de trois siècles, il est conservé à la Morgan Library & Museum (New York) depuis 1953, ayant été acquis auprès d'un particulier qui résidait à l'époque à Nice.
Relié en maroquin rouge, dédié à ‘Mademoiselle', la duchesse Elisabeth-Charlotte d'Orléans, nièce de Louis XIV, il est illustré d'un frontispice et de dessins. Portant le titre Contes de ma Mère l'Oye et daté de 1695, le manuscrit est composé de cinq contes (Barbe-Bleue, La Belle au Bois dormant, Le Chat Botté, Le Petit Chaperon Rouge, Les Fées).
En 1697, deux ans après l'écriture du manuscrit, les contes de Perrault sont édités, enrichis de Cendrillon, Riquet à la Houppe et Le Petit Poucet, dans un recueil intitulé : Histoires ou Contes du Temps Passé.

PRÉCIEUX ET MYSTÉRIEUX

Qui a rédigé ce manuscrit ? Charles Perrault, peut-être à cause d'anciennes altercations
littéraires qu'il ne souhaitait pas ranimer (la fameuse querelle des Anciens et des Modernes, à
laquelle il prit part), s'abrita en effet derrière le pseudonyme de Pierre Perrault Darmancour,
troisième de ses fils. Ce dernier, la vingtaine en 1695, souhaitait devenir le secrétaire de la Duchesse : le prétexte n'était-il pas tout trouvé ?
Charles et Pierre ont-ils collaboré ensemble à l'écriture ? Les thèses s'affrontent et il restera sans
doute impossible de faire lumière sur cette énigme.
Un poème (Adam, ou la création de l'homme) authentiquement rédigé par Perrault père, ainsi que des annotations sur le manuscrit des Contes de sa main, semblerait toutefois indiquer qu'il est bien l'auteur de cet élégant recueil...
Avant de s'adonner à l'écriture, Charles Perrault fut, comme son père, avocat. Lié à Chapelain puis Bossuet, il mena de front une double carrière dans la littérature et l'administration. Elu à l'Académie française en 1671, il fut le porte-parole de Colbert et présida à l'établissement de l'Académie des Beaux-Arts.

 

Informations pratiques

Attention, tirage limité à 1400 exemplaires. 272 pages – 139€

ireland

Derniers articles - Loisirs