Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

 

peyton place

Peyton place, la réédition du premier grand best-seller international ! Le roman qui déchira l'Amérique

Dans les années 1940, Peyton Place est une petite ville américaine de la Nouvelle-Angleterre, aux apparences tranquilles. Derrière les façades proprettes des demeures victoriennes ou celles plus vétustes des maisons des faubourgs, de nombreux drames se jouent. Dans les beaux quartiers, la jeune Allison ignore tout du secret qui entoure sa naissance et du passé sulfureux de sa mère, la belle et froide Constance McKenzie. Tout ce qui lui importe pour le moment est l'amitié de la jolie Selena Cross, issue des taudis de la ville et qui subit les violences d'un beau-père alcoolique...
Chronique au vitriol d'une petite ville américaine, où la condition des femmes est sans cesse bafouée, Peyton Place fit scandale lorsqu'il parut en 1956. Jugé « vulgaire », « amoral », «vicieux» ou encore « indécent », le roman – auquel l'on accorda tout de même d'indéniables qualités littéraires – connut cependant un engouement sans précédent, puisque 60 000 exemplaires furent vendus en à peine dix jours pour atteindre quelque 10 millions aujourd'hui. Le cinéma s'en empara dès sa parution, puis, en 1964 une adaptation en série télévisée, avec Mia Farrow et Ryan O'Neal, vit le jour.

Peyton Place de Grace Metalious aux Presses de la Cité.


 

Je le veux

Je le veux

C'est la cata. Il reste à Lily huit jours avant le grand bonheur : son mariage avec Will, l'homme idéal que toutes ses copines lui envient. Mais est-ce une bonne idée de se marier quand on est incapable de résister à un beau garçon ?
Terrifiée par la fidélité, mais trop amoureuse de Will pour renoncer à lui, Lily passe la semaine précédant son mariage à ingurgiter des cocktails bien tassés et à s'envoyer en l'air avec qui lui chante. Et ce qui devrait être le plus beau jour de sa vie menace de tourner au drame.
Une comédie qui donne à réfléchir sur fond de coke, vodka et sexe à gogo. Imprévisible mais pertinente, Lily pose les bonnes questions sur l'amour et la monogamie avec un mélange détonant de gravité et d'humour.

Je le veux d'Eliza Kennedy chez Robert Laffont.


 

Snow queen

Snow Queen

Avec toute la grâce et la subtilité qu'on lui connaît, Michael Cunningham nous offre une nouvelle plongée dans le New York des âmes perdues, l'histoire poignante d'hommes et de femmes en quête de transcendance, à travers l'amour et l'art. Un soir de novembre, alors qu'en pleine déprime amoureuse il traverse Central Park, Barrett est témoin d'une lumière mystérieuse, un moment fugace de beauté pure, un instant suspendu, comme si quelqu'un, quelque part, le regardait avec bienveillance. Une lumière qui lui évoque son frère, Tyler, cocaïnomane, musicien talentueux qui n'a jamais percé ; Beth, la fiancée de Tyler, qui se meurt d'un cancer ; Liz, leur amie commune, leur presque mère. Une lumière qui illumine aussi ses propres failles, ses ambitions ratées, ses amours déçues. Une lumière comme une manifestation du sublime. Comme l'amour qui, malgré tout, unit ces êtres blessés. Ou le rappel que, si le temps passe et les rêves aussi, reste la tendresse... 

Snow Queen de Michael Cunningham chez Belfond.


 

Nous

Nous

Après le phénoménal succès d'Un jour, David Nicholls, sacré auteur britannique de l'année aux National Book Awards, fait son grand retour avec une comédie douce-amère irrésistible qui a déjà ravi le coeur du monde entier. Paris, Amsterdam, Munich, Vérone, Venise, Florence, Rome, Naples. Le Louvre, le musée Van-Gogh, la place Saint-Marc. Terrasses ensoleillées, trattorias bondées : l'été s'annonce chargé pour les Petersen. Douglas, le père, est extatique. Connie, la mère, est plus mesurée. Pour Albie, leur fils de dix-sept ans, c'est carrément l'enfer. Et pour tous, c'est peut-être l'occasion d'un nouveau départ. 
Douglas le sait, c'est sa dernière chance de prouver que derrière le biochimiste coincé se cache un mari attentionné et un père superfun. Connie, elle, va devoir affronter le souvenir de celle qu'elle était, cette étudiante en art qui sillonnait l'Europe en quête de folles expériences. Et celle qu'elle est devenue, une épouse rangée qui voudrait bien passer à autre chose. Quant à Albie, grand photographe en herbe, entre fugues et passion amoureuse, arrivera-t-il à renouer avec son père et à voler enfin de ses propres ailes ? Crise de la cinquantaine, crise de couple, crise d'adolescence : Nous, c'est vous. 

