Coups et blessures, l’album de Varsovie donne le ton

Posted on mai 23, 2018, 10:05
11 secs

Outre le nom de la capitale polonaise, Varsovie c’est aussi le nom d’un groupe de post-punk français encore méconnu du grand public.

Formé à Grenoble en 2005 par Arnaud Destal et Grégory Catherina, le groupe vient tout juste de sortir son troisième album au label Sundust Records. La pochette donne le ton. C’est sombre et intriguant. Le titre, Coups et Blessures, l’est tout autant. Quant à la musique… Elle rappelle les classiques du rock français, avec quelque chose d’autre, de plus agressif, de faussement déstructuré. Les textes sont porteurs d’une certaine mélancolie, d’une violence peut-être, bien dans les tons sombres qu’affectionne le groupe.


Informations pratiques :

Coups et blessures de Varsovie chez Sundust Records – 15 € ou en format digital à partir de 9 €

www.varsovie-propaganda.fr ou www.sundust-records.com

Leave a Reply

  • (not be published)