OD Hotels propose ses meilleures suites

Vincent Gasnier Dans Grands Hôtels & palaces
OD Hotels propose ses meilleures suites

go here La chaîne hôtelière espagnole OD Hotels, présente à Ibiza, Barcelone et Majorque, dispose de 27 suites de 105 m2, d’appartements luxueux, et de lieux magnifiquement conçus qui offrent tous les services et équipements nécessaires aux voyageurs les plus exigeants.  Lire l'article

Купить закладки трамадол в Оленегорск-4

Le paradis parfait des Seychelles

Judith Lossmann Dans Grands Hôtels & palaces
Le paradis, presque parfait des Seychelles

go site Si l'on dit Seychelles, 95% de la population pense wedding... Mariage ! Il est vrai que la destination continue de cultiver cette veine du bonheur parfait à la façon "Once upon a time". En vérité, si les Seychelles et les deux résidences hôtelières dont nous parlons dans cet article aiment les mariés, les belles robes blanches et les nuit de noces, - elles aiment aussi recevoir des contemplatifs. Des amoureux de la navigation. Des sportifs. Des routards. Des célébrités, Tony Blair, Bill Gates, la famille Royale, Georges Clooney, plutôt installées sur l'île du Nord. Alors bienvenue dans le paradis presque parfait des Seychelles !  Depuis Paris ...11 heures de vol ! On se demande si ça vaut le coup de venir passer trois nuits et quatre jours aux Seychelles. À peine l'avion posé sur la piste, un début de réponse s'affiche en même temps que les portes s'ouvrent sur la passerelle. L'air embaume le parfum des fleurs équatoriales. Le bâtiment de l'aéroport est une sublime "machine à remonter le temps". On se croirait dans "Out of Africa". La chaleur est déjà là, l'humidité à 90% aussi. Mais on s'en moque... Les teams d'Air Seychelles nous accueillent selon le protocole des VIP : petite voiturette de golf au bas de la passerelle, transfert dans les lounge, douche, petit-déjeuner ou dîner (selon l'heure d'arrivée des vols) servi sur plateau d'argent, informations sur la qualité de l'air, de l'eau, de la météo. Bien sûr, quelqu'un s'occupe de présenter nos passeports. N'est pas Georges Clooney qui veut mais ce jour-là nous avons goûté un peu de sa vie quotidienne. Bien que ceci ne lui soit pas réservé, en effet, Air Seychelles vend un "package Wedding" all inclusive. Messieurs ... de quoi marquer des points dès le premier jour de votre voyage de noces ! Les Seychelles ? 115 îles souvent confondues dans la blancheur de leurs plages blanches, la beauté des paysages, la profondeur riche des eaux poissonneuses avec les Maldives. Si elles sont beaucoup en commun en termes de beauté. Elles n'ont rien en commun en termes de population, de religion, de liberté d'expression. Les Seychelles sont tout simplement magnifiques. Dispersées dans l'océan Indien, elles dessinent un chemin dans le bleu de l'eau et celui du ciel en direction d'un horizon grand large sur les cocotiers. Parsemées de baies idylliques, on les reconnaît sur les photos aux roches de granits monumentales, lisses et gris clair. Frontières naturelles entre l'eau, le sable et une végétation luxuriante peuplée d'innombrables animaux, oiseaux migrateurs et autres mignonnes bestioles. Aux Seychelles pas d'animaux dangereux ni de maladies infectieuses. Des hôtels remarquables 71.000 Français viennent aux Seychelles chaque année. La plupart séjournent à Mahé, l'île principale, puis dans l'ordre à Praslin, La Digue et La Silhouette. Les hôtels sont légions sur les Seychelles. Chacun rivalisant dans l'offre des plages privées voire de plages individuelles, de piscines pour deux, de jardins et terrasses, de villas individuelles... Nous avons testé deux hôtels d'un groupe Russe.Le premier, le Coral Strand, un 3*supérieur est un grand classique, l'un des mieux situés de toutes les Seychelles puisque installé directement sur la plage de Beau Vallon. C'est son antériorité qui lui permet cette situation d'exception. Aujourd'hui, le bâti n'est plus autorisé dans des conditions aussi optimales. S'il faut s'en féliciter en termes de protection de la nature, il faut reconnaître que descendre de sa chambre directement dans une eau à 28°C sans rencontrer personne et en marchant dans un sable blanc éclatant a quelque chose de réellement divin. Ici, les chambres sont plutôt classiques et confortables et sans ostentation. Un excellent rapport qualité/prix tant pour l'hébergement que pour l'offre culinaire. Sous la paillote du Coral Asia, posé sur la plage, nous avons dégusté un plateau de fruits de mer d'une fraîcheur exquise et une sarabande de sushis absolument délicieuse et quantitativement impressionnante ! Le service est d'une qualité irréprochable. Les Seychellois sont hospitaliers, généreux et tout simplement gentils. Ils font leur boulot avec bonne humeur et sourire. Le tourisme est le premier pilier de leur économie suivi par la pêche, l'agriculture et l'artisanat local. À Victoria, la capitale, les échoppes d'artisanat représentent parfaitement la richesse et la culture seychelloise issue d'une mixité importante : Indiens, Créoles, Anglais, Français. 70% de la population est catholique et de jolies églises fleurissent les paysages dans des endroits tout à fait incongrus. Mais ce sont les temples hindous qui sont le plus surprenants avec leurs couleurs, leurs statuaires monumentales et leurs incessants allées et venues.   