Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

suff05

Aujourd'hui sort sur les écrans, un film dont la portée philosophique et sociale n'échappera à personne. Surtout en ces périodes troublées où certains, tentent de faire sauter en éclat notre art de vivre. Un art de vivre à l'Occidentale, que Les Suffragettes du Londres de 1912 ont largement contribué à instaurer durablement. Elles aussi y ont laissé leur peau... mais c'était pour une bonne cause : celle de la liberté des femmes !


 

suff03

Et par liberté des femmes, je n'entends pas féminisme ! J'étends liberté individuelle, liberté d'être, liberté de choix, liberté d'entreprendre. Sans avoir à en référer ou à en rendre compte de quelque manière que ce soit aux hommes de nos vies : père, frère, amant... lesquels sont souvent un peu (parfois énormément) tentés de manager nos existences.
C'est à ce combat que se livrent Les Suffragettes. Dans un monde du début du 20ème siècle, il y 100 ans, les femmes étaient corvéables, silencieuses, victimes. Bien mariées, mal mariées, de la « haute » ou femmes du peuple, les hommes décident pour elles ! Partant du principe que les femmes sont assujetties à leurs émotions (la bonne blague !) et que cette hystérie fonctionnelle les handicape dans leurs prises de décision, les hommes imposent leur vision du monde à l'autre moitié... du monde. Le versant féminin.


 

suff06

Je ne vous dirai rien de plus de ce superbe film, extrêmement émouvant, juste et dur de Sarah Gavron. Elle raconte à merveille comment le combat des Suffragettes a démarré. Comment les femmes ont d'abord demandé aux hommes de leur accorder le droit de vote en usant des moyens pacifistes, avant de prendre les armes, suite à un énième refus.
Sarah Gavron, au travers de l'histoire de Maud, montre le combat de ces femmes. Leurs visions d'un avenir commun aux hommes. Leur déchirement. Leurs sacrifices.
La scène de « l'adoption » fait suffoquer d'injustice et d'indignation !

Les Suffragettes – terme inventé par les journaux britanniques pour les ridiculiser – doit être vu par toutes les femmes et par tous les hommes. Encore plus, en novembre 2015 à Paris, où des jeunes femmes s'appliquent à respecter des lois venues d'un temps largement dépassé !

Je ne vous dirai rien de plus de ce superbe film qui parle au cœur et aux tripes. Allez le voir. Il s'inscrira pour toujours dans votre peau...

Vive les femmes ! Vive la liberté ! Merci aux Suffragettes d'hier et d'aujourd'hui !

 

Informations pratiques

Les Suffragettes, un film de Sarah Gavron (1h48) avec Meryl Streep, Carey Mulligan, Helena Bonham Carter, Bendan Gleeson, Anne-Marie Duff – Sortie le 18 novembre 2015

ireland

Derniers articles - Loisirs