Nous de David Nicholls chez Belfond.


 

Aide moi si tu peux

Aide-moi si tu peux : populaire, décalé, poétique : le premier polar de Jérôme Attal !

Il est toujours prêt à dégainer un bon mot comme certains brandissent leur revolver.
Stéphane Caglia n'est pas un flic comme les autres. Pour échapper à la violence urbaine qui est son quotidien, il se réfugie dans les années 80 – les années de son enfance.
Traqué par un tueur à la solde d'une mystérieuse secte, il va devoir enquêter sur la disparition d'une jeune fille, liée à une série de crimes. Tamara, dix-sept ans, postait sur Internet des reprises de chansons des Beatles. Là est peut-être la clé de l'énigme...
Jérôme Attal s'accapare les codes de l'intrigue policière pour signer un roman poétique, drôle, à la fois nostalgique et vivifiant, truffé de bons mots sur les relations amoureuses et de réflexions mordantes sur le monde d'aujourd'hui. 

Aide-moi si tu peux de Jérome Attal aux éditions Robert Laffont.


 

Je n'avais rien compris

Je n'avais rien compris

« Dans le miroir, je vois un type que je connais, en costume cravate, qui n'a pas la moindre idée de la façon dont il va pouvoir s'en tirer. » Prenez la personne la plus sympathique que vous connaissez. Puis la plus intelligente. Maintenant, la plus narcissique. La plus généreuse. La plus folle. Mélangez bien. Voici, grosso modo, le protagoniste de ce livre. La vie de Vincenzo Malinconico est un désastre. Le jour, il fait semblant de travailler dans son minuscule cabinet d'avocat. La nuit, il lambine devant des émissions de téléachat, toujours dans l'attente d'un appel de son ex-épouse, Nives, qui vient de temps à autre se réfugier dans ses bras. Beau-père d'une jeune Alagia, étudiante à la fac, qu'il rencontre clandestinement au Burger King de l'aéroport (la malbouffe est proscrite, chez Nives), il est aussi le père d'un adolescent bizarre, Alfredo, journaliste en herbe, adepte de la prise de risque. Mais tout change le jour où l'avocate la plus séduisante du barreau de Naples jette son dévolu sur lui ; et que, à ce moment même, il est commis d'office pour défendre un homme de main de la Camorra... Les péripéties rocambolesques commencent ! Un roman subtil et drôle, dans lequel le personnage principal, irrésistible philosophe du quotidien, parle d'amour et de Camorra avec la même énergie, à la fois lucide et railleuse. L'humour napolitain dans toute sa splendeur. 

Je n'avais rien compris de Diego De Silva aux Presses de la Cité.


 

Les fleurs sauvages des bougainvilliers

Les fleurs sauvages des bougainvilliers

Après l'inoubliable Reine des pluies, Katherine Scholes signe un roman envoûtant ; le magnifique portrait d'une femme éprise de liberté, avec pour toile de fond les étendues sauvages du Tanganyika des années 1940. Peintre australienne, Kitty Hamilton a été contrainte de renoncer à son art pour suivre son mari Theo au bout du monde, dans la colonie britannique du Tanganyika. Car Kitty a bien des choses à se faire pardonner... Après le scandale qu'elle a déclenché à Londres, la jeune femme n'a pas le choix : si elle veut regagner la confiance de Theo, elle doit endosser son rôle d'épouse modèle. Sans faire de faux pas. 
Mais, très vite, Kitty s'ennuie, étouffe dans l'univers ultracodifié des colons. Alors, quand son chemin croise celui de Taylor, un Anglais aux positions anticoloniales tranchées, qui lutte aux côtés des Massaï pour la préservation de leurs terres, sa nature fougueuse refait surface. À l'ombre des bougainvilliers, drames et passions couvent. Déchirée entre son besoin de venir en aide à ce peuple démuni, son attirance pour le charismatique Taylor et le devoir de rester loyale envers Theo, Kitty saura-t-elle faire le bon choix ?

Les fleurs sauvages des bougainvilliers de Katherine Scholes chez Belfond.

ireland

Derniers articles - Loisirs