Le Savoy Resort & Spa Le second hôtel du groupe, le Savoy Resort & Spa monte très nettement en gamme. Ici, nous sommes dans un flamboyant et archi neuf hôtel 5*, quasi un palace. Les espaces sont gigantesques. Quand on arrive dans le lobby, - une sorte d'immense terrasse couverte mais ouverte de toutes parts où circule un courant d'air frais bienvenu -, on a le sentiment d'arriver au paradis. Dans la lumière entre chien et loup (le jour tombe très vite aux Seychelles), nous devinons une végétation à la hauteur de l'environnement seychellois : jardins luxuriants, piscines opalescentes. Les terrasses autour du restaurant du jardin, du spa et de la piscine sont éclairées de petites lampes scintillantes, de bougies et de flambeaux. Magique ! Les suites feront rêver les Parisiens et tous les urbains de France par leur superficie. Grandes, luxueuses, parfaitement décorées et dotées de tout le confort que l'on peut imaginer, elles nous propulsent dans un conte de fées. Dotées de terrasses et de profonds balcons, elles donnent toutes sur un jardin puisque l'hôtel est construit sur un immense terrain arboré. La salle de bain n'est rien moins qu'un rêve ! Baignoire, douche, toilette, dressing... voilà qui donne envie de poser ses valises pour un moment hors du temps. Tout cela pour le prix d'un 3* moyenne gamme en France, avouez que c'est plus que tentant d'aller aux Seychelles. Le Savoy Resort & Spa propose un accès direct à la plage de Beau Vallon. Quant au Spa, il possède tous les codes du luxe : cabines de belles dimensions, décoration discrète et raffinée, soins d'excellence, tisanerie, piscine privée réservée aux guests du Spa...Difficile de choisir un moment préféré dans cet environnement qui en fabrique autant à la minute... Je garde un souvenir particulièrement vif du petit-déjeuner. Un énorme buffet truffé de merveilles culinaires dégusté aux abords de la piscine, sous les arbres, dans la chaleur naissante et l'humidité. Ce brouillard au-dessus de l'eau rajoutait une dimension surnaturelle à cet univers calme et serein où résonnaient les chants des oiseaux. Un moment d'éternité ! Des forêts ancestrales de Praslin aux plages immortalisées par tous les photographes du monde à la Digue Certes on se rend aux Seychelles pour les plages – attention elles ne sont pas toutes sécurisées et l'océan indien ne fait pas de cadeaux : les lames de fond sont fréquentes – mais de très nombreuses activités tendent les bras aux voyageurs curieux (ce n'est pas un pléonasme... vous êtes forcément curieux n'est-ce pas ? )Sur l'île de Praslin, il faut visiter la Vallée de Mai, une promenade éducative et édifiante dans une forêt de palmiers uniques au monde... Plusieurs chemins à suivre. Le mieux est d'utiliser l'audio-guide ou mieux un guide (lire infos pratiques) pour visiter cette forêt ancestrales via différentes voies. Celle du Nord offre un point de vue extraordinaire sur la voûte forestière. Après cette balade, les palmiers "Coco de Mer", une espèce endémique des Seychelles n'auront plus aucun secret pour vous et vous serez très surpris par ce que vous appendrez. Et, cerise sur le gâteau, vous aurez certainement pu observer des arbres étonnants qui "discutent" entre eux mais aussi des Gecko, de drôles minuscules grenouilles, de véloces lézards et entendre le chant du Bulbul ! Sans oublier les tortues, protégées elles aussi comme les forêts. Esmeralda, la plus vieille tortue connue au monde a 100 ans ! La preuve que le climat seychellois est bon pour la santé !Sur l'île de la Digue... on ne dit pas d'où vient le nom (de l'expression : danser la digue ou de la maladie : avoir la digue), peu importe l'endroit est sublime ! Très connue pour ses plages fréquentées par tous les jeunes mariés et par tous les mannequins du monde, la Digue s'affiche dans tous les magazines. Les noms font rêver : Grand'Anse, Union Estate et Anse Source d'Argent, LA plage la plus photographiée au monde ! En traversant le parc privé de l'Estate Union en direction des plages, arrêtez-vous chez la marchande d'huile de coco produite juste à côté. Elle est excellente. Dans un français mâtiné de Créole, la vendeuse vous en listera toutes les vertus. A quelques pas de là, allez donc observez les tortues géantes établies sur l'île et protégées dans tout l'Archipel des Seychelles. La petite capitale de Victoria On ne quitte pas Mahé sans un tour dans la plus petite capitale mondiale. Victoria se résume à quelques squares. Quelques très beaux bâtiments de type colonial. Un superbe temple hindou. Une cathédrale. Point d'orgue : Sir Selwyn-Selwyn, son marché alimentaire très coloré. Et une incroyable statue miniature du Big Ben en argent... Peu de chose en fait mais l'ambiance particulière de ses rues, la diversité de ses habitants, ce mélange étonnant entre passé et présent en font une halte fort attachante. Bon à savoir, à partir de la gare centrale de bus (une antiquité !), on circule partout sur Mahé pour cinquante centimes d'euros ! Ce serait vraiment dommage de passer à côté de cette opportunité de visiter l'île avec les locaux. Émotions garanties. Nous l'avons fait et sommes revenus vivants bien que le sport national à haut risque semble précisément être la conduite de bus de transport. Un gag ! Les dimensions des Seychelles dépassent largement le périmètre des îles de Mahé, Praslin ou la Digue. Ce sont donc autant d'occasions de venir et de revenir dans ces paradis qu'un gouvernement intelligent et un office du tourisme déterminé se font mission de protéger. Heureusement pour nous, le tourisme de masse ne fait pas partie des options de développement du bureau du tourisme. Alors à cette question que l'on posait au tout début de cet article, faut-il s'imposer 11 heure d'avion pour venir aux Seychelles quelques jours, la réponse est : "oui, plutôt deux fois qu'une !" Lire l'article

