Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

 

À chaque fois qu'une nouvelle émission (Nouvelle dans les deux sens du terme : que l'on a jamais vue et novatrice) est lancée sur la chaîne publique (PU-BLI-QUE !!!), on lui donne trois fois rien de temps et hop, trois petits tours et puis s'en va ! Ce que c'est con ! Que quelqu'un m'explique comment ils bossent chez France 2... Parce que je n'y comprends rien et de toute évidence, eux non plus !

Que Frédéric Lopez en ait marre et qu'il ait fait le tour de la question dans son grenier, je peux comprendre !
Qu'il décide d'arrêter pour revenir avec d'autres idées, je peux comprendre.

Que la chaîne publique, celle que l'on paye avec nos sous (Puisque Zébulon a décidé de stopper la pub pour que les Français se couchent tôt... Mais de quoi je mêle) stoppe une émission un peu différente - en encore pas tant que cela - aux premiers hoquets baveux de trois pelés et quatre tondus qui s'égosillent d'effroi devant une bande de joyeux lurons dont l'ambition est de nous faire marrer et nous surprendre... C'est insupportable.

Et on ne peut même pas dire que cette émission déplaisait à ces messieurs les annonceurs puisque justement, ils ne sont plus là ! (Re-dommage, perso, j'adore aller faire pipi, finir la vaisselle, descendre la poubelle ou me démaquiller pendant la publicité... Comme quoi, c'est quand même très pratique ! )

Et voilà, à peine arrivée, améliorée, elle passe à la trappe la "Folie Passagère"

Il est vrai que les 3/4 premières émissions, fallait suivre... mais voilà... elle passe à la trappe la "Folie Passagère". Les mauvaises langues diront que son destin était dans le titre. Je ne comprends pas. J'ai suivi les audiences... Entre 600.000 et 1 million de personnes regardent cette émission. Pourquoi ? Parce qu'elle est bonne. Douce. Bienveillante. Très souvent émouvante. Moi qui détestais Bigard ! 
Certes, on pourrait reprocher à Frédéric Lopez, ce "copié-collé" de mots et de phrases d'une émission sur l'autre. Un peu de variété dans le vocabulaire ferait le plus grand bien, mais les autres Nagui et consorts, c'est pareil. On a une télévision for-ma-téee ! À la seconde, au mot près ! Tant pis pour nous, c'est de notre faute. Nous n'avons qu'à la refuser.

Ce n'est pas parce que tu ne peux pas t'offrir une Rolls que tu dois t'interdire de la regarder

Contrairement à ces grosses têtes de France 2 qui obéissent aux sondages, à l'audience (personne en 30 ans ne m'a jamais interrogée pour me demander ce que j'avais regardé la veille), je réagis à l'instinct, au feeling, à l'émotion, à l'intelligence, à la pertinence...
Comme je dis souvent, ce n'est pas parce que tu ne peux pas t'offrir une Rolls que tu dois t'interdire de la regarder. Ce nivellement par le bas est indigne des "intellectuels" décideurs de nos programmes, eux qui n'hésitent à nous flinguer nos samedis soirs depuis 10 ans avec "On n'est pas couché"... L'émission qui ne fait pas débat, qui a des plateaux d'invités de plus en plus pauvres, sans intérêt, mais qui fait une l'audience de fait avec tous ceux qui ne sortent pas et s'emmerdent.

La vie est décidément injuste.

Je vais regretter amèrement "Folie Passagère, comme j'ai regretté "Un soir à la Tour Eiffel" ou "Semaine Critique" ou encore "Les Grandes Questions" sur France 5...
J'ai une suggestion, mettez Frédéric Lopez sur la case du samedi soir, seconde partie de soirée, il fera automatiquement la même audience du Ruquier et ses acolytes et cerise sur le gâteau, l'émission sera bonne.

 

ireland

Derniers articles - Loisirs