Купить закладки шишки в Инзе

Le Brésil du luxe hôtelier présent à Paris !

Judith Lossmann Dans Grands Hôtels & palaces
Brésil-blta-hotels-boutiques-luxe

Купить скорость в Петровск Quand on dit Brésil on pense Corcovado, Rio de Janeiro, samba, carnaval, foot, caipirinha. Depuis quelques années le luxe s’associe à l’image de la destination. Encore plus depuis la création, il y a trois ans, d’une association d’hôteliers indépendants, la BLTA pour Brazilian Luxury Travel Association.  Lire l'article

Купить закладки методон в Сургуте

Temps suspendu au Palazzo Victoria, un palais à Vérone

Judith Lossmann Dans Grands Hôtels & palaces
Le lobby très contemporain du Palazzo Victoria à Vérone (14ème siècle)

get link La plus belle invitation à visiter Vérone réside sans doute dans l'opportunité de vivre quelques jours dans le luxe et l'authenticité de ce palais véronais du 14ème siècle, le Pallazo Victoria, rénové avec passion et ouvert depuis 2012. Le propriétaire, Marcello Pigozzo s'en souvient comme si c'était hier. Né à Vérone, petit, il admirait les courbes et les lignes de ce palais niché dans les rues ancestrales de la ville de Roméo et Juliette. "Il était splendide ! Je passais un temps fou à l'admirer depuis l'antique passage romain de Porta Borsari."Est-ce ce palais qui lui a donné le goût du luxe ?Toujours est-il qu'après 40 ans passés à l'étranger dans l'hôtellerie haut de gamme, il revient chez lui à Vérone et... achète le Pallazzo Victoria, envahi d'une lourde responsabilité vis-à-vis de sa ville : celle de redonner au Pallazo ses splendeurs d'antan pour atteindre une harmonie en phase avec les efforts déployés par la Mairie de Vérone qui prend grand soin de son capital historique. En effet, riche d'histoire et de cultures liées au passé glorieux de la cité, Vérone est aussi dans l'esprit du public, l'une des destinations les plus romantiques au monde. On lui associe, bien évidemment, la célère histoire de Roméo et Juliette. Dans cette Vénétie en général et à Vérone en particulier, il était impératif de jouer la carte de la romance, des "honey-moons", des rendez-vous secrets... Exactement ce que l'on trouve dans cet immense Palazzo où l'on se sent chez soi à peine la porte passée.Le grand lobby avec son magnifique hall au style typiquement contemporain, meublé des divans et des fauteuils de Gaetano Pesce, le maître absolu du design « made in Italy » et le salon d'accueil laissent une empreinte profonde dans l'esprit des visiteurs grâce à des choix de peintures et de photographies au format monumental et à la présence forte. Le Maître des lieux parle "d'agora qui offre aux visiteurs et aux Véronais l’opportunité de se rencontrer". L'accès aux soixante quatorze chambres et suites s'effectue par une succession d'escaliers, certains secrets semblant magiques et volés, tant on les devine à peine. Il y a des tours et des détours dans ce pallazo Victoria que l'on se plait à parcourir pour "tomber" sur un bar au fond avec sa cour intérieure de pur style véronais, sur un original jardin Zen, sur un restaurant à la décoration hyper contemporaine à l'opposé, sur un "musée" donnant à voir d'anciennes constructions romaines et des fresques d’époque médiévale au sous-sol Le premier musée de la ville à visiter donc !Les chambres et suites enfin ! Toutes différentes. Meublées avec un soin particulier d'objets chinés en local, elles sont pleines de charme, de surprise, d'élégance. Elles ont en commun d'offrir un instant de vie à la mode véronaise avec terrasse ombragée et salle de bains gigantesques. Certaines proposent des vues inoubliables sur les toits de Vérone. Toutes possèdent des sols remarquables, pour la plupart, d'antiques parquets cirés, aussi d'anciens carrelages, tommettes, marbres.Les plus sensibles au bruit de la ville penseront à réserver une "quiet room" sur le jardin ou les cours. Cependant, même les chambres qui donnent sur la petite rue en sens unique sont suffisamment calmes pour y dormir du sommeil du juste dans des lits "Queens" ou "KingSize" au confort et à la literie parfaits. Déjeuner et dîner au Palazzo Victoria Aux fourneaux du Borsari 36, le restaurant gastronomique du Palazzo Victoria, un chef d'une belle intelligence créatrice : Carmine Calò et son équipe. On les voit œuvrer grâce au concept de cuisine ouverte sur la salle... une rareté en Italie ! Carmine Calò aime à explorer le patrimoine culinaire italien et spécifiquement véronais pour le transcender, le moderniser, lui adjoindre des produits d'extrême fraicheur et finalement proposer une réinterprétation toutes en saveurs délicates. L'homme possède un réel talent et sa cuisine est addictive. Bon à savoir, une formule bruch (60€), tous les dimanches, permet de faire connaissance avec la grâce gourmande du chef Calò.Au Borsari 36, s'ajoutent quelques beaux endroits où déjeuner léger ou prendre une collation dans une ambiance "so italian". Le Victoria Lounge Café où déguster un cocktail en écoutant du jazz.La Piazzetta di Borsari 36. Plantée d'oliviers et d'arbres méditerranéens, elle permet de déjeuner, dîner, découvrir un vin italien ou un cocktail sur mesure à l'abri des ardeurs du soleil. À la découverte de Vérone Situé dans la partie la plus ancienne et la plus animée de Vérone, le Palazzo Victoria est à deux pas des Arènes. Somptueuses au soleil couchant, c'est à cette heure ou tôt le matin qu'il faut venir les admirer. Pour rejoindre les Arènes, vous longerez forcément le cours de Porta Borsari et les quelques rues adjacentes, remplies de magasins élégants, de restaurants absolument délicieux – connaissez-vous un endroit où l'on mange aussi bien qu'en Italie ? - de cafés animés et accueillants avec leurs sublimes cartes de pâtisserie.Enfin vous arriverez sur la "place maîtresse" de la ville : la somptueuse Piazza delle Erbe (Place aux Herbes) où vous entendrez, avec de la chance, les notes délicates d'un piano... (celui de Paolo Zanarella ). Tellement romantique !Attardez-vous sur l'observation des façades avant et arrière des bâtiments d'époque autour de la place. Les surprises esthétiques sont nombreuses et parfois très étonnantes.Amateurs de shopping, la via Mazzini vous attend avec ferveur, prête à déballer toutes ses grandes marques. Les alentours du Palazzo Victoria Le petit village antique de Sirmione sur le lac de Garde est un village antique situé sur une péninsule s’étirant sur le Lac de Garde. Connu pour son château médiéval et ses eaux thermales, c’est l’un des meilleurs spots pour admirer ce lac mythique.Au sud du lac de Garde, on déjeuner de poissons et fruits de mer, le long de la rivière au restaurant Antica Locanda Mincio.Sur le retour vers Vérone, il faut faire un stop rapide dans ce charmant village de Borghetto.Et si l'on choisit de rester dans Vérone, ce ne sont pas les endroits à visiter et les musées à découvrir qui manquent, sans oublier l'éternelle Juliette dont il faut caresser le sein pour être parent dans l'année.Quoi que vous choisissiez, le retour au Palazzo Victoria sera toujours un moment de pur bonheur !   Venez à Vérone. Surtout ne passez pas à côté d'une telle splendeur. Et profitez de cet art de vivre à la véronaise dans l'ambiance certes élégante mais aussi informelle du Palazzo Victoria où la technologie, l’histoire et la culture s’unissent sans se heurter. La Dolce Vita quoi !   Lire l'article

Отель «Легаль»

Derniers articles Art de vivre